mercredi 23 août 2017

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec la super lectrice Florence !



Si la compagne idéale de nos nuits romantiques a vu rouge de se voir ainsi éclipsée le 07 août dernier, c'est au tour de notre soleil, roi des fainéants ces derniers temps, de se retrouver dans le noir... Et après on s'étonne que notre belle planète ne tourne décidément pas rond en ce moment... Ma foi, si le monde devient fou, le jour se lève quand même...
Et tandis qu'août sent que sa fin est proche, moi je prends mon temps, je profite de l'instant présent et laisse mon regard voguer au gré des vagues de l'Atlantique, plonger au fin fond de l'Océan, occupé qu'il est à laisser mon esprit vagabonder et préparer le présent article d'une rubrique qui a soufflé sa première bougie... "Livres et vous ? Livrez-vous !" a un an, déjà un an ! Une année heureuse et riche de ces articles bihebdomadaires grâce auxquels je pars à la rencontre d'auteurs et autres personnes indispensables au monde littéraire en vue de vous dévoiler leurs lectures et plus précisément le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...
Et parce qu'un tel anniversaire se doit d'être inoubliable, il me fallait marquer le coup de manière mémorable... J'ai donc décidé de le célébrer avec LES personnes essentielles et indispensables au livre, sans qui ce dernier ne pourrait même pas exister... Qui ? Les LECTEURS bien sûr ! J'ai donc sollicité vingt lectrices, lesquelles m'ont fait l'immense plaisir de se prêter au petit jeu de mes (nouvelles) questions indiscrètes sans ciller ni vaciller, malgré la complexité de certaines interrogations et la difficulté à caser pareil questionnaire dans leur emploi du temps ! Qu'elles soient donc remerciées de m'avoir offert tant de bonne volonté, de bienveillance et de disponibilité !
Vingt lectrices donc, et pas des moindres s'il vous plaît ! Réparties en deux catégories, elles ont chacune leur journée... Si le samedi a donc été consacré tout l'été à dix blogueuses aussi adorables que talentueuses tant elles ont su développer l'art de chroniquer, j'ai réservé le mercredi à dix de mes lectrices les plus fidèles, les plus soutenantes, les plus présentes, et ce depuis le début de mes folles aventures... Sans doute aussi folles que moi, elles n'ont en effet jamais douté de mes idées, de mes choix, de mes expériences... Il était dès lors évident pour moi de les mettre en lumière, d'une manière ou d'une autre... Et quelle meilleure façon que de le faire au travers de cette passion commune qui nous anime ?
Et parce que j'aime décidément me compliquer la vie, c'est une nouvelle fois une personne tout à fait spéciale à mon coeur et à mes yeux que je m'apprête à vous présenter... Florence est en effet la mère de Laura... Oui, oui Laura, ma meilleure amie... C'est aussi une grande amie de Roseline... Oui, oui Roseline, MA maman à moi... Et comme ma meilleure amie et ma maman alimentent depuis quelques mois mon Bouquinist Park, dernière née de mes rubriques... J'ai presque l'impression de faire tourner une entreprise familiale, ne trouvez-vous pas ?
Florence a donc pour ainsi dire toujours été présente dans ma vie, me connaît depuis mes plus jeunes années, m'a vu grandir, évoluer, m'affirmer et m'assumer pour devenir la jeune femme déterminée et la blogueuse acharnée que je suis désormais, toujours prête à me soutenir, toujours confiante dans mes choix, mes actes, mes idées sans jamais me juger... Et parce que je sais pertinemment qu'elle est une grande lectrice devant l'éternel, férue de lectures en tous genres, passionnée de littérature et collectionneuse de bouquins près à alimenter sa PAL, il était pour moi impensable que pareille aventure puisse se mettre en place sans elle... Craignant toutefois que sa réserve et sa discrétion ne fassent obstacle à ma folle ambition, c'est pourtant avec une véritable gigue de la joie que j'accueillais son accord de relever mon défi infernal, tant je lui suis éternellement reconnaissante !

Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !

Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Bonjour ! Je m'appelle Florence, j'ai 56 ans, j'habite Pontoise et je travaille dans un centre hospitalier. Je pense être lectrice depuis toujours, et je suis très flattée d'avoir été sollicitée par notre bloggeuse pour répondre à ce "questionnaire" !
Quel genre de lectrice es-tu ?
Je suis une lectrice régulière, quotidienne, assez éclectique dans mes choix de lectures, je fonctionne aussi bien au coup de coeur qu'aux avis partagés, à l'apparence du livre...
Si tu devais te décrire…
  • En un livre ? Alors là je n’ai pas d’idées précises, car les livres sont pour moi une évasion complète... Je pense cependant que je m’identifierais bien à un roman du Moyen-Âge, car j’adore les châteaux et je me projette souvent dans cette vie d’alors, quand je lis des descriptions de vie quotidienne dans les châteaux…
  • En un genre littéraire ? Sans hésiter le roman !
  • En un auteur ? Je dirais Marc Lévy parmi les contemporains et Emile Zola parmi les classiques...
  • En un personnage ? Je pense à Claire, dans la saga du "Cercle de Pierre" de Diane Gabaldon...
  • En une citation ? Pas forcément tirée d'un livre, mais c'est la suivante : "Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'on fait." - Mark Twain.
S’il te fallait nous livrer…
  • Ton livre fétiche ? "Le Petit Prince" de Antoine de Saint Exupéry.
  • Ton livre torture ? "Les Chouans" de Balzac.
  • Un livre défi ? "Le Monde de Sophie" de Jostein Gaarder.
  • Un improbable coup de coeur ? "Eh bien dansons maintenant" de Karine Lambert.
  • Une improbable déception ? Alors il y en a eu mais peu... Après ça reste du domaine plus difficile à terminer qu’un autre, rares sont les livres que je n’ai pas terminé mais, lorsque cela arrive, j’ai la capacité de les oublier très rapidement...
Quel personnage de roman rêverais-tu de rencontrer ?
Au risque de me répeter, je dirais Claire, l'héroïne de la saga "Le Cercle de Pierre" de Diane Gabaldon, cette femme qui voyage dans le temps et se retrouve confrontée à ses futurs ancêtres Higlanders....
As-tu un (ou des) TOC littéraire(s) ?
Euh... Je ne crois pas... Je ne corne pas les pages de mes livres, je les marque systématiquement à mes initiales et j'ai une forte tendance à les accumuler dans ma PAL... En fait si, maintenant que tu le dis, j'en ai quelques-uns... ^^
Si tu devais nous conseiller pour cet été… 
  • Un classique à redécouvrir ? "Le Petit Prince" d'Antoine de Saint Exupéry.
  • Un livre juste avant les vacances ? "Central Park" de Guillaume Musso.
  • Un livre pour la plage ? "Poulets grillés" de Sophie Hénaff.
  • Un livre pour la montage ? "Les âmes vagabondes" de Stephenie Meyer.
  • Un livre en vue de la rentrée ? Je dirais que tout dépend de ton état d'esprit.  Soit tu as envie de quelque chose de léger pour continuer de t'évader un peu... Soit tu plonges direct dans le rythme de la rentrée... Dès lors je n'ai pas de conseil particulier, je pense qu'à cette période il faut plutôt y aller au "coup de coeur" pour optimiser le moment...
S’il te fallait nous livrer…
  • Ton premier coup de coeur littéraire ? La saga des Rougon-Macquart d'Emile Zola, mais aussi les livres de Guy des Cars !
  • Ton dernier coup de coeur littéraire ? "La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la Tour Eiffel" de Romain Puertolas.
  • Cette lecture en cours ? "Mon pire ennemi est sous mon chapeau" de Laurent Bénégui.
  • Un livre à offrir ? "Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une" de Raphaelle Giordano.
  • Une sortie littéraire tant attendue ? En fait je n’attends pas spécialement les rentrées littéraires, oserais-je même dire que je m’y intéresse peu ? Alors, oui, si un des livres de la rentrée me tente ou m’attire, je le lirais, bien évidemment, mais je ne reste pas axée là-dessus et je n'attends aucun livre en particulier…
Si tu devais comparer ta vie à un roman, lequel serait-ce ? 
Je vais revenir sur la saga "Outlander, le cercle de pierres", de Diana Gabaldon, car j’aurais aimé entrer dans le roman et partager la vie de Claire, ses aventures, ses rencontres, ses voyages, et ce sentiment qui traverse le temps pour Jamie qu’elle a rencontré lorsqu’elle s’est trouvée projetée dans le passé...
Un petit mot pour la fin ?
Ravie d'avoir été choisie pour répondre à ce questionnaire, j’espère ne pas avoir été ennuyeuse dans toutes mes réponses, car il y aurait tant de choses à dire encore sur mes lectures, passées, présentes et à venir… En tout cas, un grand merci à toi de nous faire découvrir encore et encore de nouveaux auteurs, et de pouvoir partager nos avis et nos sentiments littéraires. Tu peux être fière de ton parcours Aurélie, continue à nous enchanter...
Liseuse couronnée de fleurs - Corot
Voilà donc quelle lectrice sommeille en Florence, super lectrice dont les ultimes propos me vont droit au coeur, mais aussi amie fidèle qui fait à jamais partie intégrante de ma petite existence, mais encore soutien inconditionnel et éternel de ma passion littéraire, de mes folies blogulaires et autres pérégrinations livresques qui, sans doute ne plaisent pas à tout le monde... Mais me plaisent à moi, c'est bien là l'essentiel, et Florence fait partie de ces rares personnes à me le rappeler à chaque fois que je pose ma plume à terre... Dès lors je la remercie d'avoir su faire fi de sa réserve comme de sa discrétion pour relever ce challenge aussi littéraire que diabolique en m'accordant ses petites confidences littéraires follement passionnantes, me permettant ainsi cet humble petit coup de projecteur à son égard, ce qui me réjouit véritablement !
Il ne vous reste plus à présent qu'à prendre note de tous ces formidables petits conseils lecture que Florence a su vous soumettre avec toute cette douceur et cette finesse qui lui appartiennent ! A samedi pour de nouvelles aventures livresques !

Chroniques 2017 \ London by art de Chloé Vivet

Une bien jolie romance pour un premier roman très prometteur : "London by art" de Chloé Vivet, disponible dès aujourd'hui sur Amazon.

Le pitch : A 21 ans, Claire James vit toujours sous le joug surprotecteur de son Vice-Président de père. Ayant besoin d'air, mais surtout de retrouver le souvenir de sa mère aujourd'hui disparue, la jeune étudiante éprise de liberté et en quête d'identité s'emploie à tout un stratagème pour quitter Washington et rejoindre Londres, la ville natale de sa mère, pour y assouvir la même passion qu'elle a pour l'art en intégrant l'institut Courtauld...

Je préfère m'arrêter là s'agissant du résumé, ceci afin de vous laisser la pleine et entière découverte de ce petit roman. C'est donc par l'intermédiaire de ma chère Albine Tangre que je découvrais par hasard cette très jeune auteure et son tout premier roman qui n'attendait que quelques blogueurs pour être chroniqué... Croulant certes sous les tonnes de livres constituant ma PAL, mes congés, ma passion littéraire et surtout cette magnifique couverture ne me permettaient cependant pas de résister bien longtemps à la tentation si grande de rencontrer cette nouvelle plume...
Alors on ne va pas se mentir... Le roman contient encore quelques fautes, coquilles et autres maladresses de style, outre certaines scènes légèrement niaises ou invraisemblables... Mais n'oublions pas que notre auteure a 16 ans et qu'il s'agit d'un premier roman, il ne saurait donc être parfait... Et j'ai même envie de dire qu'on s'en fout ? Car en dépit de cette poignée de petits défauts, ça fonctionne, oui, et même plutôt bien...

De sa fine plume fraîche et sensible, l'auteure nous embarque en effet dans les folles pérégrinations amoureuses et artistiques de Claire mais aussi de Maxime. Si le lecteur mord à l'hameçon dès les premières lignes, il se laisse séduire et happer par cette petite intrigue qui se laisse lire bien volontiers. Dès lors il ne peut s'empêcher de déguster puis dévorer chaque chapitre qui se présente à lui, bientôt avide des rebondissements et autres révélations que l'auteure distille au gré des pages. C'est doux, c'est fin et ça marche si bien qu'on se prend vite au jeu, au point même que les derniers chapitres nous font passer par mille émotions jusqu'à un dénouement... Certes prévisible, mais le voudrait-on seulement autrement...? Non, bien évidemment !
Si les personnages principaux m'ont donné du fil à retordre dans un premier temps, exaspérée que j'étais de l'insolence et l'impertinence de l'une, de l'arrogance et la suffisance de l'autre, ces derniers m'ont bientôt fait craquer tant ils s'avèrent finalement touchants, attachants... Mignons, n'ayons pas peur des mots... Tellement qu'on a parfois envie de les secouer pour qu'ils passent la seconde... Un peu comme Sébastien face à Ariel et Eric, vous voyez ? Mais siiiii... Dans "La Petite Sirène", bande d'incultes ! Et si nos deux héros sont aussi crédibles que croquignolets, les personnages secondaires qui les entourent et gravitent autour de leur bulle ne sont pas en reste, tant ils sont réalistes et dépeints avec soin. Chacun tient son rôle, reste à sa place, permettant ainsi au lecteur de s'y intégrer sans difficulté.
Le tout est servi par une plume fluide et agréable, un style simple et élégant, ce qui contribue à faire de ce roman un moment de lecture particulièrement plaisant, si plaisant qu'il ne verra pas le temps passer ni les pages défiler...


En bref, un premier roman aussi charmant qu'attendrissant... Félicitations pour la performance jeune demoiselle, je suis conquise... Et jattends désormais la suite ! 

mardi 22 août 2017

Bouquinist Park \ Du côté de chez Roseline : Le Choix d'Hélène de Lou Desmurs


Profitant allègrement de mes congés, c'est sous un soleil de plomb, les lunettes de soleil vissées sur mon nez en pleine phase de bronzage face à l'Océan Atlantique, entre baignade et glaces italiennes que je vous prépare ce nouvel article !
Car même en vacances je ne vous oublie pas, bien évidemment... Et mes petits mordus préférés non plus ! Car s'ils écument les magazines, salles de cinémas et autres malles de livres enfouies au grenier en vue de la rentrée, ces derniers n'oublient pas d'alimenter cette petit rubrique qui grandit joyeusement au fil des mois...
Ces mordus ? Des personnes qui me sont chères, cela va sans dire puisqu'il s'agit de ma meilleure amie Laura, de l'homme de ma vie Franck et de ma super maman Roseline... Trois bouquineurs acharnés et passionnés, qui ont répondu à mes sollicitations il y a quelques mois déjà, enthousiastes et curieux de participer à mes folles tribulations livresques en partageant avec vous et moi leurs coups de coeur littéraires...
Ainsi naquit donc cette rubrique, qui n'est donc pas tout à fait la mienne, ne me faisant finalement que l'humble porte-parole de ces fervents lecteurs pour vous faire découvrir des auteurs que je n'ai pas encore lus, et des livres que je n'ai pas encore eu l'occasion de vous faire découvrir, ceci afin de voir votre PAL devenir un véritable gratte-ciel littéraire !
Après Laura et Stephen King... Après Franck et Thierry Jonquet... C'est au tour de ma super Maman Roseline de rempiler pour ce dernier Bouquinist Park aoûtien avant d'attaquer la rentrée ! Et parce que celle-ci s'est bien volontiers laissée tenter par mes chers auteurs autoédités, c'est l'une d'entre elle qu'elle s'apprêter à vous faire rencontrer... Je lui laisse donc la parole pour vous présenter "Le choix d'Hélène" de Lou Desmurs !

Ce que dit la 4ème de couverture...
"De fortes perturbations agitent les hommes qui croisent Hélène.
Pour Alexandre qui s'ennuie en regardant sa vie se terminer, serait-elle la possibilité d'un dernier amour ?
Pour Pierre, sera-t-elle un objet de désir capable de remplir son besoin d'absolu ?
Et Ludovic saura-t-il partager sa vie avec elle et se montrer à la hauteur ?
Trois hommes dont le récit cherche à capter les nuances, les vérités alors que la présence d'Hélène agite leurs quotidiens et les révèle à eux-mêmes.
Mais quel sera le choix d'Hélène ?
Pendant une année, la chronologie amoureuse passe d'étape en étape, suivant la courbe inexorable qui mène des rencontres aux dénouements.
Une année où les dérèglements climatiques scandent les saisons et accompagnent les émotions."
Roseline a aimé... Oui, mais pourquoi ?
Il n'est pas rare que je traîne et entraîne mes mordus de lecture dans mes folles pérégrinations littéraires, à écumer les salons qui me font envie tout au long de l'année... Le Salon de l'autoédition organisé à Pierre Bénite le 13 mai dernier ne fait pas exception à la règle, et c'est à cette occasion que ma chère Maman Roseline m'a accompagnée avec mon super Papounet jusque dans le Rhône en dépit de ses soucis de santé, qu'elle y a rencontré Lou Desmurs, charmante et adorable auteure que je côtoyais depuis un moment déjà sur les réseaux sociaux, et qu'elle a pu échanger de vive voix avec elle sur son premier roman.
L'entente fut immédiate et c'est aussi enchantée que ravie que ma mère se procurait ainsi un exemplaire de son roman embelli d'une superbe dédicace. Après lecture, le verdict de Roseline fut direct et sans appel : Elle a adoré ce roman pourtant fort singulier.
Alors il y a bien sûr Hélène... La belle, capricieuse, fascinante Hélène qu'on croise bien peu alors même qu'elle constitue l'âme même de l'intrigue, puisqu'elle fait tourner la tête à trois hommes aussi attachants qu'ils se révèlent différents : Alexandre, Pierre et Ludovic. Et pourtant ces trois-là vont, au rythme d'une année et de quatre saisons, se laisser envoûter par la demoiselle, entraîner dans le redoutable tourbillon de l'Amour, chambouler par leurs sentiments et se remettre en question. Plus qu'un livre, c'est sans doute un majestueux tableau que semble nous pleindre l'auteure de sa plume fine, fluide et délicate... Un tableau amoureux tout en nuances, empreint tant de beauté que de profondeur, qui saura à coup sûr vous submerger d'émotions...
Résumons-nous pour finir...
"Lisez ce livre !" Plus qu'un conseil, c'est presque par une injonction littéraire que Roseline conclut lorsqu'elle me glisse son avis. Ravie de sa lecture et du temps qu'elle a passé en compagnie de ces personnages, elle m'avouera même qu'Alexandre aura su lui arracher une larme tant elle s'y est attachée... Enchantée d'avoir pu rencontrer son auteure, comblée par la magnifique lecture qu'elle lui a offert, ce portrait de l'Amour si prenant, si criant de vérité et de réalité, il était dès lors évident pour elle de partager sa lecture, et croise désormais les doigts pour vous avoir convaincus...
Faites-lui donc confiance et tentez vous aussi cette plongée vertigineuse au coeur du sentiment amoureux en vous procurant dès à présent "Le choix d'Hélène" de Lou Desmurs juste ICI ! Belles lectures à tous !

samedi 19 août 2017

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Aurélia, gérante du blog "Ma lecturothèque" !


Libérééééééée... Délivrééééééée... Je suis enfin en congééééééés... Vous l'avais-je déjà faite celle-là ? Oui ? Non ? Alors c'est cadeau ! A moi quinze petits jours de vacances bien méritées juste avant LA reprise, la redoutable rentrée que je vous prépare en secret avec le plus grand enthousiasme et le plus grand intérêt...
En attendant c'est face à l'océan Atlantique que j'alimente cette petite rubrique qui a trouvé le moyen de fêter son premier printemps en plein été... Oui mes amis, plus d'un an à présent que je m'éclate à partir à la rencontre d'auteurs et autres personnes essentielles à l'univers du livre, ceci afin de vous révéler leurs lectures et plus précisément le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...
Et parce que je ne me voyais pas souffler cette première bougie de mes "Livres et vous ? Livrez-vous !" en solitaire, je suis partie en quête d'une petite idée pour la célébrer en joyeuse compagnie... Bon sang mais c'est bien sûr ! Si plus on est de fous, plus on rit, plus on lit aussi ! C'est donc vers ces êtres indispensables au monde littéraire que sont les LECTEURS que je me suis tournée ! Plus précisément vers vingt lectrices, qui m'ont donc fait l'honneur et le plaisir de se prêter bien volontiers au petit jeu de mes (nouvelles) questions indiscrètes sans ciller ni vaciller, en dépit de la complexité de certaines d'entre elles et malgré leur planning ovebooké. Rien qu'à ce titre, je tiens à leur tirer mon chapeau et les gratifier de mes plus sincères remerciements !
Alors on garde les mêmes principes et on recommence : Si le mercredi reste consacré à dix de mes plus fidèles lectrices tout l'été durant, les samedis sont quant à eux dédiés à dix lectrices de compét, dix rédactrices comme des chefs, dix magiciennes de la chronique... Je parle bien sûr de dix de mes blogueuses préférées dont j'ai découvert les sites à mes propres débuts et en suis restée époustouflée par tant de talent, tant d'élégance et tant de style... Dix blogueuses donc, pour lesquelles j'ai pris mon courage à deux mains et un clavier pour leur proposer cette petite folie livresque... Dix passionnées tout comme moi qui m'ont surtout fait le plaisir d'accepter ce challenge diabolique... Autant vous dire que je ne suis que joie et bonheur dans ces moments-là !
Et c'est sans doute le hasard qui m'a fait rencontrer virtuellement la formidable blogueuse que je m'apprête à vous présenter... Le hasard ou bien plutôt le destin ? Car elle m'a suivie et j'en ai fait autant ou inversement... Un âge égal... Un prénom quasi identique... Une même passion... Des goûts éclectiques d'un côté comme de l'autre... Se pouvait-il finalement qu'il en soit autrement et qu'on ne se croise jamais sur la Toile ? Non, c'est presque évident, et c'est un peu ma chouchoute par conséquent... Car j'ai alors découvert un charmant petit blog littéraire mais pas seulement, plutôt un site culturel, qui n'en fait pas trop mais bien assez pour charmer tout lecteur pointant le bout de son nez... Un site simple mais étoffé qui n'a pas fini d'alourdir votre PAL de ses avis justement argumentés... Mes amis, laissez-moi donc vous présenter l'adorable Aurélia, gérante du blog si originalement nommé "Ma lecturothèque", qui m'a bien gentiment soufflé ses petites confidences littéraires au creux du clavier... Que je suis fière et heureuse de vous la présenter !

Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !
Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Salut ! Je m'appelle Aurélia et j'ai 28 ans. J'ai ouvert mon blog, "Ma Lecturothèque", il y a un peu plus de deux ans, afin de partager ma passion de la lecture. Je lis depuis que j'ai appris à lire (ma maman nous emmenait régulièrement à la bibliothèque, et c'était une sortie qui me plaisait énormément !). J'adore les livres, mais pas que : j'aime aussi les chats, les promenades, les licornes (l'imaginaire), les dessins animés et le roller derby.
Quel genre de lectrice es-tu ?
Du genre à lire de tout : romans, nouvelles, BD, manga, comics. Papier et numérique. Thrillers, SF, fantasy, biographies, etc. Ce que je lis le moins, ce sont les romances et la chick-lit : cela ne veut pas dire que je n'en lis pas, mais très peu.
Si tu devais te décrire...
  • En un livre ? "Les Cinq Écus de Bretagne" d'Evelyne Brisou-Pellen car l'histoire se déroule en Bretagne, c'est un roman qui mêle Histoire et fiction (j'adore ça !) et l'héroïne a un tempérament qui me plaît.
  • En un genre littéraire ? La fantasy. Déjà, c'est un genre que j'aime beaucoup. Ensuite, il n'est pas rare d'y trouver, en guise de héros, un personnage assez banal voire médiocre et, au fil du temps, il s'améliore et devient un(e) héros/héroïne. Et c'est l'impression que j'ai de moi : je deviens meilleure avec le temps, j'apprends de mes erreurs et de mes réussites.
  • En un auteur ? Evelyne Brisou-Pellen. De tous les auteurs, elle fait partie de mes préférés aux côté de J.R.R. Tolkien, George R.R. Martin ou encore Patrick Rothfuss. Mais je la choisis elle car c'est la première de ceux-là que j'ai lu, ses romans sont accessibles au plus grand nombre, elle mêle avec succès l'Histoire et la fiction... Lisez-la !
  • En un personnage ? Sansa Stark, dans "Le Trône de Fer" de George R.R. Martin : je préfère sa sœur Arya, mais je sais que mon tempérament correspond plus à celui de Sansa.
  • En une citation ? "Not all those who wander are lost" ("Tous ceux qui errent ne sont pas perdus") : J'adore les écrits de J.R.R. Tolkien, et ce poème (plus particulièrement cette phrase) m'a marquée.
S’il te fallait nous livrer...
  • Ton livre fétiche ? Il y en a plusieurs... Mais à choisir, je dirais "Le Seigneur des Anneaux" de J.R.R. Tolkien.
  • Ton livre torture ? "Le serpent" de M.A. Graff. J'ai eu énormément de mal à le terminer mais je me suis forcée car c'était un service presse reçu dans le cadre de la masse critique de Babelio.
  • Un livre défi ? La saga "L'assassin royal" de Robin Hobb. J'ai très envie de lire cette série... Mais je me mets une barrière stupide, sans trop savoir pourquoi. Pourtant, je suis certaine d'aimer !
  • Un improbable coup de cœur ? "La Horde du Contrevent" d'Alain Damasio. Je ne connaissais pas du tout, et j'ai eu un peu de mal au début (je lisais plusieurs livres en même temps et j'avais du mal à suivre...).
  • Une improbable déception ? Eh bien "Le serpent" de M.A. Graff, cité ci-dessus. Je l'avais demandé car, du résumé que j'en avais lu, ça avait tout pour me plaire. Mais ça s'est avéré bien différent de mes attentes, ça partait en tous sens de façon invraisemblable.
Quel personnage de roman rêverais-tu de rencontrer ?
Shigeru de la saga "Le Clan des Otori" de Lian Hearn. Il doit avoir des discussions très intéressantes : il est cultivé, gentil, attentionné... Un homme très sympathique !
As-tu un (ou des) TOC littéraire(s) ?
On peut dire ça... Je fais défiler les pages sous mes doigts quand je suis en train de lire...
Si tu devais nous conseiller pour cet été...
  • Un classique à (re)découvrir ? "Jane Eyre" de Charlotte Brontë.
  • Un livre juste avant les vacances ? Allez, "Le Déchronologue" de Stéphane Beauverger : des pirates, des failles temporelles, de l'aventure... Tout pour avoir envie de partir voguer sur les mers !
  • Un livre pour la plage ? "Edge of Tomorrow" de Hiroshi Sakurazaka. C'est un roman de SF que j'ai lu à la plage, et il s'avère que les événements se déroulent sur une plage. Il est connu pour avoir été adapté au cinéma en 2014 avec, dans les rôles principaux, Tom Cruise et Emily Blunt.
  • Un livre pour la montagne ? Pour la montagne, j'ai dans l'idée qu'on fait des randonnées, qu'on bouge. Du coup, autant privilégier un livre pas trop épais : "Le gang des Dalton : notre véritable histoire" par Emmett Dalton. Et on parle bien de ceux qui ont inspiré les personnages de Lucky Luke, mais ils étaient bien différents !
  • Un livre en vue de la rentrée ? "Harry Potter à l'école des sorciers" de J.K. Rowling. 
S’il te fallait nous livrer...
  • Ton premier coup de cœur littéraire ? J'étais en CM1 et c'était "Les Cinq Écus de Bretagne" d'Evelyne Brisou-Pellen.
  • Ton dernier coup de cœur littéraire ? Le dernier, c'est probablement "Le Nom du Vent" de Patrick Rorthfuss.
  • Cette lecture en cours ? "La Passe-miroir - livre 2 : Les Disparus du Clairdelune" de Christelle Dabos.
  • Un livre à offrir ? Cela dépend pour qui, mais j'ai bien envie de dire "Frede" de Denis Cosnard : l'occasion de revivre les nuits parisiennes auprès de célébrités telles que Dietrich, l'occasion de découvrir celle qui fut en son temps une reine de la nuit. Passionnant.
  • Une sortie littéraire tant attendue ? La suite de "Elfquest" de Richard et Wendy Pini. C'est une série de BD que j'adorais étant gamine, et quelle joie quand j'ai découvert que Snorgleux Comics les rééditait ! Deux sont déjà sorties actuellement, et il devrait y en avoir huit en tout je pense.
Si tu devais comparer ta vie à un roman, lequel serait-ce ?
Je ne sais pas du tout à quel roman, ou même BD, je pourrais comparer ma vie. Mais ce serait une jeune femme qui, si elle avait été à l'école de sorcellerie de Poudlard, aurait été à Poufsouffle...
Un petit mot pour la fin ?
Merci beaucoup Aurélie pour cette interview, quelle agréable surprise ! Certaines questions étaient assez difficiles, mais c'était très sympa d'y répondre, de chercher parmi mes lectures.
Et à vous qui avez lu cette interview jusqu'au bout, merci... Mais surtout : lisez, continuez à lire : la lecture permet de nous développer, nous permet d'être plus critique (en bien ou en mal) et c'est très important !
Voilà donc quelle lectrice sommeille en Aurélia, charmante blogueuse aussi sympathique que talentueuse ! Je m'estime particulièrement chanceuse d'avoir eu l'occasion de croiser sa route, me permettant ainsi de découvrir un formidable site aux chroniques particulièrement éclectiques et aux articles particulièrement riches. Encore une fois je la remercie chaleureusement d'avoir relevé si volontiers mon défi littérairement infernal, ceci en dépit d'un emploi du temps compliqué et d'impératifs personnels, mais surtout d'y avoir apporté des réponses à son image : A la fois naturelles et passionnantes ! C'est vraiment une joie pour moi d'avoir pu vous offrir ce petit éclairage sur cette blogueuse talentueuse et son blog de grande qualité, alliant à merveille sobriété et diversité !
A votre tour à présent de vous rendre chez Aurélia, dans sa "Lecturothèque" passionnante pour votre esprit et affolante pour votre PAL ! Mais retrouvez-là aussi sur les réseaux sociaux Twitter, Facebook et Instagram !

mercredi 16 août 2017

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec la super lectrice Sandrine !

Mercredi 16 août, mazette ! La deuxième quinzaine du mois est entamée, la dernière ligne droite avant la rentrée est enclenchée... Mais parce qu'il faut aussi voir le bon côté de choses, n'oublions pas que la rentrée se veut aussi littéraire, riche en nouveautés et jolies découvertes... Alors j'entends d'ici le rabat-joie de service siffler que ça va encore coûter un bras, mais si votre banquier vient à rouspéter, vous n'avez qu'à lui dire que vous investissez dans le patrimoine culturel de notre belle planète, c'est bon pour l'avenir et ça peut le séduire ! ^^
En attendant, n'oublions pas de profiter de l'instant présent ! Car aujourd'hui, c'est mercredi... Et au programme du mercredi figure toujours une nouvelle interview au sein de ma petite rubrique chérie intitulée depuis un peu plus d'un an maintenant "Livres et vous ? Livrez-vous !" Heureux soit le jour qui m'a inspirée cette idée de partir à la rencontre d'auteurs et autres personnes essentielles à notre monde littéraire, ceci afin de vous dévoiler leurs lectures et le lecteur qui sommeille en chacun d'eux... Plus d'un an désormais que je m'éclate à réaliser ces petits articles et c'est toujours pour moi un véritable plaisir !
Et parce que cet anniversaire est synonyme de plus d'une centaine d'articles, il me fallait trouver une idée originale pour le célébrer comme il se doit ! Raison pour laquelle j'ai décidé de souffler cette première bougie tout l'été durant en compagnie d'êtres exceptionnels dotés de l'incroyable pouvoir de faire vivre les blogs, librairies, livres, auteurs et toute la communauté littéraire... Mais qui donc possède un tel don me demanderez-vous ? Et bien mes chers amis... C'est vous, les LECTEURS
Ce sont donc plus précisément vingt lectrices qui, pour mon plus grand bonheur, ont accepté de se prêter au petit jeu de mes (nouvelles) questions indiscrètes sans ciller ni vaciller, quand bien même certaines d'entre elles s'avéraient difficiles et malgré un emploi du temps n'accordant que peu de temps pour y répondre... Rien que ceci leur vaut ma reconnaissance éternelle !
A toutes fins utiles je vous rappelle en préambule que, si j'ai réservé les samedis de l'été aux blogueuses qui comptent parmi mes préférées et qui m'apprennent beaucoup encore à ce jour, j'ai décidé de consacrer mes mercredis à dix de mes lectrices les plus assidues qui, malgré leur extrême discrétion, œuvrent sans conteste à la survie et la bonne marche de mon petit blog littéraire et de ses folles tribulations... Car un blog n'a d'intérêt que si l'on échange, si l'on communique, si l'on partage... Et point de tout cela sans interlocuteur... Aussi ai-je décidé de vous livrer en quelques lignes ces grandes amatrices de livres...
Alors parmi "mes lecteurs", il y a les inconnus... Sans doute les plus nombreux et les plus objectifs quant à ma plume, dont certains d'entre eux m'ont fait le plaisir de se manifester à l'occasion d'un article ou d'une chronique, me permettant de faire leur connaissance autour d'un petit commentaire... Il y a ensuite l'entourage... Sans doute les moins nombreux mais aussi les moins objectifs, ne serait-ce que parce qu'ils sont fiers et heureux de me voir vivre ma petite passion aussi intensément...
Et puis j'ai réalisé qu'il y avait une autre catégorie... Sans doute la plus délicate, la plus dangereuse... Non les amis, je ne parle pas de trolls ou de zombies... Mais plus simplement de l'entourage de mon entourage... Vous savez, cet espèce de second cercle qui vous "connaît" par le biais de relations communes... Ce cercle dont vous entendez parler par inadvertance et qui vous fait craindre de décevoir vos amis les plus proches si celui-ci s'avère déçu du travail fourni...
Et bien figurez-vous que Sandrine fait justement partie de cet "entre-deux" puisqu'elle est la meilleure amie d'une de mes chères collègues... Qui, un beau jour, me lâche de but en blanc, au détour d'une conversation "Oh bah j'ai parlé de ton blog à ma copine Sandy, et elle y va très souvent maintenant !" ... Et moi de répondre en montant dans les aigus "Aaaaaah Viiiiii!!! ... Maaaaaais... Ca lui plaiiiiiit???" (Oui, je sais, je suis ridicule quand je me sens gênée... ^^) Et Coco de me répondre (Oui ma collègue s'appelle Corysandre, un bien joli prénom de roman, fort élégant, mais bien trop long à brailler d'un bureau à l'autre... Donc Coco quoi !) : "Oh bah... Oui... Bah disons que, si elle n'aimait pas, elle n'irait pas je pense !!!" Voilà donc comment Sandrine s'est retrouvée dans mon petit viseur littéraire... Voilà donc comment je me suis retrouvée à lui tourner autour comme un requin autour de sa proie (Enfin un requin... Un petit requin binoclard, bouboule et mal peigné, alors on a déjà vu plus impressionnant, mais bon...!) avant de lui sauter dessus (Bon... Toutes proportions gardées, je sais me tenir... Traduction : En la contactant sur Messenger...!) pour lui proposer de prendre part à cette folle aventure ! Et alors même qu'elle a sa vie, son monde, ses obligations, ses occupations, cette charmante demoiselle s'est bien volontiers prêtée à l'exercice, se dévoilant littérairement parlant pour satisfaire notre curiosité livresque et notre soif de lectures, ce dont je lui suis extrêmement reconnaissante !
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !
Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Sandrine, j’ai 32 ans, je travaille dans les ressources humaines et je vis en région parisienne. J’ai beaucoup de transport, du coup j’ai toujours un livre sur moi !
Quel genre de lectrice es-tu ?
Je lis assez régulièrement, dès que j’ai un peu de temps à tuer, chez moi ou dans les transports.
Si tu devais te décrire...
  • En un livre ? "Les dieux voyagent toujours incognito" de Laurent Gounelle. Il résume très bien ma personnalité, mes doutes, mes peurs et me redonne confiance et l’envie de me surpasser.
  • En un genre littéraire ? Bien que mon style de livre soit l’épouvante et le fantastique, ma personnalité reflète plus les romans d’amour et genre humoristique.
  • En un auteur ? Je ne sais pas trop, peut être Stephen King, car c'est l'un de mes auteurs préférés, j'aime son style d'écriture, son univers, son humour. Je pense que nous devons avoir la même personnalité...
  • En un personnage ? Je suis un peu comme Alan, dans le roman "Les dieux voyagent toujours incognito" de Laurent Gounelle : un peu timide, mais avec l’envie de se faire violence afin d’évoluer.
  • En une citation ? "Le plus important n'est pas de trouver un sens à la vie, mais à la nôtre". C'est une citation du roman "Le vide" de Patrick Sénécal. Je suis quelqu’un de très spirituel, qui m’interroge beaucoup sur toutes ces questions.

S'il te fallait nous livrer...
  • Ton livre fétiche ? "Le labyrinthe de Pharaon" de Serge Brussolo. C’est un livre que j’ai lu plusieurs fois sans jamais me lasser, je peux dire que c’est mon livre préféré. Si on aime l’Egypte et tous les rituels sur l’au-delà, vous adorerez ce livre. C’est un roman palpitant, et l’auteur arrive vraiment à créer une ambiance malsaine et stressante.
  • Ton livre torture ? "Petits meurtres en famille" de Carole Smith. C'est le premier livre que j'ai acheté en arrivant à Paris, et ça a été une vraie torture. Je l'ai lu sans vraiment le lire, juste histoire de le finir. Depuis il prend la poussière dans ma bibliothèque...
  • Un livre défi ? "Le Seigneur des anneaux" » de J.R.R. Tolkien. C’est le livre le plus gros que j’ai jamais lu, et le style d’écriture de l’auteur est assez compliqué. J’ai mis beaucoup de temps à en venir à bout et j’ai cru abandonner plusieurs fois, mais quelle aventure !
  • Un improbable coup de cœur ? Je crois que c'était au lycée. Je n'aimais pas trop les livres que nous devions lire en cours de français, sauf "La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil" de Sébastien Japrisot. J'ai commencé à le lire car je n'avais pas le choix et, finalement, je l'ai dévoré.
  • Une improbable déception ? "Et si c’était vrai" de Marc Levy. C’est un livre qui a fait fureur, j’ai donc voulu le tester, même si ça n’est pas vraiment mon style de lecture... Et j’ai vraiment été déçue, à tel point que je ne l’ai pas terminé. Le style est beaucoup trop "gentil" pour moi, et je n’ai pas été emballée plus que ça par l’histoire que j’ai trouvé peu originale.
Quel personnage de roman rêverais-tu de rencontrer ?
Sans hésitation, ça serait Bridget Jones, le personnage du roman éponyme de Helen Fielding. Je me retrouve beaucoup en elle, et je suis sûre qu’elle deviendrait ma meilleure copine ! Je nous verrais bien boire des verres ensemble et nous raconter nos péripéties sentimentales, elle me ferait beaucoup rire !
As-tu un (ou des) TOC littéraire(s) ?
Oui... Avant d'acheter un livre, je vais systématiquement sur Internet pour lire les avis des lecteurs. Ensuite... C'est vrai que je ne supporte pas de tordre les pages, du coup je prends tout ce qui me passe sous la main pour faire un marque-pages...
Si tu devais nous conseiller pour cet été...
  • Un classique à (re)découvrir ? "L’alchimiste" de Paulo Coelho. Une histoire merveilleuse à découvrir et redécouvrir. Ce livre m’a beaucoup touchée et apaisée, l’idéal pour commencer ses vacances !
  • Un livre juste Avant les vacances ? "L’enjeu" de Wendall Utroi. Un dernier petit coup de stress juste avant de décompresser !
  • Un livre pour la plage ? "L’arbre des possibles" de Bernard Werber. Ce sont des petites histoires très agréables à lire et certaines sont très amusantes. Parfait pour se détendre.
  • Un livre pour la montagne ? Je dirais "Shining" de Stephen King. L'histoire se passe dans un hôtel, coupé du monde par la neige. À lire au coin d'un feu de cheminée... ^^
  • Un livre en vue de la rentrée ? "5150 rue des Ormes" de Patrick Sénécal. On reprend les romans d’épouvante tout en douceur avec ce livre qui se lit très facilement. L’histoire est originale, très facile à lire.
S'il te fallait nous livrer...
  • Ton premier coup de cœur littéraire ? "Simetierre" de Stephen King. C’est ce livre qui m’a donné envie de lire. Je l’avais lu par hasard quand j’étais jeune, et depuis j’ai dévoré presque tous ses livres !
  • Ton dernier coup de cœur littéraire ? "Sur le seuil" de Patrick Sénécal. Je conseille vivement ce livre. Une fois ouvert, on ne peut plus le lâcher. C’est une lente descente aux enfers.  Et une fois terminé, on est complètement chamboulé par la fin qui est vraiment abominable. Patrick Sénécal est devenu un de mes auteurs préférés.
  • Cette lecture en cours ? "Code 93" d’Olivier Norek. C’est un livre prêté par une amie que je viens tout juste de commencer. Ca à l’air d’être un excellent thriller, mais pour le moment je ne peux pas encore en dire grand-chose, en tout cas c’est très intriguant.
  • Un livre à offrir ? Question difficile, car ça dépend beaucoup de la personne... Mais j'aime bien faire découvrir aux gens mon univers littéraire. Du coup, si je devais en offrir un, j'offrirais donc l'un de mes livres préférés "Le labyrinthe de pharaon" de Serge Brussolo.
  • Une sortie littéraire tant attendue ? Le prochain livre de Patrick Sénécal !
Si tu devais comparer ta vie à un roman, lequel serait-ce ?
"Le journal de Bridget Jones" d’Helen Fielding. Je suis quelqu’un de très gaffeuse, il m’arrive toujours quelque chose. Je me reconnais bien dans l’histoire avec toutes les péripéties qu’elle rencontre, ses déboires sentimentaux et ses problèmes au travail. Ça pourrait être ma vie !
Un petit mot pour la fin ?
La lecture, pour moi, est un vrai plaisir, un moment de détente et d’évasion. Alors j’espère avoir donné l’envie de lire à quelqu’un...!
La Liseuse - Fantin-Latour
Voilà donc quelle lectrice sommeille en Sandrine, adorable demoiselle que je suis particulièrement fière de compter parmi mes habitués, celle-ci n'hésitant pas à s'essayer aux romans que je peux conseiller, ne fuyant pas, usée ou exaspérée par mes interminables tirades et autres diatribes littérairement passionnées ! Alors je la remercie vivement, déjà de s'être livrée avec tant de bon coeur et de sincérité en répondant à ce petit questionnaire diaboliquement livresque, passant pour l'occasion de l'autre côté de l'écran afin de glisser ses petites confidences littéraires à l'oreille de la presqu'inconnue un peu cinglée que je suis... ^^ Mais je la remercie aussi et surtout pour son soutien, pour son intérêt, pour sa confiance... Pour sa présence au quotidien, atout discret mais ô combien précieux dont un blog littéraire a besoin pour exister et survivre sur cette Toile immense et parfois capricieuse... Alors MERCI : Ce n'est pas grand chose, mais c'est le minimum !
A votre tour de travailler un peu ! Papier, stylo et prenez donc note des judicieux conseils lecture que nous a fournis Sandrine ! Oui, je sais, votre PAL explose déjà mais justement : On n'est plus à quelques livres près, ne trouvez-vous pas ? Et n'est-ce pas là tout l'intérêt d'un petit blog littéraire ? Alors à samedi pour de nouvelles aventures littéraires !

mardi 15 août 2017

Bouquinist Park \ Du côté de chez Franck : Mygale de Thierry Jonquet


Alors qu'on sent déjà poindre la rentrée à l'horizon, scolaire comme littéraire, ce sont pour ma part les vacances qui pointent le bout de leur nez... Pendant que certains préparent leur cartable, avec leurs stylos et leurs cahiers... Moi, c'est ma valise que je prépare, avec ma serviette et mes bouquins... A moi les séances de lecture intensive sur la plage !
Pour autant, je ne vous oublie pas, bien au contraire, ma petite cervelle et mon petit coeur de lectrice passionnée se sont accordés sur un point : La rentrée sera riche en nouveautés, mes petits lecteurs se doivent d'être gâtés !
Et si je peux d'ores et déjà vous livrer une petite info en exclusivité, c'est que mes mordus préférés que sont ma meilleure amie Laura, mon cher et tendre compagnon Franck et ma super mamounette Roseline seront encore de la partie ! En effet, s'ils alimentent déjà le Bouquinist Park depuis quelques mois, ceux-ci s'apprêtent à mouiller la chemise une fois de plus à compter de septembre !
Hop hop hop ! Stoppons-nous là pour les révélations et revenons-en à nos moutons ! Plus précisément cette rubrique justement, qui n'est pas tout à fait la mienne puisqu'elle effectivement et joyeusement étoffée par mes petits mordus chéris, y compris l'été, ceux-ci partageant avec vous leurs coups de coeur pour des livres et des auteurs que je n'ai pas (encore) eu le temps de découvrir ! Le but du jeu ? Que votre PAL explose, bien entendu !
Trêve de bavardage, je laisse donc la place et la parole à mon compagnon Franck qui enchaîne cette semaine et s'apprête  à vous présenter son dernier coup de coeur de l'été pour un grand classique du roman policier : "Mygale" de Thierry Jonquet, disponible en format poche aux éditions Folio.
 
Ce que dit la 4ème de couverture...
"Ève ? Qui est-elle ? Qui est Richard Lafargue, l'homme qui la promène à son bras dans les soirées mondaines puis l'enferme à double tour dans une chambre ? Pourquoi ce sourire subtil sur les lèvres de la jeune femme et autant de rage si mal contenue sur les traits creusés de son compagnon ? Pourquoi vivre ensemble si c'est pour se haïr avec tant de passion ? Drôle de couple... Quel incompréhensible passé lie ces deux êtres hors du commun qui se cachent la plupart du temps derrière les murs de leur villa si tranquille ?"
 
Franck a aimé... Oui, mais pourquoi ?
Si Laura nous parlait d'un roman publié en 1981 la semaine dernière, celui-ci a été publié chez Gallimard Série Noire en 1984. Depuis, il est aussi sorti en format poche chez Folio Policier et a même été adapté au cinéma pas le grand Pedro Almodovar. C'est vous dire si celui-ci a marqué les esprits !
L'auteur commence par mettre en place les éléments de son roman et nous présente ses personnages... Il y a Richard Lafargue, brillant chirurgien plasticien qui vit dans une somptueuse villa du Vésinet en compagnie d'une mystérieuse Eve. Puis Alex Berny, blessé et en cavale après avoir tué un policier lors du braquage d'une banque, qui cherche une solution pour vivre sans être reconnu. Il y a aussi Vincent Moreau, séquestré depuis quatre ans par celui qu'il va surnommer "Mygale". Et enfin Viviane, internée en hôpital psychiatrique... Qui constitue le point de départ de cette intrigue et le lien entre tous les personnages...
Roman très court (156 pages) en trois parties, "Mygale" est un thriller psychologique, un roman noir malsain et dérangeant, révélateur de ce dont l'homme est capable de machiavélisme pour assouvir sa vengeance.
L'auteur nous livre ainsi une intrigue particulièrement efficace. S'il sait happer son lecteur dès les premières pages, il parvient en outre à maintenir le suspense et tenir son lecteur en haleine d'un bout à l'autre du roman. Tout n'est ici que doutes et ambiguïté, l'auteur sait brouiller tous les repères au point de perdre son lecteur qui se pose de plus en plus de questions au fil des pages, tout en orientant habilement ce dernier à force d'indices jusqu'à un dénouement éprouvant où la terrible vérité éclate.
L'écriture est sèche, sans fioritures tandis que l'auteur alterne les narrateurs pour un roman bluffant, époustouflant. 
 
Résumons-nous pour finir...
Autrement dit, on peut dire que Franck a adoré ce roman particulièrement subtil et prenant, qui sait multiplier les interrogations pour laisser son lecteur dans le flou, l'angoisse et l'incertitude. Parce que ses personnages sont tour à tour victimes et bourreaux, l'auteur parvient ici à livrer un véritable puzzle aussi noir que machiavélique, un puzzle que le lecteur assemble pièce à pièce et dont il tire toute une réflexion sur l'identité, la folie et la perversité.
 
Retrouvez donc ce roman comme toute l'œuvre de Thierry Jonquet dès à présent dans toutes les bonnes librairies ou encore ICI ! Belles lectures à tous !

lundi 14 août 2017

Chroniques 2017 \ La dernière page de Hollow West


Un roman pour le moins... Déconcertant : "La dernière page" de Hollow West, disponible sur Amazon.

Le pitch :
"- A notre bout de chemin ensemble !
- Tout à fait d'accord... Marline.
Lorsque nos verres s'entrechoquèrent, son porte-clés m'interpella à nouveau.
- Le jeton [de poker], c'est pour quoi ?
Marline termina sa coupe d'un trait.
- Pour me rappeler que dans la vie, c'est comme au poker, on peut avoir toutes les cartes en main, c'est pas pour autant qu'on va s'en sortir."
Que va bien pouvoir entraîner la rencontre de la mystérieuse Marline dans la vie de Roman, célibataire endurci, bien plus avide de conquêtes que d'avenir...?
 
C'est au terme d'un sympathique échange sur Facebook que je croisais la route de cette charmante auteure, laquelle me proposait bien généreusement la lecture de son roman sur le point de paraître, ce que j'acceptais bien volontiers tant le résumé m'avait plu... Désormais disponible depuis le 11 août, c'est finalement avec un peu de retard que je vous en livre ma chronique, tant il m'a été difficile de la rédiger, mon avis étant plutôt mitigé...
 
Ce n'est pourtant pas l'histoire en tant que telle qui m'a dérangée, bien au contraire. En effet l'auteure nous offre ici une intrigue particulièrement fort bien pensée, particulièrement bien construite et rondement menée. Sans même s'en rendre compte, le lecteur se laisse prendre au jeu dès les premiers chapitres pour glisser inexorablement au coeur même de ce récit particulièrement prenant. Et tandis qu'il vogue d'évènements en révélations au fur et à mesure que les chapitres défilent, il devient pour lui impossible de lâcher ce bouquin noir et subtil avant de connaître le fin mot de l'histoire.
Malheureusement je ne suis toutefois jamais parvenue à apprécier les personnages, à commencer par Roman notre héros que j'ai trouvé particulièrement détestable. Célibataire et fier de l'être, n'ayant pas hésité un seul instant à abandonner femme et enfant tandis qu'il multipliait les conquêtes qui ne doivent pas figurer plus d'une nuit dans son lit, se jouant volontiers de la gente féminine pour obtenir ce qu'il désire et alimenter son tableau de chasse... J'abhorre tout simplement ce genre de personnage qui représente pour moi l'archétype du parfait connard... Alors certes il évolue, mais bien trop tard pour que mon opinion bascule, exaspérée par le trop grand nombre de scènes érotiques mettant en scène l'énergumène... Et le problème vient sans doute de là : Quand on a tant de mal avec le personnage principal, difficile de s'intéresser à ceux qui gravitent autour de lui, même s'ils avèrent pour la plupart mystérieux et intrigants, je n'ai malheureusement pas réussi à faire abstraction de ma piètre opinion du héros pour accrocher aux autres...
C'est pourtant bien dommage car la plume de l'auteure est belle et fluide, son style soigné et élégant, promesse d'un confort de lecture tout à fait appréciable.
 
En bref, une lecture pourtant prenante et déroutante que je n'ai cependant pas réussi à apprécier pleinement comme j'ai pu l'indiquer ci-dessus... Ceci n'est cependant qu'un avis personnel, alors n'hésitez pas à tenter l'expérience !