mercredi 22 mars 2017

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Amandine du blog "Amabooksaddict" !



Non mais vous avez vu le sacré culot de ce mois de mars qui, non seulement nous glisse entre les doigts tel les grains d'un sablier qu'on a trop vite retourné, mais va en plus nous chiper une heure prochainement... Oui mes amis, UNE HEURE... De sommeil pour certains, de lecture pour d'autres... - Je vous laisse méditer quant au groupe auquel j'appartiens... - En tout cas UNE HEURE de notre précieux temps... L'heure est donc grave puisque l'heure passe, l'heure tourne, l'heure file, et il me tient à cœur de partager avec vous une nouvelle petite interview avant que ne sonne l'heure... Je rappelle brièvement le principe aux petits nouveaux qui me font l'honneur de passer par ici : Dans ces articles, il s'agit pour moi de partir à la rencontre d'auteurs et autres protagonistes du monde littéraire, ceci afin de vous faire découvrir leurs lectures et le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...
Et parce que l'idée de la passer au grill de mes petites questions indiscrètes me trottait dans la tête depuis fort longtemps, sans que je ne parvienne pour autant à en trouver l'occasion, c'est aujourd'hui avec un immense plaisir et une joie sincère que j'ai pu recueillir les confidences littéraires de cette blogueuse que j'affectionne tout particulièrement, j'ai nommé l'adorable Amandine, gérante du blog "Amabooksaddict", petit paradis littéraire pour tout lecteur qui se respecte ! Et alors qu'elle s'apprête justement à fêter sa première année sur la blogosphère littéraire - Souhaitons-lui au passage un bel et heureux bloganniversaire ! - celle-ci n'a pas hésité une seconde à prendre de son temps pour relever mon petit défi livresque en dépit du court délai qui lui était accordé, ce dont je lui suis particulièrement reconnaissante !
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !
Peux-tu te présenter ainsi que ton blog en quelques mots ?
Bonjour Aurélie et merci de me faire cette place sur ton blog aujourd'hui.
Je m'appelle Amandine et je vais sur mes 21 ans. Je suis étudiante en psychologie et passe le concours d'Educateur de Jeunes Enfants.
Actuellement, je vis chez mes parents, mais ça risque fortement de changer pour la nouvelle année scolaire. J'ai deux petites sœurs qui ont cinq et dix ans de moins que moi et, dans l'ensemble, on s'entend bien (Enfin... Tant que la maison n'est pas un champ de ruines, c'est que tout va bien !), deux chiens (Pataud et Jushka) ainsi qu'un chat (Saphir).
J'ai décidé de créer le blog il y a bientôt un an (26 Mars 2016) ... Pas de raison particulière, si ce n'est mon envie de parler lecture car, même si ma famille lit, de temps en temps, ils n'ont pas ce plaisir de parler d'une lecture une fois celle-ci terminée.
Ma petite sœur est arrivée sur le blog en début d'année pour y parler mangas puisque c'est ce qu'elle lit le plus. Personnellement, j'y parle évidemment de mes lectures (édités et autoédités, coup de cœur et déceptions, etc..) mais également de séries, de films, et sûrement de nouveaux articles à venir.
Dans l'ensemble, je lis de tout (même si j'ai une préférence pour les lectures de l'imaginaire et les romances) et je prends vraiment plaisir à parler lecture avec les auteurs, mais également d'autres passionnés.
Quelle place tient la lecture dans ta vie ?
Quand j'étais petite, je n'aimais pas lire, du moins sur papier, puisque ma grand-mère, étant non voyante, nous mettait toujours des contes et histoires sur cassettes audios. J'ai "lu" de cette manière jusqu'à mes neuf ans, âge auquel j'ai enfin commencé à aimer lire - Merci la saga "Heartland" de Lauren Brooke, sans laquelle je n'aurais certainement pas découvert autant de merveilles, ou du moins bien plus tard !
Depuis ce jour, la lecture tient une grande place dans ma vie puisque je "dévore" les livres - C'est ce que mes parents me disent depuis mes neuf ans car je lis très vite... Enfin sauf en période d'examens, concours, boulot...
J'ai toujours un livre sous la main, surtout depuis Amazon et l'application Kindle que j'ai installé sur mon portable donc, en soit, je peux vraiment lire tout le temps.
Y a-t-il un livre-auteur qui t'a poussé à devenir bloggeuse ? Quel a été ton déclic ?
Il n'y a pas de livre ou d'auteur qui m'ait donné envie de devenir bloggeuse, c'est plutôt cette envie de parler "passion" avec d'autres amoureux de livres.
Le déclic a été provoqué par Twitter et Booktube, quand j'ai découvert l'univers des blogs et chaînes Youtube livresques : j'ai voulu, moi aussi, entrer dans cet univers pour parler de mes lectures, qu'elles soient bonnes ou mauvaises, éditées ou autoéditées.
Quel a été ton premier coup de coeur littéraire ? Et le dernier ?
Le premier, je le dois à "Heartland" de Lauren Brooke, à toute la saga à vrai dire puisque c'est grâce à elle si j'ai commencé à lire des livres papiers et aimé ça. Il faut savoir qu'avant de lire, j'étais du genre à jouer aux jeux vidéos et être devant la télévision toute la journée donc, forcément, une fois que je m'y suis mise, je n'ai plus lâché la lecture (et je ne regarde quasiment plus la télé, préférant mon pc pour des films et séries en VOSTFR).
Mon dernier coup de cœur date d'il y a quelques jours puisque c'est un roman reçu en service presse et qui est sorti ce lundi, il s'agit de "Fuis-moi, je te suis" de Charlene Kobel. Une petite romance bien sympa que j'ai totalement adorée !
Quel est ton livre de chevet ? Et celui qui cale ta bibliothèque ?
Je n'ai pas de livre de chevet à proprement parler, puisqu'à mon sens, tous les coups de cœur que j'ai pu avoir pourraient l'être jusqu'au suivant.
Pourtant, il y en a bien deux qui reviennent régulièrement, que ce soit en énième relecture ou comme souvenir d'une excellente lecture, que je ne cesserais jamais de recommander, et il s'agit des livres "Les âmes vagabondes" de Stephenie Meyer (énième relecture) et "Habeas Corpus" de Victor Boissel (énorme coup de cœur que je recommande encore et encore).
Le livre qui calerait sans soucis ma bibliothèque serait "La passe-miroir" de Christelle Dabos, car je me suis ennuyée tout le long de ma lecture. J'ai poursuivi car je voyais beaucoup d'avis positifs ou coups de cœur sur la blogo, et une amie m'avait dit que durant les 100 dernières pages, c'était vraiment mieux et ça donnait envie de découvrir le tome deux... Mais ce n'est pas du tout ce que j'ai ressenti...
Si tu devais comparer ta vie à un roman, lequel serait-ce ?
J'ai beau réfléchir, je ne vois pas du tout quel roman pourrait être comparé à ma vie. Je me reconnais dans certains caractères de personnages, mais pas du tout dans la vie qu'ils mènent puisque, bien souvent, il s'agit de créatures fantastiques donc, à moins qu'elles existent et que j'en sois entourée depuis ma plus tendre enfance, je ne vois pas...
Quel personnage de roman aurais-tu adoré rencontrer ?
Pour ceux qui me connaissent et savent à quel point je suis amoureuse de la saga, ainsi que de la plume de l'auteure, je dirais Anita Blake dans la saga du même nom écrit par Laurell K. Hamilton. Pourquoi ? Elle est flic, elle côtoie les créatures de la nuit telles que les vampires et métamorphes, elle a un caractère de feu, des pouvoirs impressionnants, tout en ayant une petite part de fragilité de temps en temps. Bref, c'est vraiment mon héroïne préférée !
Y a-t-il une sortie littéraire que tu attends avec impatience ?
Oh que oui, la première étant le tome six de "Rebecca Kean" écrit par Cassandra O'donnell, puis les tomes vingt-quatre et vingt-cinq (poches) de la saga "Anita Blake" écrit par Laurell K. Hamilton. Mais aussi la suite des aventures d'Olivia, l'héroïne du roman "Vingt-Huit" de Sophia Laurent et j'en passe des dizaines, voire des centaines d'autres ! ^^
Un petit mot pour la fin ?
Tout d'abord, un très grand merci à toi Aurélie pour cette petite interview très sympa. Un grand merci également pour les lecteurs de mon propre blog ainsi qu'aux auteurs et maisons d'éditions pour nos discussions plus ou moins courantes sur les réseaux.
Voilà donc quelle lectrice se cache derrière cette formidable blogueuse, aussi charmante que talentueuse dont les chroniques, toujours construites et pertinentes, ne manqueront pas de séduire tout lecteur qui aura la judicieuse idée de s'aventurer sur son blog ! Encore une fois je la remercie bien chaleureusement d'avoir accepté de relever mon petit défi en si peu de temps et alors que la fête de son bloganniversaire bat son plein en vue du jour J !
Aussi est-il grand temps pour vous mes amis de découvrir l'univers d'Amandine en vous rendant dès à présent sur son blog, mais en la retrouvant aussi sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou encore Twitter !

dimanche 19 mars 2017

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Christophe Maignan


Alors que les rencontres littéraires s'enchaînent à toute vitesse dans mon petit agenda de blogueuse passionnée, écumant les salons du livre tout au long du mois, je dois bien vous avouer qu'il n'est pas non plus désagréable de prendre le temps de faire une petite pause - Littéraire, cela va sans dire ! - pour me poser devant mon fidèle PC et vous rédiger une de mes petites interviews en toute tranquillité ! Je vous sais assidus mes chers amis, mais j'en rappelle le principe à toutes fins utiles : Il s'agit pour moi de partir à la découverte d'auteurs et autres protagonistes essentiels au monde littéraire, ceci afin de vous révéler le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...
 
Et parce qu'il est justement bon de se poser chez soi, j'ai fait le choix, tout comme mercredi, d'interviewer "local" ! Aussi ai-je l'immense plaisir de vous présenter ce jour un auteur qui, non seulement habite la même région, le même département, mais précisément la même ville que moi ! Et il m'a pourtant fallu le concours de mon blog pour découvrir ce charmant auteur et son premier roman ! Quand je vous dis que le monde est décidément petit et recèle bien des surprises !  Laissez-moi donc vous présenter Christophe Maignan, auteur du livre "Les Larmes du Styx", un thriller fantastique prenant et prometteur  ! Et alors même que je le sollicitais à la toute dernière minute pour recueillir ses petites confidences littéraires, ce qui malheureusement devient chez moi une habitude ces derniers temps, celui-ci s'est bien volontiers rendu disponible pour relever mon défi avec brio, ce dont je lui suis extrêmement reconnaissante !
 
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !

 
Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je m'appelle Christophe, et je suis l'auteur des "Larmes du Styx" qui est paru l'année dernière. J'ai toujours été un grand amateur d'écriture, et je l'ai pratiquée depuis ma plus tendre enfance sous différentes formes. J'ai fait des études de psychologie et obtenu une licence dans ce domaine, avant de mettre mes études en pause en vue de me pencher sur une idée de roman que j'avais eu à cette époque, et qui a pris la forme de mon premier roman.
 
Petit ou gros lecteur ? Quelle place tient la lecture dans votre vie ?
La lecture tient une place importante dans ma vie, et ce depuis que je me suis décidé à m'y mettre - ce qui ne fut pas une mince affaire car, petit, j'ai longtemps été anti-lecture au grand dam de ma mère. Je ne lis plus autant qu'avant, faute de temps, mais lorsque je parviens à trouver le temps de m'y mettre, c'est toujours avec plaisir. Je suis un amateur d'histoire en tout genre, peu importe la forme. Je suis également un grand féru de comics, et j'en lis autant que de livres à proprement parler.
 
Quel a été votre premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Le premier a assurément été "Les Fleurs du Mal" de Baudelaire que j'ai épluché sous toutes les coutures. J'ai tout de suite accroché à son style qui m'a, pour sûr, influencé dans ma façon d'écrire. J'ai toujours eu un faible pour les écrits viscéraux et, à mon sens, c'est ce que sont "Les Fleurs du Mal".
Mon dernier coup de cœur est lui, à l'opposé, il s'agit du "BGG" de Roald Dahl. Ce  qui m'a plu dans ce roman, c'est la façon dont l'auteur s'est amusé à détourner le langage par le biais du géant lui offrant une symbolique des plus sympathiques.
 
Y a-t-il un livre un auteur qui vous à poussé à écrire ? Quel à été votre déclic ?
Je ne peux pas dire qu'un auteur en particulier m’ait poussé à écrire. Je pense que tout ce que j'ai pu lire m'a donné envie de le faire. Depuis toujours je ne suis pas particulièrement à l'aise pour m'exprimer oralement, et l'écriture s'est révélée être pour moi la meilleure façon de le faire. J'y ai trouvé un endroit où grandir et m'épanouir. Je pense que c'est ça qui a été le déclic : trouver une façon de m'exprimer.
 
Quel livre auriez-vous rêvez d'écrire ?
Sans hésiter "La Divine Comédie" de Dante Alighieri qui est pour moi la plus belle lettre d'amour d'un auteur à celle qui l'aime.
 
Si vous deviez comparer votre vie à un roman, lequel serait-ce ?
Difficile comme question. Je ne pense pas avoir encore lu un roman qui semble correspondre à ma vie, mais si je devais en choisir un, ce serait celui que j'ai écrit, "Les Larmes du Styx". Tout simplement parce que j'y ai mis tout mon être, le pire comme le meilleur.
 
Quel est votre livre de chevet ? Et celui qui cale votre bibliothèque ?
J'ai eu plusieurs livre de chevet au cours de ma vie, actuellement c'est sans conteste "La Divine Comédie" de Dante Alighieri à laquelle je reviens sans cesse.
Et le seul livre que je ne suis pas parvenu à achever, auquel je ne suis pas parvenu à accrocher, c'est "La Métaphysique des Mœurs" de Kant que j'ai trouvé lourd, à la fois dans le style et dans le propos.
 
Que nous préparez-vous pour votre prochain roman ?
J'ai plusieurs idées en cours, mais celle que je souhaiterais le plus développer tourne autour de la notion de vampire. Beaucoup de choses ont été faites sur le sujet et, même si c'est un thème sur lequel je risque de me casser les dents, c'est un challenge qui me parle. J'ai toujours aimé cette thématique et la malédiction qui l'accompagne.

Un petit mot pour la fin ?
Merci à tous ceux qui m'ont encouragé et qui continuent à le faire jour après jour. Et merci à vous d'avoir pensé à moi pour cette petite interview.

Voilà donc quel lecteur se cache derrière ce sympathique auteur et voisin, dont je suis ravie d'avoir découvert la plume fort prometteuse ! Encore une fois je le remercie bien chaleureusement de s'être prêté si volontiers au jeu de mes petites questions indiscrètes !

N'attendez plus, et plongez-vous dès à présent dans son tout premier roman, intitulé "Les Larmes du Styx" et disponible juste ICI !

Et pour plus d'informations, retrouvez également ma chronique à son sujet ICI !

Chroniques 2017 \ Les Larmes du Styx de Christophe Maignan


Un premier roman fort prometteur : "Les Larmes du Styx", de Christophe Maigan, publié aux éditions du Net.
 
Le pitch : "Il est des choses qui sont difficiles à concevoir, des phénomènes et des existences qui défient la logique, mais pourtant même ces choses ont une raison et c'est à l'expliquer que je m'attellerai ici. A ceux qui douteraient de la véracité de ce qui va suivre, je leur souhaite de ne jamais croiser la route de celui qui, un jour, me proposa un marché, aux autres j'espère avoir donné une raison suffisante pour ne pas succomber à la tentation d'accepter ce fameux marché." Aussi lorsque Richard, dit Rick, Avenant se rend sur les lieux d'une mort suspecte, il ne sait pas encore qu'il est sur le point de voir basculer son destin, pris dans un engrenage qui le dépasse de loin...
 
Le hasard fait parfois bien les choses... C'est par l'intermédiaire de mon blog que j'ai croisé la route de cet auteur et de sa plume, habitant pourtant la même ville que moi ! Aussi est-ce avec un double plaisir que j'ai ajouté son tout premier roman à ma PAL... Pour autant la vicieuse ne cesse d'augmenter, aussi n'ai-je finalement pu l'en sortir et me plonger dans cette lecture que tout récemment...  
 
Ne manquant pas d'audace et d'imagination, l'auteur nous plonge ici au cœur d'une intrigue particulièrement prenante et complexe, que je qualifierais de thriller fantastique. L'intrigue est riche, les tenants et aboutissants sont denses, au point même qu'il s'avère parfois difficile de suivre le cheminement de l'auteur. Pour autant ce récit intense et rondement mené, maîtrisé d'une main de maître au fil des chapitres, et le suspens est brillamment maintenu, tenant ainsi le lecteur en haleine jusqu'à un dénouement plutôt inattendu.
Relativement nombreux, l'auteur nous dépeint ici toute une galerie de personnages tous plus intéressants les uns que les autres. On ne manquera pas de s'arrêter sur Rick, Lisa et Alexandre qui sauront immanquablement retenir l'attention de tout lecteur qui croisera leur route, tant ils sont brossés avec soin et minutie. On notera également les discrètes incursions parfois teintées d'humour de "l'auteur" au détour d'une page, tissant un lien tout particulier entre ce récit et son lecteur, qui ne pourra abandonner sa lecture avant d'avoir atteint le point final.
En dépit de nombreuses coquilles et erreurs de syntaxe subsistant dans le texte, qu'il s'agira d'ailleurs de faire disparaître au plus vite à grands coups de baguette correctrice, la plume est vive, fluide, le style efficace et élégant.
 
En bref, une jolie découverte que cet auteur dont je suivrai l'évolution !

jeudi 16 mars 2017

Chroniques 2017 \ Tu ne perds rien pour attendre de Janis Otsiemi


Une idée de départ originale pour ce polar aux couleurs gabonaises : "Tu ne perds rien pour attendre", de Janis Otsiemi, disponible dès aujourd'hui aux éditions PLON dans la série "Sang Neuf".
 
Le pitch : Ayant intégré la police en nourrissant l'espoir de pouvoir un jour venger sa mère et sa sœur, fauchées par un chauffard dont l'avantageuse position lui a permis de passer entre les mailles du filet judiciaire, Jean-Marc Ossavou a quitté la PJ, bien trop viciée et corrompue à ses yeux, pour intégrer la Sûreté urbaine de Libreville et faire régner la loi et l'ordre au sein de sa ville. Et tandis qu'un soir il raccompagne une jolie mais parfaite inconnue sortant du casino jusqu'à chez elle, il ne s'attend pas à ce que cette rencontre le conduise à la réouverture d'une enquête pour meurtre classée sans suite deux ans plus tôt...
 
C’est à la suite d’une opération "Masse Critique", organisée par Babelio et PLON, que j’ai eu la chance de découvrir en avant première ce roman noir dont la sortie officielle est prévue ce 16 mars, me permettant ainsi de découvrir la plume de cet auteur en même temps que le tout nouveau label polar "Sang Neuf" de cette maison d'édition.
 
Ayant pris soin de nous planter le sombre décor et la triste réalité d'un Gabon miné par la corruption et l'impunité des plus grands, l'auteur tend à dérouler une intrigue aussi exaltante que palpitante, en partant d'un postulat plutôt atypique et original. Pour autant la magie n'opère pas longtemps malgré un début prometteur, retombant bien vite dans quelque chose de plus classique et le récit, manquant cruellement d'actions et de rebondissements, s'essouffle vite au gré de chapitres qui s'égrènent relativement vite et de manière prévisible, jusqu'à un dénouement relativement rapide et brutal. Le tout aurait mérité davantage de développement, d'investissement, d'implication même, pour un résultat sûrement plus prenant, plus épatant, et c'est bien regrettable.
De la même manière les personnages, qui s'annonçaient pourtant fascinants au regard des personnalités complexes qui se profilaient, ne sont finalement pas à la hauteur de nos espérances tant ils auraient pu se révéler des plus intéressants, si seulement on les avait poussés dans leurs retranchements,
à commencer par ce flic et ses allures de justicier, malmené par la vie et sans cesse confronté à ses propres démons.
Vraie force du roman cependant, c'est ce style particulier, rempli d'expressions locales, restituant ainsi toute une culture et une ambiance propres au pays, porté par une plume fluide et nerveuse, soutenu par des chapitres courts.
 
En bref, un polar intéressant qui ne tient pas toutes ses promesses, mais qui me pousse malgré tout à vouloir découvrir davantage de l'œuvre de l'auteur.

mercredi 15 mars 2017

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Aurore, gérante du blog "Des Plumes et des Livres" !


Non, non, et NON ! Mes amis cette fois-ci, ce n'est plus possible ! Que la personne ayant déréglé l'horloge du temps se dénonce sans détour pour rétablir au plus vite la vitesse de ce satané sablier, qui s'écoule et s'écoule encore, inexorablement, vers la fin des temps... Voyez par vous-même : Mars est déjà entamé pour moitié, mon premier salon de l'année est déjà passé... Mais qu'à cela ne tienne mes chers amis, il est grand temps que le temps nous laisse le temps de prendre notre temps et profiter du temps que le temps nous accorde... Et pour ma part, je compte bien l'utiliser en rédigeant encore et toujours ces petits articles que j'affectionne tant, consistant, pour ceux qui ne le savent pas encore, à vous faire découvrir moult auteurs et autres acteurs essentiels à notre jolie scène littéraire, ceci afin de vous révéler leurs lectures et le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...
Et parce qu'il n'est pas nécessaire d'aller bien loin pour rencontrer ces petites fées littéraires, c'est une sympathique petite voisine que j'ai l'immense plaisir d'accueillir aujourd'hui sur mon blog ! Car oui, alors même qu'il m'a fallu aller jusqu'à Paris et profiter d'une rencontre avec la talentueuse auteure Sophia Laurent pour faire sa connaissance par la même occasion, cette jeune blogueuse vit dans le même département que moi et n'habite qu'à une poignée de kilomètres de mon domicile... Et oui mes amis, le monde littéraire est décidément petit ! Et parce qu'il serait maintenant plus judicieux de ma part de vous préciser de qui il s'agit, laissez-moi donc vous présenter la délicieuse Aurore, gérante du blog "Des Plumes et des Livres" dont les chroniques sont une régalade pour tout lecteur qui se respecte ! Malgré un court délai octroyé, celle-ci s'est volontiers prêtée au jeu de mes petites questions indiscrètes, ce dont je lui suis extrêmement reconnaissante !

Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !  
Peux-tu te présenter ainsi que ton blog en quelques mots ?
Bonjour ! Je m’appelle Aurore, j’ai 27 ans et je suis une passionnée de lecture depuis ma plus tendre enfance. Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les livres, même quand je ne savais pas encore vraiment lire !
Mon blog s’appelle "Des plumes et des livres" tout simplement parce que je souhaitais partager mes avis suite à mes lectures. Les plumes font évidemment référence aux auteurs sans lesquels nous n’aurions pas le plaisir de voyager dans tous ces univers ! D’ailleurs, je donne plus de place aux auteurs depuis quelques semaines avec des petits entretiens pour mieux les connaître, dans une rubrique intitulée "Des plumes et moi".
Quelle place tient la lecture dans ta vie ?
La lecture, l’imaginaire qui en découle, ont une place importante dans ma vie, de plus en plus grande.
Je dis souvent que la lecture a un côté thérapeutique. M’évader dans d’autres univers (plus ou moins réels) me permet de mettre mes soucis, mes petites contrariétés du moment, de côté. Parfois, en lisant les vies de certains personnages, cela fait écho sur ce que je peux vivre ou avoir vécu, et cela m’apporte un autre regard de cette situation.
J’ai eu une période où je ne lisais presque plus (environ trois livres par an…). Avec le recul, cette période correspond à un moment où je ne prenais plus de temps pour moi. En me remettant à lire, j’apprends aussi à prendre plus de temps pour me relaxer, pour moi, et cela contribue à un bien-être. Aujourd’hui je ne pourrai plus me passer d’un livre. Dans les pires jours, je ne lis que quelques pages. Dans les meilleurs, des pavés entiers !
Y a-t-il un livre/auteur qui t’a poussé à devenir blogueuse ? Quel a été le déclic ?
Il n’y a pas vraiment eu de livre ou d’auteur particulier. C’était plus un moment, une envie. J’avais décidé de me remettre à la lecture, de dépasser les trois livres par an pour au moins en lire un par mois. C’était l’année dernière, et j’en ai lu plus de 70 !
Je tenais à garder une trace de ces lectures, j’ai donc commencé avec des documents Word, où je notais la quatrième de couverture du livre et ce que j’en avais pensé.
Comme on le dit souvent, la lecture est un acte solitaire. Mais je n’avais pas envie de rester seule dans mon coin avec mes livres. Dans mon entourage, personne ne lit avec passion, il est donc difficile d’échanger des avis sur un roman ou autre…
J’ai donc créé un blog, avant tout pour pouvoir partager avec d’autres lecteurs sur des lectures que l’on a en commun. Puis c’est devenu plus "sérieux" (enfin, j’ai fait plus attention à développer mon avis, pour en faire des chroniques plus pertinentes) lorsque j’ai commencé à côtoyer la blogosphère littéraire. Si des personnes peuvent donner leur avis et éventuellement guider des lecteurs dans leur lecture, pourquoi pas moi ?
Quel a été ton premier coup de cœur littéraire ? Et ton dernier ?
Le premier vrai coup de cœur littéraire dont je me souviens, c'est "L’enfant de la dernière chance" d’Henriette Bernier. Même si ce livre s’est retrouvé un peu par hasard entre mes mains, pour la première fois un livre me captivait, et je ne pouvais pas m’en détacher. J’ai dû le lire en moins d’une journée, et pourtant l’histoire m’a énormément touchée, et aujourd’hui encore elle m’émeut (alors que je l’ai lu il y a plus de 10 ans !).
Mon dernier coup de cœur a été "Spores !", une nouvelle d’Olivier Saraja que j’ai lu la semaine dernière. Bien qu’elle soit très courte avec sa trentaine de page, l’auteur a vraiment créé un univers post-apocalyptique et, bien que ce ne soit pas mon genre de prédilection, j’ai été absorbée et captivée dans cet univers chaotique.
Quel est ton livre de chevet ? Et celui qui cale ta bibliothèque ?
Je n’ai pas de livre de chevet. Chaque coup de cœur pourrait l’être jusqu’au coup de cœur suivant qui le remplacerait.
En revanche, le livre qui calerait sans souci ma bibliothèque, c'est "Confessions d’une accro du shopping" de Sophie Kinsella. Je m’étais laissé tenter par ce livre suite aux nombreux bons échos que j’en avais eus. Finalement, je n’ai même pas terminé le livre, arrêtant ma lecture au bout de quelques chapitres seulement, tellement le personnage de Becky m’insupportait !
Si tu devais comparer ta vie à un roman, lequel serait-ce ?
Je ne me suis jamais posée cette question et, même là, j’ai beau y réfléchir, aucun des romans lus ne pourrait être comparé à ma vie. En fait, j’aime lire les livres avec des univers et des personnages totalement différents de ma vie et de ceux que je côtoie tous les jours. C’est mon but dans la lecture : oublier mon quotidien pour m’aventurer en terres inconnues. Consciemment ou inconsciemment, dans tous les livres que j’ai pu lire (et surtout dont je me souviens), je ne reconnais pas de similitudes avec ma vie. Je peux me reconnaître un peu dans certains personnages de par leur caractère, mais pas dans leurs histoires !
Quel personnage de roman aurais-tu adoré rencontrer ?
J’aurais adoré rencontrer Hermione Granger de la saga "Harry Potter" de JK Rowling. Son côté intello et rat de bibliothèque me ressemblait beaucoup lorsque j’étais à l’école. Elle aurait pu être ma meilleure amie, si elle avait réellement existé !
Y a-t-il une sortie littéraire que tu attends avec impatience ?
Sans aucun doute, la sortie littéraire dont j’ai le plus hâte est le nouveau roman de Pierre Luneval, un auteur que j’ai découvert il y a quelques mois lors d’un salon du livre, et dont j’ai beaucoup apprécié les livres et les échanges avec lui.
Ensuite, je ne suis pas assidûment les sorties littéraires, donc il y a sûrement des auteurs dont j’ai souvent apprécié la plume qui vont sortir des nouveautés mais dont je n’ai pas connaissance.
Un petit mot pour la fin ?

En premier lieu, merci à toi, Aurélie, d’avoir pensé à moi pour cette "interview", je n’aurais jamais imaginé que ma petite personne pourrait représenter un intérêt pour d’autres.
Ensuite, merci à tous les visiteurs de mon blog, j’hallucine souvent en voyant le nombre de visites ou d’abonnés.
Merci également aux nombreux auteurs et éditeurs dont j’ai pu être en contact depuis le début de mon aventure de bloggeuse. Ce sont des rencontres qui se passent toujours tellement bien, avec très souvent de très bonnes découvertes livresques.
Voilà donc quelle lectrice se cache derrière cette charmante blogueuse qui ne manque pas d'idées pour nourrir son blog d'articles tous plus savoureux les uns que les autres ! Encore une fois je la remercie d'avoir pris le temps de répondre à cette petite interview en un temps record, mais je la remercie également pour ses ultimes propos qui me vont droit au cœur et me font immanquablement plaisir !
Il est grand temps pour vous chers amis de partir à la rencontre d'Aurore en allant découvrir son blog, c'est par ICI ! N'hésitez pas non plus à la retrouver sur Twitter, Facebook, ou encore Instagram !  


dimanche 12 mars 2017

Livres et vous ? Livres et vous... Avec l'auteure et éditrice Anna Circé !


Certains réveils sont plus difficiles que d'autres... Car oui mes amis, au lendemain de ma visite à la Foire du Livre de Bruxelles, formidable salon littéraire, mon premier de l'année dont je vous parlerai dans les prochains jours tant il m'a laissé des étoiles plein les yeux, je dois vous avouer qu'il m'est bien difficile aujourd'hui de m'ancrer de nouveau dans la réalité... Et parce que les remèdes les plus doux sont encore les meilleurs, je n'ai rien trouvé de  mieux que vous préparer une nouvelle petite interview, ravie une fois encore de partir à la découverte d'auteurs et autres acteurs essentiels à notre petit monde du livre, ceci afin de vous révéler leurs lectures, et plus précisément le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...
 
J'ai donc aujourd'hui l'honneur et le plaisir d'accueillir les petites confidences littéraires d'une charmante personne que je suis sur Facebook et qui m'intrigue depuis fort longtemps, mes amis laissez-moi donc vous présenter Anna Circé. Cumulant les jobs à plein temps de maman, auteure, éditrice et blogueuse avec autant de talent que de dextérité, ce bout de femme, qui n'a sûrement pas fini de nous surprendre et de faire parler d'elle, a encore trouvé le temps de relever mon défi littéraire, et ce alors même que je la contactais à la toute dernière minute juste à la suite de ma lecture de son tout premier roman intitulé "Des étoiles dans le caniveau", ne ménageant pas ses efforts pour me répondre avec célérité et sincérité, ce dont je lui suis extrêmement reconnaissante !
 
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !
Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Anna Circé. Ecrivaine dans l’âme, j’ai étudié la Littérature pendant cinq années après le Bac. J’ai ensuite obtenu un Master en gestion d’entreprises afin de me lancer dans la création de ma Maison d’édition. Et en septembre 2016, "Annaïs Editions" a vu le jour. En outre, mon site de chroniques "Anna Circé" comptabilise 30000 visiteurs par mois.
 
Petite ou grosse lectrice ? Quelle place tient la lecture dans votre vie ?
Je suis une grosse lectrice, je lis tous les jours. J’ai moins le temps maintenant mais ça reste aussi addictif que l’écriture.
 
Quel a été votre premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Mon premier coup de cœur ? "Les Fleurs du Mal" de Baudelaire, j'en collectionne les différentes éditions. Et mon dernier coup de cœur ? "Nina" de Frédéric Lenoir et Simonetta Greggio, un roman écrit à quatre mains. Un homme prépare son suicide mais le repousse. Cette tension et l’histoire d’amour en toile de fond… Une claque immense.
 
Y a-t-il un livre/auteur qui vous a poussée à écrire ? Quel a été votre déclic ?
Pas un auteur en particulier, c’est la vie en elle-même qui m’a donnée l’opportunité d’écrire. Durant mes études, j’ai pu comprendre de quelle façon les mots pouvaient s’immiscer dans l’esprit des lecteurs. L’écriture ressemble à de la magie.
 
Quel livre auriez-vous rêvé d'écrire ?
"D’après une histoire vraie" de Delphine de Vigan. Je suis toujours fascinée par ce livre et son intelligence. A la fin j’ai jeté le roman contre un mur, tellement frustrée et manipulée par l’auteure !
 
Si vous deviez comparer votre vie à un roman, lequel serait-ce ?
Le mien : "Des étoiles dans le caniveau" !
 
Quel est votre livre de chevet ? Et celui qui cale votre bibliothèque ?
Près de moi, j’ai toujours "Mange, Prie, Aime" d’Elizabeth Gilbert, je le relis sans cesse, grâce à ce roman j’ai eu de nombreux déclics. C’est un chef d’œuvre. Et celui que je déteste ? "50 Nuances de Grey" de E.L. James... J’ai voulu le lire, je n’ai pas pu tellement je trouve l’écriture médiocre…
 
Que nous préparez-vous pour votre prochain roman ?
Ah ! Mon prochain roman mélangera manipulation et immoralité...
 
Un petit mot pour la fin ?
Qui ne tente rien n’a rien !
 
Voilà donc quelle lectrice se cache derrière cette auteure hors du commun doublée d'une éditrice audacieuse et résolue, mais avant tout une femme volontaire et entière dont le courage et la persévérance, l'ambition et la motivation ne sont décidément plus à démontrer ! Encore une fois je la remercie du fond du cœur d'avoir pris du temps qu'elle n'avait pas pour se prêter au jeu de mes petites questions indiscrètes et y répondre avec tant de sincérité et spontanéité !
 
Venez vous aussi découvrir le travail d'Anna Circé, non seulement en vous plongeant dans son roman "Des étoiles dans le caniveau", disponible ICI et dont vous trouverez la chronique ICI, mais aussi en vous rendant sur son site ou encore sur sa page Facebook !


Chroniques 2017 \ Des étoiles dans le caniveau d'Anna Circé


Un récit bouleversant, tout simplement... "Des étoiles dans le caniveau" d'Anna Circé, disponible sur Amazon.
 
Le pitch : Il suffit d'une poignée de secondes pour qu'un drame vienne à bout de l'âme la plus brave qui soit... Mais il est des amours dont les ravages sont bien pires encore... Emportant "avec lui ce que j'avais de beau, de souriant, de vivant"...
 
Une fois n'est pas coutume, me voilà bien dans l'embarras à l'heure de rédiger cette chronique. Non pas qu'elle sera négative, loin s'en faut. Mais parce qu'elle m'a rappelée le douloureux parcours d'une autre jeune auteure ayant eu le courage de se livrer sur les vils et abjects outrages en tous genres commis envers la gent féminine, dont l'innocence semble être le crime premier. Une jeune auteure qui a pourtant retiré son roman de la vente quelques jours à peine après sa diffusion, et ce alors même qu'il méritait d'être placé entre toutes les mains... Et ce roman est pour moi du même acabit.
 
Car plus qu'un roman, c'est bien plutôt à une véritable et bouleversante confession que l'auteure se livre ici. Témoignant dès lors avec une émouvante simplicité, le personnage principal nous retrace ainsi brièvement son parcours de vie, se confie sur les drames qui l'ont frappée, les injustices qui l'ont brisée, les excès qui l'ont faussement sauvée avant de l'enfoncer, les faux espoirs et autres illusions qui l'ont bercée, les sursauts qui l'ont boostée... Mais elle se confie surtout sur un amour et son histoire foudroyante et déroutante, touchante et déchirante, violente et fracassante, choquante et révoltante, un amour tel une bombe dont le compte à rebours s'est enclenché à la seconde même où ses yeux se sont posés sur cet être à la fois si cher et si douloureux à son cœur, dont l'infinie douceur ne saura apaiser les maux et la fera bien malgré lui exploser en mille et mille autres morceaux avant de parfaire les dégâts par une inexplicable brutalité finale, laissant ce cœur tout à sa lourde tâche de recoller les morceaux qu'on peut encore (et toujours) sauver. Alors certes, l'auteure va parfois vite en besogne et procède à quelques raccourcis... Mais il s'agit là d'un récit inspiré d'une histoire vraie, il ne saurait donc être parfait...
Et surtout le lecteur ne pourra ainsi que s'attacher à cette jeune fille, brisée dans sa prime insouciance alors que le monde s'ouvrait à elle, à laquelle tout un chacun pourrait dès lors s'identifier par tant de normalité tandis que la chance de mener une existence paisible et sans accroc vient à lui manquer suite à un sournois coup du destin...
D'une simplicité éloquente, la plume est fluide, belle, voire même poétique, à l'instar de ce titre si judicieusement choisi, qui trouvera son origine dans une citation d'Oscar Wilde et sa raison d'être tout au long de cette lecture, source d'espoir là même où il ne semble plus y en avoir...
 
En bref, je ne sais si ma chronique lui rend réellement hommage, mais il s'agit là d'un livre simple et courageux, à glisser sous les yeux du plus grand nombre pour que chacune puisse toujours se relever aux heures les plus sombres de sa vie.