vendredi 15 janvier 2016

Chroniques 2015 \ La Source d'Anne-Marie Garat



Une lecture hypnotique: "La Source" d'Anne-Marie Garat chez Actes Sud.

Le pitch: Souhaitant organiser une séance de travaux pratiques pour ses étudiants, une jeune universitaire se rend au Mauduit, petit village de Franche Comté qu'elle a jadis inexplicablement traversé avec ses parents, afin d'obtenir l'autorisation de pouvoir consulter les archives de la mairie.
Faute d'hôtel, la secrétaire de mairie l'envoie chez Lottie, étrange nonagénaire qui habite le domaine des Ardenne. Malgré son air bourru et solitaire, la vieille dame accepte de loger notre narratrice et va alors, soir après soir, lui livrer l'histoire de sa vie, de ce village, mais surtout du domaine des Ardenne, de cette maison et la famille de notables qui y a vécu et pour laquelle elle a travaillé dès l'âge de 12 ans comme bonne d'enfant. Buvant les paroles de la conteuse, la narratrice va inconsciemment percer les secrets de sa propre famille.

Découvert lors de la rentrée littéraire, l'histoire de cette vieille conteuse narrant des fragments de vie de la famille pour laquelle elle a toujours travaillé m'a tout de suite plu. Malgré une structure un peu étouffante, de par la longueur des phrases, l'absence de chapitres suffisamment marqués, la richesse de l'écriture de l'auteur est indéniable et ensorcelante. Ses grands talents de conteuse nous font l'effet d'un voyage à travers le temps, retraçant avec brio un siècle d'Histoire à travers ces fragments de vie et les secrets de cette famille. Bien que regrettant de ne pouvoir mettre un nom sur notre narratrice, le duo qu'elle forme avec Lottie est particulièrement attachant. Bien qu'ayant un petit goût d'inachevé une fois le livre refermé, l'auteur nous livre un magnifique roman totalement envoûtant et un bel hommage aux passeurs d'histoires et d'Histoire.

En bref, un roman source d'enchantement.