vendredi 15 janvier 2016

Chroniques 2015 \ Le Sixième Sommeil de Bernard Werber



Une belle lecture onirique : "Le Sixième Sommeil", de Bernard Werber, chez Albin Michel.

Le pitch: Neurophysiologiste renommée, Caroline Klein est une spécialiste du sommeil et des rêves. Après avoir étudié les cinq stades du sommeil, celle-ci a pour projet secret le sixième sommeil ou somnus incognitus. Mais l'expérience vire au drame et celle-ci disparaît alors subitement, sans la moindre explication pour son fils Jacques, grand rêveur et scientifique lui aussi. Il rencontre alors dans l'un de ses rêves l'homme qu'il deviendra dans 20 ans: celui-ci lui demande de partir secourir sa mère, partie en Malaisie dans la tribu des Senoïs...

Grande fan de Bernard Werber, je n'ai évidemment pas manqué ce nouveau rendez-vous avec l'auteur, que j'ai retrouvé avec grand plaisir et qui m'a plongé dans un véritable petit rêve éveillé...

Comme toujours, l'auteur part d'un thème, simple et tout à fait réel, cette fois-ci le sommeil et les rêves qui le peuplent. Mais l'imagination débordante de l'auteur nous transporte très rapidement dans une histoire imaginaire, originale et ô combien instructive. C'est là tout le talent de l'auteur, celui de mêler brillamment la réalité et la fiction avec humour et légèreté, tout en y distillant des informations très intéressantes. A noter aussi les clins d'oeil à d'autres auteurs tels que Franck Thilliez, qui sont irrésistibles.
Ce roman, qui n'est pas sans me rappeler Les Thanatonautes que j'ai adoré, m'a procuré un grand moment de lecture.

Bref, un doux rêve éveillé... Non, lucide qu'il faut explorer!