vendredi 15 janvier 2016

Chroniques 2015 \ Piège nuptial (Cul de sac) de Douglas Kennedy



Une petite perle du grand Douglas Kennedy: "Piège nuptial (Cul de sac)" chez Belfond et Pocket.

Le pitch: Après un coup de coeur pour une vieille carte du pays, Nick, petit journaliste américain, décide de tout plaquer et part à la découverte de l'Australie. S'offrant un vieux combi sur place, il décide de traverser le bush australien et rencontre sur la route une jeune et jolie auto stoppeuse, aussi troublante qu'aguichante, Angie. Après un soir de beuverie avec elle, Nick s'endort... Pour se réveiller, mariée de force à la belle, à Wollanup, petit village qui ne figure pas sur les cartes où vit une belle tripotée d'allumés, totalement déconnectés de la civilisation, qui ne pensent qu'à boire et fumer comme des dragons... Pris au piège, Nick va devoir trouver un moyen pour se sortir de ce cauchemar sans y perdre la raison et la vie...

Lu sur les conseils de proches, le Piège s'est refermé sur moi aussi vite que j'ai lu ce livre complètement fou!

Car c'est bien d'une histoire folle qu'il s'agit! Premier roman de Douglas Kennedy qui ne ressemble pas aux autres, ce récit est aussi burlesque qu'angoissant. L'écriture est fluide, savoureuse même, et l'auteur, par son talent, sait nous tenir en haleine jusqu'au bout. Car on ne lâche pas ce livre tant qu'on ne sait pas ce qui arrive au personnage principal, auquel on s'attache très vite. On rit de ses premiers pas en pays australien, on s'exaspère de ses choix stupides, on angoisse à l'idée de tout ce qu'il pourrait lui arriver dans ce clan de cinglés.

En bref, un roman désopilant, effrayant et dépaysant!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire