lundi 31 août 2015

Chroniques 2015 \ Territoires d'Olivier Norek



Un roman à ne manquer sous aucun prétexte: "Territoires", d'Olivier Norek, chez Michel Lafon et Pocket.

Le pitch: Malceny, 93. Le semblant de calme qui régnait jusqu'à présent pour l'équipe du Capitaine Coste au SDPJ 93 n'est déjà qu'un lointain souvenir lorsque trois caïds de la drogue bien établis dans la Cité se font trucider en peu de temps, démontrant qu'un nouveau Boss s'apprête à reprendre ce territoire, quitte à mettre la ville à feu et à sang. Alors qu'on découvre que les retraités servent ici de nourrices, qu'un psychopathe de 13 ans est le terrifiant chef de meute du nouveau Boss, que la Maire de cette ville gangrenée a un sens très singulier de l'utilisation des deniers publics, on assiste, impuissant à l'embrasement de cette ville, victime d'une redoutable guérilla urbaine, et au "plus grand braquage de l'histoire de France".

J'avais aimé Code 93, j'ai adoré découvrir les Territoires de cet auteur, plume montante du polar français. Il récidive et nous dépeint un 93 malade, gangrené et dangereux mais ô combien réaliste et sans cliché. Lieutenant de police de profession, l'auteur sait malheureusement de quoi il parle et nous révèle une réalité dérangeante sous couvert de fiction particulièrement bien écrite. Le style de l'auteur, fluide et scénaristique, permet à chaque lecteur de plonger, à ses risques et périls, au sein de ces territoires, tel un membre de l'équipe de Coste, qu'on prend plaisir à retrouver et à découvrir un peu plus malgré les circonstances.

En bref, un excellent polar à dévorer sans modération. Attention, auteur addictif!