vendredi 15 janvier 2016

Chroniques 2016 \ Tromper la Mort de Maryse Rivière



Prix du Quai des Orfèvres 2015: "Tromper la Mort", de Maryse Rivière chez Fayard.

Le pitch: Alors que tout le monde le croyait mort dans un effondrement de carrières de Montmartre lorsqu'il était traqué par la police, voilà qu'on retrouve son ADN deux ans plus tard sur trois scènes de crimes en Irlande. Étant parvenu à s'échapper et à gagner l'Irlande grâce à un ami breton, celui-ci a fini par succomber à "la force" qui sommeille en lui. Aimant la mise en scène, celui-ci s'en prend à de jeunes femmes blondes, jolies mais un peu paumées, avec un prénom tiré des mythes irlandais. Et il envoie après chaque meurtre une image du tlivre de Kells à Lisa, la femme qu'il a aimé, déjà très fragile psychologiquement. Une coopération entre pays se mettant en place, Damien Escoffier, capitaine déjà en charge de l'enquête à l'époque et seul à connaître la psychologie du meurtrier, va alors reprendre la traque en Irlande en passant par la Bretagne, pour mettre un terme à la cavale criminelle de ce dangereux fantôme. A l'occasion de son périple, il va rencontrer Alexia, mystérieuse jeune femme aux yeux violets et au passé trouble...

Tentée par la lecture de ce polar depuis quelques temps, j'ai sauté sur l'occasion du prêt que l'on m'en a fait pour le bouquiner en un temps record.

L'auteur a su nous livrer une intrigue crédible et bien ficelée tout en dépeignant l'Irlande et ses habitants, ses paysages et ses légendes, ainsi que son histoire avec l'IRA. Les personnages sont très intéressants mais leur psychologie aurait mérité d'être davantage approfondie. L'auteur a su maintenir le suspens jusqu'au bout mais le dénouement paraît surprenant et aurait nécessité d'être un peu plus creusé. Néanmoins le rythme de l'histoire est soutenu, l'écriture est fluide et l'agréable et la lecture est vraiment plaisante.

En bref, un polar intéressant et dépaysant!