dimanche 7 février 2016

Chroniques 2016 \ L'assassinat de Gilles Marzotti de Christophe Desmurger


 
Une agréable surprise pour ce roman prenant: "L'assassinat de Gilles Marzotti", de Christophe Desmurger, chez Fayard.

 Le pitch: Raoul Cordet, jeune écrivain en devenir, n'aspire qu'au bonheur. Son rêve devient réalité lorsqu'il rencontre, après avoir signé un contrat avec son éditrice Michelle Smith, la sublime peintre Nicole, qu'il sait être la femme de sa vie. De leur amour naît le petit Mattéo. Puis, avec la petite fortune que lui a laissé sa vieille amie Claudine, Raoul monte une petite société d'assistance aux personnes âgées qui prospère assez vite.
Alors qu'il a tout pour être heureux, une ombre vient cependant assombrir ce beau tableau: Raoul ne peut s'empêcher de dépenser plus qu'il ne gagne, pour des raisons parfois futiles. Sauf qu'il ne vend pas suffisamment de livres, et que sa société bat de l'aile... Pris dans l'engrenage, Raoul multiplie alors les crédits et se couvre de dettes. Mais surtout Raoul commence à mentir, à tout le monde, même à Nicole. La vie de Raoul bascule lorsque celle-ci découvre la vérité et, n'aimant plus l'homme qu'il est devenu, fini par claquer la porte. Au fond du trou, Raoul finit par personnifier ses problèmes financiers sous le visage de Gilles Marzotti, son banquier. Ce dernier l'obsède et finit par le hanter jour et nuit. La haine de Raoul grandit pour cet homme qui ricane de son sort, le toise, le nargue, et l'enfonce chaque jour un peu plus dans son trou. Raoul est décidé: il doit lui faire payer...

 Découvert à l'occasion de l'opération "Masse Critique" de Babelio, j'avais coché, un peu par hasard, ce roman au titre intrigant et au résumé séduisant. Et à la joie d'être sélectionnée a succédé le plaisir de lire ce roman!

 Avec délicatesse et sensibilité, l'auteur nous conte ici l'histoire d'un homme empêtré dans ses problèmes d'argent, ce qui pourrait finalement arriver à n'importe qui. Le personnage de Raoul est parfois exaspérant mais surtout attachant. On le voit avec émotion se débattre et tout tenter pour s'en sortir, même si l'on sait qu'il ne fait pas toujours les bons choix.
Le rythme est fluide, rapide, ce qui est accentué par le style nerveux de l'auteur et ses phrases courtes.
L'intrigue est simple mais très bien menée. Le suspense nous tient en haleine jusqu'aux derniers chapitres: Va-t-il succomber à la folie et passer à l'acte?

 En bref, un roman très original et touchant, à découvrir!