mercredi 6 avril 2016

Chroniques 2016 \ Régis de James Osmont


Un thriller psychologique détonant et déroutant : "Régis", de James Osmont, disponible sur Amazon.

Le pitch : Interné depuis 2007 après avoir commis l'irréparable alors qu'il était dans un délire psychotique, Régis est une âme perdue au plus profond de lui-même. A 32 ans, ce passionné de musique et de littérature a bien des difficultés à se sentir vivant et à apprivoiser la réalité. Maltraité par des parents alcooliques et anéanti psychologiquement après un viol subi à 15 ans, l'univers de Régis se réduit au Docteur D'Arc, son médecin référent mais distant, à Sandrine, son infirmière désabusée et aigrie, proche du burn out, et à Amine, son seul ami qui lui rend visite. Mais alors que les dramatiques attentats du 13 novembre 2015 s'abattent sur la France, Régis voit encore son fragile équilibre vaciller avec l'arrivée au sein de l'hôpital de l'inquiétant Prédateur et de la perturbante Etudiante...

Profitant là encore d'une belle occasion de découvrir un nouvel auteur, fort sympathique au demeurant, qui m'a contacté sur Twitter en m'envoyant un résumé très intriguant, c'est avec plaisir et curiosité que je me suis lancée dans ce roman très réussi !

Au travers d'une histoire ô combien prenante, l'auteur nous fait vivre ici une époustouflante immersion au cœur de la psychiatrie et de ses hôpitaux spécialisés. Travaillant dans ce domaine, l'auteur nous livre ici un récit au réalisme épatant, confrontant ainsi le lecteur au triste quotidien de ces courageux professionnels de santé, parfois impuissants face à l'impensable. En dépit de quelques petites digressions, l'intrigue est brillamment maîtrisée et le suspense remarquablement maintenu tout au long de ce sombre roman. Le dénouement est aussi brutal que bouleversant, prenant ainsi le lecteur totalement au dépourvu.
Les personnages sont intéressants, complexes et particulièrement bien construits, conduisant le lecteur, sinon à de l'affection, tout au moins à une certaine empathie à leur égard.
L'écriture, belle voire même poétique, et le style, fluide et nerveux, soulignent d'autant plus la beauté de ce récit.

En bref, un roman sombre et déconcertant, particulièrement réussi, à découvrir sans hésiter!