mercredi 1 juin 2016

Chroniques 2016 \ Une terre au soleil de Stéphanie Perreault


Une formidable saga familiale : "Une terre au soleil" de Stéphanie Perreault, aux éditions 5 Sens.
Le pitch : L'Yonne, au milieu du XXème siècle. Dans le petit village d'Ormoy vit Simone Cappet. Fille de Georges, un riche propriétaire terrien et viticulteur prospère, et de Juliette, une femme acariâtre et calculatrice qui règne en maître dans la maisonnée, cette jolie jeune fille de 20 ans, éduquée chez les sœurs, docile, discrète et effacée, aspire pourtant à plus de liberté et d'indépendance, rêvant de pouvoir s'échapper du carcan des traditions familiales dans lequel entend bien l'enfermer sa mère. Elle s'éprend peu à peu de Sobec, un jeune immigré polonais entré depuis peu au service de son père...
Je ne souhaite pas vous en dévoiler davantage concernant l'histoire, tant il y a à découvrir. Reçu après avoir été très gentiment contactée via Facebook par son auteure fort charmante qui m'en a proposé sa lecture, c'est avec grand plaisir que je me suis plongée dans ce superbe roman.
Avec un grand talent, l'auteure nous peint une magnifique fresque familiale en plein cœur d'une France troublée entre une guerre (la seconde guerre mondiale) et une autre (la guerre d'Algérie), retraçant ainsi le destin de trois femmes unies par les liens du sang mais aux ambitions bien différentes. En dépit d'un démarrage souffrant de quelques longueurs, le lecteur est rapidement happé par cette fascinante intrigue qui se déroule sous ses yeux tout en douceur. Les descriptions minutieusement travaillées permettent en outre de s'immerger complètement dans cet univers rural et bucolique, où pourtant gronde un fort désir d'émancipation et de modernité. Particulièrement bien menée, l'histoire ne connaît pas de faille et tient le lecteur en haleine sur tout sa longueur. Quoique le dénouement soit un peu brutal, il n'en reste pas moins touchant et emprunt d'une nostalgie qui atteint le lecteur en plein cœur.
Assez nombreux, les personnages sont dans l'ensemble fort intéressants, bien que rapidement effacés par la forte présence et l'importante aura qui se dégage de ces trois femmes, qu'on suivra avec grand intérêt tout au long de ce récit. Remarquablement soignées et fouillées, l'auteure a su doter ces trois femmes d'une véritable consistance. Chacune a une personnalité qui lui est bien propre, ses ambitions personnelles, ses rêves et ses espoirs. Bien que leur vision de la vie diffère totalement l'une de l'autre, elles souffriront d'un même mal qui les dépasse et les empêche ainsi de se comprendre, victimes qu'elles sont du fossé des générations qui se creuse davantage à chaque instant, de ce fameux temps qui passe et ravage tout sur son passage. Et on ne peut finalement blâmer aucune d'entre elles, malgré leurs réactions parfois surprenantes, souvent maladroites, certainement désespérées, face à une situation qui leur échappe.
La plume est élégante, le langage châtié, le style raffiné, ce qui ne fait qu'ajouter à la beauté de ce roman.


En bref, un roman authentique et touchant !

1 commentaire: