mardi 14 juin 2016

Chroniques 2016 \ La Madone de Notre Dame d'Alexis Ragougneau


Un thriller particulièrement prenant: La Madone de Notre Dame, d'Alexis Ragougneau, aux éditions Viviane Hamy et Points.

Le pitch: Le lendemain de la cérémonie du 15 août en l'honneur de la Vierge Marie, une jeune femme, toute de blanc vêtue, aussi belle que provocante, est retrouvée morte, étranglée et le sexe recouvert de cire de cierge. Les soupçons ne tardent pas à peser sur un étrange jeune homme aux allures d'ange blond, totalement obsédé par la Vierge et qui s'en était violemment pris à la victime lors de la procession. Mais ne représente-t-il pas le coupable trop idéal? Alors que la police et le parquet semblent largement s'en contenter, le Père Kern n'est pas convaincu et est bien décidé à éluder ce mystère...

Alors que ce roman se trouvait dans ma PAL depuis bien longtemps, j'ai finalement sauté sur l'occasion de la soirée organisée par Bookeenstore pour me plonger dans ce roman décidément bien intriguant!

Sortant des sentiers battus, l'auteur nous livre ici une enquête originale et captivante. Emprunt de mysticisme sans excès, l'intrigue est brillamment maîtrisée et rondement menée. Le suspense est remarquablement maintenu tout au long du roman jusqu'à un final haletant et réussi. L'auteur a su peindre avec minutie l'univers religieux et le fonctionnement du célèbre lieu de culte, l'agrémentant de fidèles descriptions, ce qui accroît la crédibilité du récit et permet au lecteur d'accompagner les personnages dans Paris et sa cathédrale comme s'il y était.
Bien que la plupart des personnages auraient nécessité à mon sens davantage de développement (ce qui sera peut être le cas dans l'opus suivant!), le Père Kern est quant à lui particulièrement fouillé. En proie à ses propres démons, ce prêtre, atteint d'une terrible maladie qui le paralyse de douleur, nous apparaît d'abord ambigu avant de nous révéler son côté incroyablement vulnérable et finalement très humain.
La plume de l'auteur est fluide, son style très agréable, ce qui permet au lecteur de passer un très bon moment de lecture. 

En bref, un polar aussi atypique que captivant, à découvrir!