jeudi 30 juin 2016

Chroniques 2016 \ Les Domaines de Calia (Livre 1 : Dorina) d'Amélie Raulin



Un premier tome fort prometteur : "Les domaines de Calia, Livre 1 : Dorina", d’Amélie Raulin, disponible sur Amazon.
Le pitch : A la suite d’une terrible guerre où une mystérieuse Secte a voulu exercer son pouvoir sur le monde en utilisant la magie noire sans parvenir à la contrôler, le monde a vu son visage complètement transformé, désormais divisé en quatre zones, parmi lesquelles Dorina. C’est ici qu’Elina, jeune fille de 18 ans qui n’a inexplicablement gardé aucun souvenir de son enfance avant ses 10 ans, s’apprête à intégrer la prestigieuse Académie Militaire, école où l’art du combat côtoie celui de la magie, désormais strictement encadrée, pour y suivre une formation de trois ans. Regroupés par équipes de quatre, cette première année démarre sous les meilleurs auspices pour Elina, rejointe par ses meilleurs amis Annah et Nicks, auxquels s’ajoute Dahn, qu’elle ne connaît pas mais dont le visage lui est pourtant familier. Au cours de cette intense formation, la petite équipe, dont Elina a été désignée chef, va se distinguer par ses compétences et multiplier les missions. Mais cette première année va aussi être source pour la jeune fille de révélations sur son nébuleux passé...
C’est encore une fois sur Twitter que j’ai eu l’occasion de faire la connaissance de cette charmante jeune auteure qui a eu la gentillesse de me transmettre son roman pour me permettre de découvrir sa plume au cours du mois de juin. Mon emploi du temps ne m’a pas permis de me plonger dedans aussi rapidement que je le désirais, mais qu’à cela ne tienne, le plaisir n’en reste pas moins grand !
L’auteure nous plonge ici au cœur d’une intrigue originale, bien pensée, et remarquablement maîtrisée, dont le brillant concept m’a immédiatement fait penser à un Poudlard Militaire. Particulièrement riche et étoffée, cette histoire très engageante aurait nécessité selon moi d’être bien davantage détaillée sur de nombreux aspects, laissant ainsi son lecteur souvent dans le flou, trop avide de précisions peut-être… Pour autant, l’auteure a su tenir son lecteur en haleine tout au long du récit, en multipliant les péripéties et rebondissements avant de clôturer sur un final particulièrement alléchant, qui ne nous donne qu’une envie : lire la suite ! 
Mais pour moi la vraie force du roman réside dans ses personnages, certes nombreux, mais qui ont chacun leur importance et se révèlent dès lors particulièrement intéressants. Chacun d’entre eux va à sa manière faire avancer notre héroïne, et la dévoiler, tant au lecteur qu’à elle-même. On s’attache immanquablement à cette jeune fille dont la forte personnalité épate et les nombreuses qualités humaines forcent le respect, sans lui ôter sa grande sensibilité voire fragilité sur le plan personnel.
L’écriture est fluide et soignée, le style simple et agréable, ce qui apporte un vrai confort pour une lecture très plaisante.
En bref, un premier tome très prenant dont je prendrai plaisir à connaître la suite !