dimanche 19 juin 2016

Compte rendu sur le Salon du Livre de Montmorillon des 11 et 12 juin 2016 !

Il y a une semaine se tenait le 17ème Salon du Livre de Montmorillon dont je ne vous ai pas encore parlé. Il est temps de rattraper ce retard ! 😄

Organisé par la ville de Montmorillon, située dans la Vienne, ce Salon du Livre est un rendez-vous annuel et culturel incontournable de la région Poitou-Charentes, et un évènement important dans le calendrier du monde de l'édition et du livre, qui se tient place Régine Deforges, au cœur de la Cité de l’Ecrit et des Métiers du Livre de cette charmante petite ville.

Plus de 120 auteurs y ont participé cette année, parmi lesquels Julie Ewa, Sylvie Gibert, Michel Field, ou encore Franz-Olivier Giesbert, Président de cette nouvelle édition.

Mais comment me suis-je retrouvée à participer à ce charmant petit Salon situé 500 km de chez moi ? Et bien figurez-vous que j’y ai un couple d’amis libraires qui tient l’un des trois principaux stands de ce Salon. Et, pour la quatrième année consécutive, j’ai eu l’immense plaisir d’y participer en tant que bénévole, afin de leur donner un petit coup de main.

Bon, habituellement je me déplace dès le vendredi pour les aider à installer les livres sur le stand, avant d’aider à la tenue du stand lui-même tout le week-end. Mais une fois n’est pas coutume, j’avais cette année l’immense privilège de participer à l’atelier de l’auto édition, organisé par BOD et La Plume en Question, qui se tenait ce même samedi 11 juin 2016. Qu’à cela ne tienne, une fois l’atelier terminé je sautais dans le métro pour rejoindre la Gare Montparnasse, puis la Gare de Poitiers avant d’atterrir à Montmorillon City pour rejoindre mes amis !

Les retrouvailles vite célébrées, trêve de bavardages et place à l’action ! Au cours du week-end, j’ai donc pu faire la connaissance des auteurs présents sur « mon » stand, fort sympathiques au demeurant, parmi lesquels Olympia Alberti, Yves Badyh Al Dahdah, Sylvie Baron, Olvier Biscaye, Michel Blondonnet, Brigitte de Larochalambert, Michel Field (d’ailleurs je suis juste derrière lui sur la photo ! Vous me voyez ? Merci France 3 Poitou-Charentes ! 😊), Julie Ewa, Franz-Olivier Giesbert, ou Frédérick Gersal.

Le roman de la charmante Julie Ewa a d’ailleurs été récompensé du Prix du Polar Historique décerné par le Salon ! (Et oui, c’est encore moi derrière, prise en flagrant délit de tweetage ! Merci au journal « La Nouvelle République » ! 😜)

J’ai également eu l’immense plaisir de recroiser la route de Sylvie Gibert, que j’avais découverte à l’occasion d’une rencontre chez son éditeur, PLON, organisée par Babelio. Les « retrouvailles » ont été fort agréables et notre échange vraiment très plaisant ! Ce fut un réel plaisir de la retrouver !
Mon seul regret fut l'absence de Nicole Gonthier, une remarquable et adorable auteure de polars historiques que j'affectionne tout particulièrement et que j'avais pourtant l'habitude de rencontrer chaque année...

Mais les journées passent décidément vite, et voilà déjà que dimanche touche à sa fin… Je dois donc quitter le Salon pour rejoindre la Capitale en vue d’une semaine qui s’annonce passionnante ! Mais je ne suis pas repartie les mains vides, vous me connaissez ! J’aurai donc le plaisir de découvrir cet été, les livres suivants :
- Les Petites Filles, de Julie Ewa (Albin Michel)
- La Madone Rouge, de Yves Badyh Al Dahdah (Erick Bonnier)
- L’Auberge du Pont, de Tréboul de Sylvie Baron (Calmann Lévy)
- Faiblesses et Folies – Histoires courtes, de Sylvie de Larochelambert (auto édité)
- Faites vos jeux, de Julie Richard (Editions Luciférines)


Retrouvez toutes les informations sur ce charmant petit Salon ici :
http://www.salondulivredemontmorillon.com/

A l’année prochaine pour une nouvelle édition ! 😍