samedi 23 juillet 2016

Chroniques 2016 \ Dieu 2.0 - La Papesse Online de Henri Duboc


Un véritable OVNI littéraire : "Dieu 2.0 – La Papesse Online" de Henri Duboc aux éditions Lajouanie.

Le pitch : En 2053, dans un monde qui sait désormais ce que « réchauffement climatique », « guerre nucléaire » et « techno-dépendance » veulent dire, Gabriel, 75 ans, est le « Croque Monde » pour avoir eu l’idée, 40 ans plus tôt, de créer « Memoriam »,  le site Internet universel qui accueille les sépultures numériques de milliards de défunts, mises en ligne gratuitement sous forme de pages personnelles, ce qui ne fait pas l’unanimité sur le plan religieux… C’est pour éviter de basculer dans l’obscurantisme que W3, un hacker aussi renommé que redoutable, en plein repentir après un coup de folie meurtrier, décide de contacter Gabriel pour lui soumettre une idée : Tuer Dieu…

C’est à l’occasion de la soirée Bookeen Café que j’ai eu l’occasion comme le plaisir de rencontrer cet auteur fort sympathique et découvrir son premier roman fort atypique, que je me promettais de lire le plus rapidement possible au terme d’un échange des plus chaleureux… C’est désormais chose faite ! Le pari n’était pourtant pas gagné avec moi qui suis une littéraire dans l’âme, une scientifique dans les chaussettes et une sous-quiche pour tout ce qui concerne les nouvelles technologies… Et pourtant…

Et pourtant je me suis régalée à la lecture de ce roman qu’il m’a pourtant été si difficile de résumer tant il est dense et complexe !
Alors même que Deezer avait la brillante idée de me passer du Soprano avec « Le Diable ne s’habille plus en Prada », très à propos, je me plongeais donc volontiers au cœur de cette intrigue particulièrement bien construite et admirablement maîtrisée. Parfois très technique mais sous couvert d’humour, le style de l’auteur n’en reste pas moins foncièrement plaisant. Voyageant dans le temps au gré des flash-backs et autres « documents » à la disposition du lecteur, ce dernier se voit ainsi donné une belle leçon d’Histoire… du futur… Oui l’époque a changé… Mais en est-on si sûr ? « Roman d’anticipation mais pas que… » Oui, pas que, car l’auteur met subtilement en avant des questions, bien d’actualité cette fois-ci, qui font tant débat de nous jours et qui pourraient un jour nous conduire à un drame si nous ne sommes pas en capacité de les régler… Poussant ici ces questions jusqu’à l’excès par le biais de personnages particulièrement soignés et foncièrement savoureux, ce roman franchement atypique traite au final du conflit intemporel qui existe entre science et religion, à l’heure où certains exercent leur folie meurtrière au nom de Dieu… Mais qui est Dieu ? Alors qu’on croit bien davantage en Google, la science n’est-elle pas aussi une religion ? L’une est-elle à bannir au profit de l’autre ou peut-on concilier les deux ? Doit-on se méfier de Dieu ou de ceux qui se prennent pour Dieu ? Vaste débat, passé, présent, et visiblement à venir…

En bref, un OVNI littéraire sûrement, mais un petite pépite sans aucun doute dont j’attends la suite avec impatience !