mercredi 20 juillet 2016

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Axelle, Présidente de l'Association "La Plume en Question"!


Souvenez-vous… Début juillet je décidais, pour fêter les 15000 visites sur mon blog, de lancer cette nouvelle rubrique, dans laquelle j’ai voulu partir à la rencontre de ces petites mains qui façonnent chaque jour davantage notre si précieux petit monde du livre, pour découvrir le lecteur qui sommeille en chacun d’eux…

Pour ce nouveau rendez-vous, j’ai aujourd’hui l’immense plaisir d’accueillir sur mon blog Axelle, Présidente de « La Plume en question ». Dynamique et originale, cette Association, créée il y a deux ans par une fine équipe de passionnés, a pour objectif de faire se rencontrer des gens appartenant au monde littéraire, et organise pour cela, et très régulièrement, diverses séances dans un café parisien… Partage, plaisir et convivialité assurés ! Axelle m’a donc fait l’immense plaisir de prendre un peu de son temps pour répondre à mes petites questions, et je lui en suis extrêmement reconnaissante !

Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !


Peux-tu te présenter, ainsi que ton association, en quelques mots ?
Bonjour je m'appelle Axelle, j'ai 25 ans plus plus, je travaille dans les RH, j'aime tout sauf ce que je n'aime pas.
Présenter l'association en quelques mots c'est un défi que je vais relever de mon mieux. La Plume en Question est une association littéraire qui a pour vocation d'accompagner les écrivains en devenir en leur proposant différentes activités afin de les aider soit à s'améliorer, soit à avoir des informations sur le secteur et enfin de rencontrer leurs collègues.

Quelle place tient la lecture dans ta vie ?
Du plus loin que je me rappelle j'ai toujours aimé lire. Cela peut sembler cliché mais c'est comme ça. On avait plein de bibliothèques à la maison et j'ai grandi en lisant du Mary Higgins Clark, du Stephen King, du Lucy Maud Montgomery, etc.  Même s'il m'arrive de rester quelques temps sans ouvrir un livre, cela ne dure jamais bien longtemps. J'aime découvrir de nouveaux livres et de nouveaux auteurs, m'immerger dans leurs histoires au point de ne plus savoir où je suis, ni où je vais.

Y a-t-il un livre/auteur qui t’a poussé à créer cette association ? Quel a été ton déclic?
On peut dire que oui... Je travaillais sur un manuscrit que j'avais envie de soumettre à des lecteurs sortant de mon cercle familial et amical. Après recherches, j'ai découvert que ce genre de lieu n'existait pas, c'est pourquoi j'ai pris la décision de le créer. Beaucoup de gens écrivent et il est difficile de soumettre son texte à son entourage, bien qu'on sache qu'il sera bienveillant, car si on ne court pas après les louanges on a besoin d'honnêteté et on se demande souvent si nos lecteurs proches ne cherchent pas à nous ménager. Avec l'association, on a essayé de résoudre ce problème en permettant aux auteurs de présenter leurs textes à des inconnus. Et avec le temps on a développé nos activités en fonction de leurs besoins.

Quel a été ton premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Mon premier coup de cœur littéraire ça a été au collège pour un livre de José Manuel Vasconcelos qui s'appelle "Mon bel oranger". Je l'ai présenté à mes camarades de classe, il m'a suivi en France, c'est l'un des livres que je peux relire et qui me touche toujours autant de par sa candeur, l'innocence des personnages face à a cruauté de la vie, il est dur mais je le trouve vraiment sublime.
Et le dernier... il fait partie d'une tétralogie que j'ai trouvé très bien écrite, qui s'appelle "The Raven's King", de Maggie Stiefvater. J'attendais la sortie du dernier tome avec impatience et même si elle aurait pu être « mieux » j'ai été très contente de la conclusion.

Quel est ton livre de chevet ? Et celui qui cale ta bibliothèque ?
Je n'ai pas un livre de chevet plutôt une pile de livres de chevet où on trouve un peu de tout. Cela va du développement personnel parce que cela fait toujours du bien de réfléchir aux livres érotiques pour faire travailler l'imagination.
Aucun livre ne cale ma bibliothèque, je ne trouve pas que ce soit le meilleur usage qu'on puisse leur trouver par contre il m'arrive de les remiser tout au fond et le dernier qui pourrait s'y trouver c'est les 120 journées de Sodome du Marquis de Sade. Si j'apprécie sa plume j'avoue que c'est un livre que je ne relierai jamais.

Si tu devais comparer ta vie à un roman, lequel serait-ce ?
C'est une question compliquée... Je dirais que j'aimerais être un personnage d'un roman de Paolo Coelho... Pour la liberté de choix qu'il leur offre. Ils peuvent tout devenir, tout être, à partir du moment où ils acceptent leurs désirs et ce qu'ils veulent devenir. En tout cas c'est ce que je retire de mes lectures de ses libres.
Quel personnage de roman aurais-tu adoré rencontrer ?
Si je devais répondre sans trop réfléchir je te dirais Augustus le personnage principal masculin de "Nos étoiles contraires" de John Green, de pour son humour et sa façon de voir la vie. Si je commence à y penser ce serait Sherlock Holmes, créé par Sir Arthur Conan Doyle... En espérant qu'à force de le fréquenter j'arriverai à le connaître vraiment.

Y a-t-il une sortie littéraire que tu attends avec impatience ?
Pas particulièrement.

Un petit mot pour la fin ?
Fin ?
Plus sérieusement... Je ne sais pas. Je n'ai jamais aimé les fins, c'est pourquoi j'arrive à lire la fin d'un livre sans que cela détruise mon intérêt pour l'histoire car on dit ce n'est pas la fin qui compte c'est le chemin, ou le voyage...

Voilà donc quelle lectrice se cache derrière cette charmante et courageuse jeune femme à la tête d’une fantastique Association ! Encore une fois je la remercie vivement d’avoir accepté de répondre à mes questions !

Retrouvez Axelle et La Plume en Question sur Twitter, sur Facebook, et bien sûr sur son site!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire