samedi 9 juillet 2016

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Elsa Gallahan !




Souvenez-vous… Il y a maintenant une semaine, je décidais de lancer cette petite rubrique, en partant à la rencontre de ces acteurs essentiels du monde littéraire, afin de découvrir quel lecteur sommeillait en chacun d’eux… Après déjà deux articles, et en raison de mes engagements que vous connaissez déjà, j’ai décidé de continuer sur ma lancée en interrogeant cette fois-ci un auteur auto édité !

Et c’est donc aujourd’hui au tour de ma chère Elsa Gallahan ! Véritable pépite de l’auto édition, auteure du sublime roman « A l’ombre de ton âme », celle-ci s’est volontiers prêtée au jeu de mes petites questions indiscrètes en dépit d’un planning chargé, alors même qu’elle nous prépare une superbe semaine festive en l’honneur de ses 1000 abonnés sur Twitter !

Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !


Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Elsa Gallahan, bientôt 39 ans, maman de trois chats. J'ai publié mon premier roman en autoédition fin janvier 2016, réalisant enfin le rêve d'une jeune ado qui écrivait ses premières ébauches de roman sur papier ou machine à écrire. Je suis un peu une touche à tout, passionnée par beaucoup de domaines mais ne fonctionnant qu'au coup de cœur, donc je sais un peu de choses sur un tas de trucs quand d'autres sont experts dans des domaines bien précis, ce que j'admire grandement. J'ai fait un Bac S, je voulais faire médecine, j'ai eu 9 et 7 au Bac de Français. J'adore les énigmes, logiques ou matheuses, je suis nulle en mots croisés, anagrammes et autres casse-têtes littéraires, mais voilà j'écris ! Comme quoi tout est possible ! Dernier détail, je suis une geekette en puissance, et d’ailleurs j'ai été élevée avec un Amstrad CPC 6128. J'ai passé des heures à programmer des petits bruits d'hélicoptère et à faire clignoter mon écran en rose et rouge ! Une princesse geekette reste une princesse avant tout.

Petit ou gros lecteur ? Quelle place tient la lecture dans ta vie ?
Alors chez moi cela fonctionne par périodes. A certains moments, je vais lire tous les jours et enchaîner les livres, et à d'autres plus du tout. Je vais être sur autre chose. Cela sera des séries, des films, ou du graphisme, de la musique, etc... Au gré de mes envies. En ce moment, je suis effectivement dans une période où je ne lis plus. Il faut dire que ma vie d'auteure occupe pas mal de place, je suis sur plusieurs projets en même temps. J'admire mes collègues qui arrivent à mener de front leur carrière d’auteur autoédité, lire en même temps, mener leur vie de famille à côté et, et, et... Je n'y arrive définitivement pas.

Quel a été ton premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Mon premier coup de cœur littéraire ? Je le dois à l'une de mes maîtresses de maternelle ! J'aimais beaucoup un livre qui racontait l'histoire d'une petite fille rousse qui devait fuir et se cacher dans la forêt. Je ne sais plus trop comment, on lui offrait une belle robe de plumes violette et parme et, une fois adulte, la robe avait grandi avec l'héroïne. J'adorais, et ma maîtresse s'en était sûrement aperçue parce qu'elle me l'avait offert. Malheureusement ma mère, en faisant du tri dans des affaires de mon enfance, l'a jeté par inadvertance. Si quelqu'un reconnaît, et s'il existe toujours dans cette partie de l'univers, dites-le-moi ! J'aimerais beaucoup le retrouver ! ^^
Quant à mon dernier coup de cœur littéraire, c’est « A Bientôt Mes Amours » d'Albine Tangre ! ^^ Un livre fort pour une auteure plus forte et grande par le talent qu’elle ne le croit ! =)


Y a-t-il un livre/auteur qui t’a poussé à écrire ? Quel a été ton déclic ?
En fait, il n'y a pas d'auteur. Ma mère m'a transmis naturellement son goût de la lecture, et suite à cela, j'ai eu l’envie d'écrire mes propres histoires. Donc comme je le disais plus haut, j'ai commencé par en griffonner des débuts à droite à gauche, comme beaucoup de futures plumes je pense. Et le vrai déclic s’est passé en deux temps. Le premier, suite à un gros souci de santé en 2007/2008 qui m'a permis de briser certaines des barrières que je m'étais forgées entre mon rêve d'écriture et moi. Le deuxième, un concours littéraire en 2015, qui a achevé de me convaincre d'aller au bout du bout de mon rêve. Et donc, en janvier 2016, je publiais mon premier roman en autoédition. Et j'en suis la plus heureuse.



Quel livre aurais-tu rêvé d’écrire ?

Aucun, car aucun autre récit ne m'appartient. Ce sont les histoires d'autres auteurs. Simplement, plus le temps passait et plus je lisais de romans, plus j'admirais le travail des auteurs et plus je ressentais viscéralement l'envie de faire comme eux. Je rêvais d'écrire les miens, d’avoir ce courage-là et je suis très heureuse d'y être enfin parvenue. 

Si tu devais comparer ta vie à un roman, lequel serait-ce ?
Aucun non plus. Aucun ne raconte mon histoire. Un jour, j'écrirai peut-être l'histoire de ma vie ! XD Je devrais m'y retrouver à peu près quand même, je pense.



Quel est ton livre de chevet ? Et celui qui cale ta bibliothèque ?

Comme je ne lis pas en ce moment, je n'en ai pas. Mais le dernier était le mien en fait. Oh pas par prétention, non. Par souci de le relire et de le recorriger encore un peu. Sinon je n'ai pas trop de livre non plus qui cale ma bibliothèque. Je relis rarement un livre deux fois en fait. Par contre, j'y reste attachée donc je n'arrive pas à en revendre par exemple. Résultat, cela déborde de partout ! Ma table de salon me sert aussi de bibliothèque, au point où j'en suis ! Et je dois avouer que j'adore cette caverne littéraire. Cela me correspond bien au final.



Que nous prépares-tu pour ton prochain roman ?

Alors, il y aura normalement un roman historique, avec une pointe de fantastique, qui devrait arriver d'ici fin de l'année ou le début de l'année prochaine. Mais il y aura un petit intermède, normalement d'ici quelques semaines. Mais je laisse les choses prendre forme naturellement, donc je n'en dis pas plus ! Je communiquerai plus quand tout cela sera plus abouti.

Un petit mot pour la fin ?
Merci infiniment pour ces questions Aurélie. Merci pour ton soutien qui ne connaît pas de frontières. Je t'aime. Et tu sais combien ma gratitude t'est acquise pour l'éternité et bien au-delà même. Et j'aime aussi chacune des personnes que j'ai croisées depuis le début de mon aventure littéraire. Vous m'avez toutes, SANS exception, apportées quelque chose, et vous avez participé à faire de moi celle que je suis aujourd'hui, et pour cela recevez, vous aussi, tous mes remerciements !

Voilà donc quelle lectrice se cache derrière cette formidable auteure, que je remercie vivement, tant pour avoir accepté de répondre à mes petites questions que pour ses ultimes propos particulièrement touchants à mon égard !

Retrouvez son magnifique roman chez Librinova et sur Amazon !

Pour plus d’informations, retrouvez aussi ma chronique ICI !

Et surtout, n’oubliez pas de participer à la petite fête qui commence dès lundi !