samedi 23 juillet 2016

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Franck Driancourt !




Le temps passe décidément bien vite… Voilà déjà trois semaines que j’ai lancé cette petite rubrique pour fêter les 15000 visites de mon blog. Comme vous le savez déjà, je me suis lancé le pari un peu fou de partir à la rencontre de ceux qui façonnent chaque jour notre beau petit monde livresque, et ce afin de découvrir le lecteur qui se cache en chacun d’eux…

Le samedi étant dévolu à mes si précieux auteurs, et en raison de mes engagements en faveur de l’auto édition que vous ne connaissez que trop bien, c’est aujourd’hui mon cher Franck Driancourt qui m’a fait l’honneur et le plaisir de se soumettre au jeu de mes petites questions indiscrètes ! Auteur du fabuleux roman « Les aventures d’Edgar Nelson » que je ne peux que vous inciter à lire (Que dis-je ? A dévorer !), cet auteur fort sympathique s’est donc volontiers rendu disponible pour réaliser cette petite interview, et je l’en remercie vivement ! 
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !


Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Pas facile en quelques mots de se présenter, mais si je passe sur certains aspects de ma vie, je devrais pouvoir faire un bref résumé, un best of, de mes jours jusqu’à aujourd’hui. Votre serviteur est né un soir de décembre de l’année 1975 et a réussi l’exploit de passer son premier réveillon à la maternité.
On saute une dizaine d’années pour le retrouver en train d’écrire ses premières lignes dans une fiction dont il ne reste aucune trace aujourd’hui. Pour les plus vieux, et les nostalgiques des livres dont vous êtes le héros, il s’agissait d’une fiction qui fonctionnait sur ce modèle. J’étais sacrément fier de la carte que j’avais dessinée.
Quelques années plus tard, l’université m’a permis d’écrire un mémoire de maîtrise d’histoire médiévale dont le titre ne vous sera pas d’une grande utilité, sauf si vous êtes passionnés par la Normandie au milieu de XIIIème siècle.
L’écriture n’est réapparue que par hasard, à la demande d’un ami qui m’a poussé à lui montrer ce que je savais faire avec un crayon et une feuille blanche. J’ai commencé par écrire les premiers chapitres du Royaume d’Arlane, dont les quatre premiers sont disponibles sur Wattpad. Il y en a une vingtaine en tout à retravailler. J’attends d’avoir des retours pour m’y remettre.
Enfin j’ai participé à un concours qui m’a permis de mettre en lumière un personnage créé pour une rédaction de mon fils au collège. Chemin faisant, l’histoire a été écrit pendant les trois mois du concours et s’est hissé sur le podium grâce à un public conquis par les aventures de ce petit bonhomme. Edgar Nelson suit aujourd’hui son chemin sur Amazon et Librinova.
Petit ou gros lecteur ? Quelle place tient la lecture dans ta vie ?
Je peux devenir un gros lecteur lorsque le temps s’y prête, mais en général je passe plus de temps à imaginer mes propres histoires et me laisse porter par mon imagination.
Quel a été ton premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Le premier livre que j’ai lu et qui mérite le nom de livre, c’est « Les habitants du mirage » d’Abraham Merritt. Je devais avoir treize ou quatorze ans. Ensuite, je suis tombé sur « Le cycle de Gor » de John Norman. Tout ça c’est la même période. Pourquoi ? Aucune idée, c’est trop loin.
Dernièrement, c’est Robin Hobb qui a la faveur de mes lectures. J’adore sa façon d’écrire, de nous faire entrer dans son univers. Et dans un registre différent, l’écrivain Jean D’Aillon propose aussi de très bons romans. Pourquoi Robin Hobb ? Ca ne s’explique pas, il faut le lire. Pour Jean d’Aillon, sûrement parce que c’est le meilleur romancier-historien. Ses écrits sont précis, bourrés de détails. Le travail de recherche est remarquable.
Y a-t-il un livre/auteur qui t’a poussé à écrire ? Quel a été ton déclic ?
Il n’y a pas un auteur en particulier qui m’a poussé à écrire, mais il serait illusoire de faire croire que mes lectures n’ont pas influencé mon imagination. Et pour le déclic, il s’appelle Vincent ou Guillaume Sauvage, auteur de « Cornik Consulting ».
 
Quel livre aurais-tu rêvé d’écrire ?
Sans hésitation, « L’Assassin Royal » de Robin Hobb. C’est le seul livre de toute ma vie que j’ai envie de relire.


Si tu devais comparer ta vie à un roman, lequel serait-ce ?

Etant donné que je lis énormément de fantasy ou du fantastique, c’est assez difficile, voire impossible de trouver un ouvrage qui corresponde à ma vie. Je vais peut-être penser à faire une autobiographie… Là je pourrais répondre.


Quel est ton livre de chevet ? Et celui qui cale ta bibliothèque ?

« Le fou et l’assassin » (tome 3) de Robin Hobb. Et je n’ai pas de livre qui cale ma bibliothèque, ceux qui ne me plaisent pas sont détruits ou donnés.
Que nous prépares-tu pour ton prochain roman ?
Les quelques personnes qui ont lu « les aventures d’Edgar Nelson » m’ont suggéré des suites pour ce personnage. Je l’ai annoncé il y a quelques temps, mais j’ai opté pour une seconde aventure en prenant pour décor le magicien d’Oz. La moitié de l’histoire est écrite. Il faudra patienter un peu, le temps que je la termine.
J’ai mis en ligne sur Wattpad, une espèce de Thriller/New Romance que je soumets aux regards inquisiteurs des lecteurs. L’histoire évolue en fonction des retours que j’ai de leur part. Tout n’est pas carré à cause des évolutions, et des changements seront à prévoir avant une possible sortie pour lisser le tout et le rendre cohérent.
Reste à parler d’une nouvelle que j’avais commencé et que je vais reprendre d’ici peu. Il s’agit de flocons de sang, un thriller qui amène un schizophrène à assassiner les Pères Noël de son quartier.
Un petit mot pour la fin ?
Un petit mot pour la fin… j’espère qu’elle est encore loin.
Voilà donc quel lecteur se cache derrière ce formidable auteur ! Encore une fois je lui suis infiniment reconnaissante d’avoir pris le temps de répondre à mes questions !
Retrouvez son superbe roman chez Librinova et sur Amazon !
Pour plus d’informations, retrouvez aussi ma chronique ICI !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire