mardi 30 août 2016

Chroniques 2016 \ Dans son Ombre de Gerald Seymour


Un thriller dense, puissant et envoûtant : "Dans son ombre", de Gerald Seymour, aux éditions Sonatine et Livre de Poche.
 
Le pitch : Riche homme d'affaires à la tête de la mafia londonienne, Mister, de son vrai nom Albert William Packer, fait l'objet d'une étroite surveillance par l'Eglise, service des douanes britanniques. Après quelques mois de détention préventive, ce dernier fait l'objet d'un procès spectaculaire dont il ressort blanchi après avoir usé de son influence et de moyens peu scrupuleux. Désormais libre, celui-ci ambitionne de faire partie de l'élite du crime organisé international, et se rend pour cela à Sarajevo, en Bosnie, le nouvel El Dorado des criminels, où son homme de mains a été assassiné par la mafia locale.
Un homme, Joey Cann, est cependant bien déterminé à contrecarrer ses plans. Archiviste au service des douanes, celui-ci obtient de sa hiérarchie une mission de surveillance dans laquelle il sera aidé de Maggie Bolton, spécialiste en écoutes. Prêt à tout pour faire replonger Mister, Joey va dès lors se lancer dans une traque qui vire à l'obsession...
 
Découvert dans le cadre de la sélection du mois d'août du Prix des Lecteurs de Livre de Poche, la lecture de ce livre fut pour moi un véritable choc.
 
L'auteur nous plonge en effet au cœur d'un récit brillamment maîtrisé dont l'action se déroule dans un pays exsangue, ravagé par la guerre et rongé par les trafics en tous genres. Dans cette histoire, bâtie sur un faux rythme lent, il est question d'attente sur près de 700 pages, qui se révèlent pourtant impossibles à abandonner. Pris au piège de cette intrigue captivante, le lecteur ne peut dès lors s'empêcher de faire défiler les chapitres avec toujours plus de frénésie, tant l'issue lui paraît de plus en plus incertaine. Le suspense monte ainsi crescendo avant d'aboutir à un duel final dans un champ de mines qui restera d'anthologie.
Ce roman est finalement l'histoire d'un duel et porte particulièrement bien son nom, chacun étant dans l'ombre de l'autre, dans l'attente du moindre faux pas de son adversaire. La psychologie des personnages principaux est remarquablement bien décrite. Mister est un winner, violent, arrogant, machiavélique et sans scrupules tandis que Joey Cann est un looser inoffensif, discret et respectueux des lois. A priori tous les opposent mais, malgré leur caractère bien trempé, chacun d'entre eux va révéler des failles abolissant peu à peu la frontière entre le bien et le mal.
Fluide et minutieuse, l'écriture se révèle souvent empreinte de poésie, ce qui tranche avec le climat de violence qui règne tout au long de l'histoire.
 
En bref, un thriller psychologique haletant, à ne pas rater.
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire