samedi 13 août 2016

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Carène Ponte !


Cela fait maintenant plusieurs semaines que je me suis lancée ce pari un peu fou, mais ô combien plaisant, de partir à la rencontre de  toutes ces bonnes âmes essentielles pour faire tourner notre bien beau monde littéraire, et ce afin de découvrir leurs lectures et le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...
C'est aujourd'hui Carène Ponte qui me fait l'honneur et le plaisir de se prêter au jeu de mes petites questions indiscrètes ! Gérante du blog "Des Mots et Moi" dont j'adore lire les formidables billets, Carène est aussi une auteure remarquable. D'abord autoéditée chez Librinova, c'est désormais sous la bannière des éditions Michel Lafon que Carène a publié "Un merci de trop", véritable petit bijou littéraire, un premier roman truculent que j'ai littéralement dévoré sans en laisser la moindre miette !
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !
Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Carène, 36 ans. Femme, maman, blogueuse, shopping addict, lectrice compulsive et maintenant romancière.
Quelle place tient la lecture dans ta vie ?
Grosse lectrice et depuis toujours ! Petite, lorsque ma mère faisait les courses, je me souviens que je glissais chaque semaine un livre dans le caddie. Et c’était à une époque (oui, je ne suis plus toute jeune, donc je peux dire "à une époque…") ou la littérature jeunesse n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui. Une fois ,j’ai failli mettre le feu en posant un mouchoir sur ma lampe pour continuer à lire sans que cela ne se voie !
Aujourd’hui je lis en moyenne 6 à 7 livres par mois. Et depuis que j’écris, mon besoin de lecture est encore plus fort. La lecture me nourrit, développe mon imaginaire et m’aide en tant qu’auteure.
Quel a été ton premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Difficile de se souvenir du premier. Mais il y a un livre, que j’ai lu alors que je devais avoir dix ou onze ans, et qui m’a beaucoup marquée. Ça s’appelait "L’enfant dans le placard" d'Othilie Bailly, l’histoire d’un petit garçon maltraité que ses parents enfermaient dans un placard. À côté de ça, j’ai dévoré toute la série bibliothèque rose "Les jumelles de Sun Valley" de Francine Pascal.
Quant à mon denier coup de cœur, je dirais "Les derniers jours de Rabbit Hayes" d’Anna McPartlin. C’est le tout premier roman qui m’a fait pleurer, et pourtant j’en ai lu, des romans. Une histoire fabuleuse, des personnages attachants, un vrai bijou ce roman.
Y a-t-il un livre auteur qui t’a poussé à écrire ? Quel a été ton déclic ?
Non, je ne crois pas qu’il y ait un auteur en particulier qui m’ait poussé à écrire. Je dirais plutôt que tous les auteurs m’en ont donné envie. Depuis toute petite, j’ai envie de faire ressentir aux autres les mêmes émotions que je peux ressentir moi en tant que lectrice. Tous les bons romans que j’ai lus n’ont fait qu’entretenir ce désir d’écriture. Le déclic, lui, est venu grâce au blog. Je ne me sentais pas à la hauteur pour écrire un roman, je pensais que je ne saurais pas inventer une histoire. Un blog, ça paraissait plus accessible, je me sentais plus à l’aise. J’ai commencé à écrire des nouvelles, ça a débloqué quelque chose. J’ai eu des compliments, ça m’a encouragé, ça m’a soutenu. J’ai eu envie de plus, alors j’ai fini par me lancer.
Quel livre aurais-tu rêvé d’écrire ?
Quel livre ? Je ne sais pas trop… En revanche j’aurais rêvé d’être la plume à l’origine du personnage de Scarlett O’Hara. Sans doute mon personnage littéraire préféré. Une femme qu’on adore détester. Une femme forte et fragile, une femme insupportable et tellement attachante. Un personnage inoubliable. Les personnages, c’est ce que j’aime le plus créer en tant qu’auteure. Parce que c’est la première chose à laquelle on s’attache ou à laquelle on s’identifie en tant que lecteur.
Si tu devais comparer ta vie à un roman, lequel serait-ce ?
Par certains aspects, je dirais "Confessions d’une accro du shopping" de Sophie Kinsella. Je suis une fan absolue de Becky Bloomwood, l’héroïne accro du shopping inventée par Sophie Kinsella. Je suis une acheteuse invétérée… Des sacs à main, des chaussures, des vêtements pour les enfants, des livres… J’adore faire les boutiques et, quand j’ai envie d’acheter quelque chose, j’ai du mal à me raisonner. Autant dire que la série de romans "Accro du shopping" était faite pour moi !
Quel est ton livre de chevet et celui qui cale ta bibliothèque ?
En ce moment, mon livre de chevet, c’est "La pâtissière de Long Island" de Sylvie Lott. C’est un roman vraiment très sympa, et qui en plus me ramène à New York où je suis allée il y a quelques mois (c’était mon rêve depuis toujours).
Quant au livre qui cale ma bibliothèque, s’il devait y en avoir un, ce serait sans doute un livre d’un auteur classique (un de ceux qu’on nous oblige à lire au lycée… Je fais encore des cauchemars en pensant aux romans de Malraux au programme de ma 1ère L…) où l’histoire était moins importante que la plume, le bon mot. J’ai horreur des auteurs qui se regardent écrire et qui ne se mettent pas au service du lecteur. Pour moi, l’essentiel c’est l’histoire, ce sont les personnages, et la plume doit être au service de ça.
Que nous prépares-tu pour ton prochain roman ?
J’ai deux projets. Un roman jeunesse, qui est terminé et qui est en cours de lecture chez mon éditeur. L’histoire d’une lycéenne mal dans sa peau qui va subir du harcèlement de la part des élèves de sa classe.
Et un "feel good" que je suis en train d’écrire, dans lequel une jeune femme va devoir surmonter la perte de sa meilleure amie et prendre sa vie en main pour le meilleur.
Un petit mot pour la fin ?
Merci. C’est bien comme petit mot ça, non ? Je suis quelqu’un qui dit beaucoup merci. De là à faire un lien avec Juliette, l’héroïne d’Un merci de trop, il n’y a qu’un pas...
Voilà donc la lectrice qui se cache derrière cette fabuleuse auteure, doublée d'une fantastique bloggeuse, triplée d'une femme particulièrement sympathique ! Je la remercie vivement d'avoir pris de son temps pour répondre à cette petite interview !
Retrouvez Carène sur son blog ICI !
Et n'oubliez pas de foncer vous procurer son roman "Un merci de trop", publié aux éditions Michel Lafon et disponible dans toutes les bonnes librairies !
Vous retrouverez ma chronique à son sujet ICI !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire