mercredi 31 août 2016

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Laure Lapègue, fondatrice du site Booknseries !


Ca y est ! L'heure de la rentrée a sonné ! Fière du "succès" de mes petites interviews durant l'été, j'ai pris la décision de les poursuivre, tant il y a de personnes à vous faire découvrir ! Le principe reste le même : Partir à la rencontre d'auteurs et autres protagonistes indispensables à notre bel univers littéraire, ceci afin de vous faire découvrir leurs lectures et le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...
J'ai aujourd'hui l'immense honneur d'attaquer cette rentrée en compagnie de la très charmante Laure Lapègue. Fondatrice de "Booknseries", formidable site qui a eu l'idée de provoquer la rencontre entre un auteur et ses lecteurs autrement, de manière originale, addictive et complète, celle-ci est également, et avant tout, une talentueuse auteure indépendante, ayant écrit notamment "Mea Culpa" ou "Une vie meilleure". En dépit d'une rentrée qui s'annonce chargée, celle-ci m'a fait l'immense plaisir de se prêter grand volontiers au petit jeu de mes questions indiscrètes et je l'en remercie vivement !

Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture ! 
Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Laure Lapègue, je suis auteur indie avec quatre romans publiés depuis 2011 (et un en cours d’écriture qui devrait sortir en fin d’année). Je suis aussi "prom’auteur" via le site http://www.booknseries.fr, que j’ai créé en 2014 et sur lequel je fais la promotion d’auteurs indépendants (sélectionnés par mes soins) par une publication en épisode de leurs œuvres auprès d’une communautés de serial-lecteurs inscrits gratuitement sur le site. Je propose aussi, via mon site, un service de conseil en communication aux auteurs qui veulent se promouvoir.       

Petite ou grosse lectrice ? Quelle place tient la lecture dans ta vie ? 
J’ai toujours aimé lire, mais depuis que je travaille dans l’édition et la mise en avant d’auteurs, je peux vraiment y consacrer le temps que je souhaite.
Ce que j’aime dans la lecture, c’est l’immersion : je n’aime pas trop lire plusieurs livres à la fois, ni mettre trop longtemps à lire un livre. Je lis donc en moyenne deux livres par semaine, il s’agit souvent d’un auteur indépendant et d’un auteur édité.

Y a-t-il un livre/auteur qui t’a poussé à exercer ton métier ? Quel a été ton déclic ?
Pour ce qui est de l’écriture, le déclic a été une période de solitude, à la fois intérieure et extérieure, plus qu’un auteur en particulier… Mais la rencontre avec "Les heures souterraines" et l’écriture de Delphine de Vigan m’ont quand même vraiment donné envie de parvenir à cette justesse dans la description des émotions.

Quel a été ton premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Pour le premier, il y en a eu plusieurs, selon les âges… Mais je dirais "Bille en Tête" d’Alexandre Jardin.  Je devais avoir à peine plus que l’âge du héros à l’époque et sa liberté, sa folie, m’ont transportée. Je l’ai relu plusieurs fois, pour le plaisir de suivre ce héros à l’écoute de ses envies, et pour celui de m’immerger dans cette écriture à la légèreté contagieuse …
Quant au dernier, il s’agit  de "La vie devant soi" d'Emile Ajar. Un livre bourré d’émotions et de vérités. Plus qu’un style, une voix qui s’adresse au lecteur avec une franchise qui marque. Un livre je relirai sûrement.  
      
Quel est ton livre de chevet ? Et celui qui cale ta bibliothèque ?
Le livre de chevet : je dirais "Les cahiers secrets" d’Anaïs Nin. Un livre qui parle du désir qui transporte, qui fait mal, qui balaie tout sur son passage, mais aussi de la création, de l’écriture, de la vie… Un livre qui m’a beaucoup remuée.
Celui qui cale ma bibliothèque… Il y a  bien un Marc Lévy que m’a offert mon fils sans savoir... Mais du coup j’y tiens plus qu’à beaucoup d’autres, à cause du mot d’amour à l’intérieur... Sinon je ne me trompe pas trop souvent… Et, sans être une sainte,  j’essaie d’éviter de parler des choses qui, à mon avis, n’en valent pas la peine.


Si tu devais comparer ta vie à un roman, lequel serait-ce ?
Difficile de répondre. Ma vie est comme celle de nombreux héros de romans : à la fois banale et extraordinaire ! En tous cas elle est pleine d’émotions, de doutes, de défis... Reviens me voir dans 20 ans, et peut être pourrais-je te donner une réponse ! ;)      

Existe-t-il, selon toi, une recette idéale pour écrire un bon roman ? Si oui, laquelle ?
Oui et non. Il y a le roman qui marche et il y a le roman qui rencontre ses lecteurs. Le premier peut obéir à une recette, le second la crée… ou reste un mystère !
Pour moi, tout tient à une rencontre un peu magique : celle entre un lecteur et un auteur. L’auteur devrait toujours, selon moi, d’abord écrire le livre qu’il a dans la tête, et ne penser au lecteur qu’ensuite, lors de la relecture et de la correction.

Y a-t-il une sortie littéraire que tu attends avec impatience ?
Non. Je ne suis pas une "fan de" en général. J’aime la nouveauté et les surprises. Je cherche, j’écoute, je regarde et, pour le reste, je laisse le hasard faire les choses.

Un petit mot pour la fin ?
Merci beaucoup pour cette interview ! J’ai découvert ce blog en même temps que le #JeudiAutoEdition et je suis une fois de plus ravie d’avoir croisé le chemin d’une bloggeuse littéraire aussi cool que passionnée ! 
Et si tes lecteurs veulent participer à la prochaine serial-lecture Booknseries, qui démarrera le 23 septembre, il suffit qu’ils s’inscrivent (gratuitement) sur mon site en suivant ce lien : http://www.booknseries.fr/devenir-un-serial-lecteur/


Voilà donc quelle lectrice se cache derrière cette formidable auteure pleine de ressources et de talents, dont les derniers mots me vont droit au cœur ! Je la remercie encore une fois d'avoir accepté de répondre à cette petite interview !

N'hésitez pas à prendre part à l'aventure Booknseries et devenir un serial lecteur/auteur ICI !
Retrouvez aussi Laure Lapègue sur Twitter ou Facebook !
  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire