jeudi 1 septembre 2016

Chroniques 2016 \ 30 ans, en théorie, de Mathieu Narbonnet


Un roman délicieusement décalé : "30 ans, en théorie", de Mathieu Narbonnet, chez Librinova, disponible sur Amazon.

Le pitch : Il voulait devenir astronome... Il est devenu libraire aux cotés de Bernardo, ou SuperNacho, ou Pancho Villa (appelez-le comme vous voudrez!)... Son colocataire est gay, son meilleur pote est LE parfait connard... Lui enchaîne les soirées (trop?) alcoolisées à la recherche de la femme avec qui il partagera peut-être le reste de sa vie... A l'aube de ses 30 ans, l'auteur dresse un bilan sans fioritures de ses trois premières décennies d'existence en vue d'améliorer (ou pas?) cette vie ordinaire...

C'est à la suite d'un échange avec l'auteur sur Twitter que ce dernier m'a très gentiment proposé la lecture de ce roman au titre évocateur et dont le synopsis m'a immédiatement séduite, persuadée que j'allais passer un bon moment... Gagné !

L'auteur nous plonge ici dans un univers qu'il connaît bien : Le sien... Mais aussi le mien, le vôtre... Chroniques d'un trentenaire ordinaire, tant ce texte est susceptible de parler à chacun d'entre nous. Retraçant ainsi l'histoire de toute une génération avec autant de talent que de mordant, incluant de multiples références qui raviveront inévitablement vos souvenirs à leur simple évocation, petit sourire aux lèvres en prime, l'auteur se livre à nous tel un journal intime, nous balançant toutes ces vérités qui ne manqueront pas de susciter chez le lecteur un véritable tourbillon de sentiments allant de la nostalgie à l'incontrôlable fou rire ! Et cette impression qu'on a d'avoir écouté un pote autour d'un verre en refermant ce livre... Mathieu, c'est un peu ma Bridget Jones version masculine en fait !
De ce qui précède découle un inévitable attachement pour le "personnage" principal et son entourage, qui sont finalement nos amis tant ils s'avèrent proches des nôtres, proches de nous.
L'écriture de l'auteur est fluide et rythmée, et sa plume, parfois cynique, souvent hilarante, toujours touchante, fait mouche à chaque instant.


En bref, un roman sincère et croustillant! Allez Saturne, viens m'affronter si tu l'oses !