samedi 10 septembre 2016

Chroniques 2016 \ Evangile pour un gueux d'Alexis Ragougneau


Un deuxième opus tout aussi captivant : "Evangile pour un gueux" d'Alexis Ragougneau, publié aux éditions Viviane Hamy.
 
Le pitch : Le corps d'un homme présentant les stigmates de la crucifixion est repêché dans la Seine. L'identification ne tarde pas à matcher : Il s'agit bien de Mouss, ce fervent défenseur des droits des plus démunis, qui s'était proclamé "Le Messie des gueux" lorsqu'il avait envahi l'enceinte de Notre-Dame et s'était barricadé au sein même de la cathédrale avec d'autres SDF. C'était le jour où le Père Kern officiait... Cependant son sentiment de culpabilité le pousse à refuser d'aider Claire Kauffmann, la juge d'instruction en charge de l'affaire... 
 
Alors que j'avais lu "La Madone de Notre Dame" à l'occasion du premier Bookeen Café auquel j'assistais, et qui me permit de rencontrer une première fois l'auteur, c'est avec plaisir que je me procurais son dernier roman lors du Salon de Saint Maur en Poche, promesse d'un bon moment de lecture.
 
Mettant une nouvelle fois la Cathédrale de Notre Dame au coeur de l'intrigue, l'auteur jette son lecteur à l'eau et le met dans le bain (Oui je sais, humour pourri...! ^^) dès les premières pages en lui faisant prendre part à l'autopsie de la victime. Toujours empreint d'un certain mysticisme et malgré quelques lacunes procédurales, l'auteur en profite pour nous entraîner dans sa suite au coeur d'une intrigue bien ficelée et menée de main de maître, et en profite dans le même temps pour dénoncer les travers de notre société.
Si on a le plaisir de retrouver les personnages croisés à l'occasion de son premier roman, l'auteur a ici laissé un peu de paix à son curé pour mettre plutôt l'accent sur Claire Kauffmann, désormais juge d'instruction. Pour autant les autre personnages ne sont pas en reste et interagissent tous ensemble pour faire éclater la vérité.
La plume est aussi fluide que soignée, le style aussi prenant que plaisant, ce qui contribue à faire de ce roman un très bon moment de lecture.
 
En bref, un roman aussi atypique que prenant, à découvrir !