samedi 24 septembre 2016

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Annie-France Venin !

Quel bonheur pour moi de vous retrouver cette fois encore pour une nouvelle interview que je prends tant de plaisir à vous préparer ! Toujours enthousiaste à l'idée de vous gâter, je ne ménage pas mes efforts pour vous offrir le meilleur de moi-même et vous faire découvrir ainsi de formidables personnes ! Je vous rappelle le principe de ces articles : Partir à la découverte d'auteurs et autres protagonistes essentiels du monde littéraire, ceci afin de vous révéler le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...
Et pour notre rendez-vous du jour, c'est Annie-France Venin qui me fait l'honneur de relever mon défi !
C'est au hasard d'un échange sur Twitter, concernant un Salon du livre local, que je faisais donc la connaissance de cette adorable auteure, aussi passionnée que passionnante !
Son premier roman, "Dans le silence des larmes", paru aux éditions Persée, fut pour moi une sublime découverte que je ne peux que vous inciter à lire... Non, le terme n'est pas assez fort : à dévorer serait plus juste !
Et malgré un emploi du temps aussi varié que chargé, cette charmante auteure s'est volontiers rendue disponible pour se prêter au jeu de cette petite interview, ce dont je lui suis extrêmement reconnaissante !
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !
Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Pour me présenter en quelques mots, je pense que certains emploieraient le mot "multi-facettes", car en effet je suis autant tournée vers des domaines intellectuels que manuels ou artistiques. De même que je peux paraître réservée ou secrète, alors que je suis une passionnée qui aime plaisanter, par exemple.
Ma petite fille vous dirait que je suis "multitâches" car elle me voit soit au bureau, soit en train de faire de l’enduit ou de réparer des fuites sur le toit (Oui, je suis dans une très vieille maison de campagne)...
Mon activité professionnelle est liée à l’écriture : expertise de documents litigieux et graphothérapie pour les enfants. Une troisième activité consiste à  travailler au sein d’un immense monument historique dont la propriétaire est une ancienne et réputée restauratrice de peintures murales.
Et enfin, mon emploi préféré, celui-là est à plein temps : maman d’une petite fille craquante (que j’élève seule)...
Petit ou gros lecteur ? Quelle place tient la lecture dans votre vie ?
Grosse lectrice, je fus, dévoreuse ou serial lectrice comme vous dites sur vos pages ! Je lisais pratiquement pendant tout mon temps de libre, je ne pouvais pas quitter un livre avant la fin jusqu’à m’en faire mal au crâne ! Tandis qu’aujourd’hui, à mon grand regret, je ne trouve pas encore le temps, ou l’énergie !
La lecture prend pourtant une place importante dans ma vie même si je n’engloutis plus de beaux romans : je "grappille" des articles, des infos, je pioche aussi dans mes archives pour des recherches : en fait cela ressemble plus à de la documentation !
Quel a été votre premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Mon premier coup de cœur littéraire remonte à mon enfance, où j’ai découvert la vieille série du "Prince Eric" de Serge Dalens avec les magnifiques illustrations de Pierre Joubert. Avant même de connaître l’histoire, j’avais flashé sur le titre et les dessins qui me faisait rêver : c’était un coup de cœur !
Pour le dernier coup de cœur, il remonte loin : "Les écoliers du bout du monde"  de Robert Specht, qui raconte le périple courageux, incroyable, d’une jeune institutrice en Alaska. Très belle histoire.
Y a-t-il un livre/auteur qui vous a poussé à écrire ? Quel a été votre déclic ?
Je ne vois pas d’auteurs, ni de livres en particulier, qui m’auraient poussée à écrire, car j’ai toujours voulu écrire. Le déclic vient plutôt d’un besoin de témoigner, de transmettre. Cette seconde guerre mondiale m’a toujours impressionnée, et j’ai énormément lu sur cette période jusqu’à ce qu’elle devienne en fait la toile de fond de mon roman, comme une évidence.
Quel livre auriez-vous rêvé d’écrire ?
Le livre que j’aurais rêvé d’écrire ? "L’auberge de la Jamaïque" de Daphné du Maurier pour cette atmosphère mystérieuse et prenante où l’on plonge avec angoisse...
Si vous deviez comparer votre vie à un roman, lequel serait-ce ?
Si je devais comparer ma vie à un roman ce serait "Désolée, mais elle n’a pas eu le temps !" ^^
Quel est votre livre de chevet ? Et celui qui cale votre bibliothèque ?
Mon livre de chevet... Mais c’est un vrai bazar sur le meuble à côté de mon lit ! Il y a des piles de choses à lire... Mais j’aperçois deux romans, un petit que j’ai réussi à finir : "Un instant de grâce" de Clémence Boulouque (sur Audrey Hepburn, mon actrice préférée) et un autre que je n’ai toujours pas fini... "L’enfant de Bruges" de Gilbert Sinoué qui est passionnant.
Mais, symboliquement, celui dont je ne pourrai jamais me séparer, c’est "HMS Ulysse" d’Alistair Mc Clean. Je reste toujours habitée par cette ambiance tragique et irréelle  et j’en suis ressortie  K.-O.

Pour le livre qui cale ma bibliothèque : en général je sais si un livre va me plaire avant de l'ouvrir ! Je n'ai pas souvenir de cruelle déception ! Par contre, il y a quelques temps, ma fille en primaire a été obligée de lire "L'enfant océan", ce que j'ai fait en même temps qu'elle pour la motiver.... et ce fut une lecture désagréable pour nous deux ;  ce livre l'a éloignée malheureusement (momentanément) de la lecture et de son côté féérique...
Que nous préparez-vous pour votre prochain roman ?
Mon prochain roman est la suite du tome 1 "Dans le silence des larmes", je poursuis l’histoire là où elle s’arrête, et nous revenons aussi dans les années de guerre pour révéler ce que je ne pouvais pas dévoiler... Ce tome 2 sera assez mouvementé, des surprises en tout genre, de nouveaux personnages aux côtés des anciens, l’évocation d’autres conflits : Indochine, Corée... Mais y aura-t-il un peu de place pour la musique ?
Un petit mot pour la fin ?
Un petit mot pour la fin : ce sera pour vous Aurélie, car vous écrivez, lisez, analysez, chroniquez, bref vous êtes le lien indispensable entre l’auteur et son futur lecteur. Vous  mettez au jour une histoire comme une naissance, vous révélez un peu qui se cache derrière avec sagesse et savoir-faire, c’est tout un art ! C’est difficile de se faire connaître quand on a une petite maison d’édition et que l’on ne connaît personne dans ce milieu ! Merci à vous !
Voilà donc quelle lectrice sa cache derrière cette formidable auteure, aussi sympathique que talentueuse, et dont les derniers mots m'ont profondément touchée ! Je la remercie encore une fois d'avoir pris le temps de répondre à mes petites questions indiscrètes !
Retrouvez "Dans le Silence des Larmes", Tome 1 d'une saga qui s'annonce tout simplement magnifique, dans toutes les bonnes librairies !
Et pour plus d'informations, retrouvez ma chronique à son sujet ICI !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire