mercredi 21 septembre 2016

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Patrick, fondateur du Webzine "Quatre sans Quatre" !


C'est toujours une joie pour moi de vous retrouver pour notre petit rendez-vous que je prends tant de plaisir à concocter deux fois par semaine, et aujourd'hui ne fait évidemment pas exception ! Je rappelle bien sûr le principe pour les petits nouveaux : Partir à la découverte d'auteurs et autres acteurs indispensables à notre petit monde livresque, afin de vous dévoiler le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...
Et c'est aujourd'hui Patrick Cargnelutti, co-fondateur du site "Quatre sans Quatre", qui me fait l'immense honneur de se prêter au jeu de cette petite interview !
Plutôt spécialisé en littérature noire, Quatre sans Quatre est donc un formidable webzine aussi original que novateur. Outre le fait de contenir une rubrique débordant de fabuleuses chroniques illustrées et vraiment fouillées, toujours complétées d'une bande son qui a le don d'envoûter son lecteur, ce site diffuse chaque mois de fantastiques émissions radios, sans oublier l'audacieuse rubrique "Polar Chaos" que je vous laisse découvrir !
Débordé, Patrick a pourtant eu la gentillesse de trouver du temps qu'il n'avait pas pour relever mon petit défi, et je lui en suis extrêmement reconnaissante !
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !   
Pouvez-vous vous présenter, vous et votre webzine, en quelques mots ?
Quatre Sans Quatre a été ouvert en décembre 2013. Nous étions deux à l'origine et voulions ouvrir un webzine où il serait possible d'écrire quelques articles sur les différentes sous-cultures que nous affectionnons. Le co-fondateur étant un excellent développeur web, nous avons pu être, dès le départ, totalement indépendants, décider de la forme, le rendre compatible avec tous les formats d'écran, bannir la publicité. Petit à petit, les livres ont pris presque toute la place, et voilà comment Quatre Sans Quatre est devenu un webzine, à vocation littéraire marquée, mais pas que toutefois. Les différents articles parlent – beaucoup – de littérature noire, mais aussi d'autres styles littéraires.
Le visiteur peut y trouver également des interviews sur différents sujets, tous en relation avec la culture : le numérique, la musique, le cinéma, quelques séries, etc. Sont disponibles également sur le site, les liens permettant d'écouter l'émission mensuelle, "Des Polars et des Notes", que j'anime sur Radio Évasion, une radio associative locale partenaire de Quatre Sans Quatre. J'y interviewe des auteurs de littérature noire, des éditeurs, des acteurs du polar et y présente des romans. Avec Radio Évasion également, mais aussi en partenariat avec Un livre Un Jour et France TV, il y a l'ami Phô-Ton qui explore les polars dans de courtes séquences audio regroupées sous le titre "Polar Chaos".
Petit ou gros lecteur ? Quelle place tient la lecture dans votre vie ?
Je pense que je peux être placé dans la catégorie des très gros lecteurs, entre dix et quinze romans par mois, tout dépend de l'épaisseur évidemment ;-). J'ai toujours lu, de tout, beaucoup, pour le plaisir, découvrir, comprendre ou me tenir informé. Du Club des Cinq à Bob Morane, de Huysmans à Léo Malet ou Chester Himes, de Marx à Kant. C'est encore aujourd'hui mon principal vecteur d'information. Pour ce qui est des romans, aussi loin que je me souvienne, depuis l'enfance, j'ai toujours eu un livre en cours. La lecture est essentielle pour moi, je serais incapable de m'endormir sans avoir lu cent ou cent-cinquante pages, voire plus. Dans le domaine qui est plus précisément le mien, la littérature noire, j'y trouve des explications variées du monde, du fonctionnement de notre société, des réactions humaines dans des circonstances exceptionnelles. La vie à nue, sans les artifices et les filtres posé d'ordinaire dessus.
Y a-t-il un livre/auteur qui vous a poussé à créer ce webzine ?
Quel a été votre déclic ?
Non, aucun. Au tout début, le webzine ne devait pas être autant spécialisé qu'aujourd'hui, ce sont les circonstances qui ont fait que. J'ai commencé, il y a pas mal d'années de cela, à écrire des articles sur des livres, des séries ou interviewer des groupes musicaux dans un fanzine de rock brestois qui s'appelait Mazout. C'est ainsi que j'ai attrapé le virus, l'envie de partager mes coups de cœur. Le déclic pour ce webzine est venu d'un désir commun, du créateur du site et de moi-même, d'avoir un espace de parole libre, sans publicité. Peu à peu, Quatre Sans Quatre s'est spécialisé dans la littérature, et de nouvelles contributrices sont venues apporter leur talent et élargir la palette de styles et d'opinions.
Quel a été votre premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Mon premier coup de cœur littéraire, sans aucune hésitation, celui qui m'est resté toute ma vie, c'est "Le Voyage au Bout de la Nuit" de Louis-Ferdinand Céline. Une gifle monumentale. Même si, maintenant, je préfère "Mort à Crédit" du même auteur.
Le dernier, "L'Affaire Léon Sadorski" (aux éditions Robert Laffont/La Bête Noire) où Romain Slocombe parvient à nous raconter une sordide histoire se situant pendant l'occupation tout en la reliant superbement à la situation politique actuelle en France. Toute la puissance de la littérature noire.

Quel est votre livre de chevet ? Et celui qui cale votre bibliothèque ?

Mon livre de chevet ? Celui que je suis en train de lire et ceux qui sont en attente juste en dessous. J'ai longtemps relu régulièrement "Le Nom de la Rose" de Umberto Eco, qui est un magnifique plaidoyer contre la bêtise et l'intolérance, mais je ne le fais, plus, je n'ai pas le temps.
Je n'ai rien pour caler ma bibliothèque, je ne garde que ceux que j'aime ou qui peuvent m'être utiles, sinon il y a longtemps que je serais totalement envahi. Une opinion, c'est très subjectif, tel livre qui ne m'a pas accroché peut faire le bonheur d'un autre lecteur.
Si vous deviez comparer votre vie à un roman, lequel serait-ce ?
Ah ! Difficile ça. "Sur la Route" de Jack Kerouac, peut-être ? À courir après une ombre pour que tout ça ait un sens, pour finalement s'apercevoir que non... Mais qu'on a bien fait de courir tout de même... ;-)
Existe-t-il, selon vous, une recette idéale pour écrire un bon roman ? Si oui, laquelle ?
S'il y en avait une, ça se saurait, depuis le temps! Je pense qu'il faut une dose de talent, un peu de technique et, surtout, énormément de travail. Lire les grands auteurs, apprendre, décrypter, comprendre, échanger, travailler, travailler, travailler... Comme pour toute discipline artistique d'ailleurs.
Y a-t-il une sortie littéraire que vous attendez avec impatience ?
Pas particulièrement. Il y a tellement de superbes surprises avec des auteurs totalement inconnus et de déceptions avec d'autres dont on espérait tant... S'il faut en citer un, je dirais le troisième tome de "L'Alignement" de Sébastien Raizer qui devrait paraître en mars 2017. Après "L'Alignement des Équinoxes" et "Sagittarius" (aux éditions Gallimard La Série Noire), c'est une expérience humaine et littéraire passionnante qui me parle énormément.
Un petit mot pour la fin ?
Peut-être de prendre la littérature pour ce qu'elle est : un formidable outil de culture, de découverte, une somme de témoignages humains fabuleuse, mais pas plus. Les livres ne sont pas et ne seront jamais des talismans magiques contre la bêtise et l'intolérance. C'est pourquoi il faut penser aussi à vivre et s'informer sur la vraie vie, les romans n'en sont que le reflet...
Et merci beaucoup à vous pour cette belle tribune ;-)
Voilà donc quel lecteur se cache derrière ce féru de littérature noire passionné et passionnant, co-fondateur d'un webzine tout simplement exceptionnel ! Encore une fois je le remercie chaleureusement pour avoir pris le temps de répondre à mes petites questions indiscrètes !
Si vous ne connaissez pas encore Quatre sans Quatre, n'hésitez pas à venir le découvrir ICI ! N'hésitez pas non plus à tendre l'oreille vers Radio Evasion ICI !
Retrouvez enfin ce formidable webzine sur Twitter ICI !

2 commentaires:

  1. Merci pour cette découverte!!! Je ne connaissais pas du tout "Quatre Sans Quatre" j'y vais de ce pas, j'adore les polars <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le plaisir est pour moi! Tu verras, c'est un webzine génial et audacieux! 😍

      Supprimer