jeudi 27 octobre 2016

Chroniques 2016 \ Vingt ans et quelques de Charlotte Orcival


Une nouvelle plongée ô combien prenante et émouvante dans les méandres de la vingtaine : "Vingt ans et quelques", de Charlotte Orcival disponible sur Amazon dès demain !
Le pitch : Ils s'appellent Anna, Laure, Patrice, ou encore Pierre, Elise ou Camille. Ils ont vingt ans et quelques. L'âge d'une éternité à vivre en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. L'âge de s'aimer aussi vite qu'on se quitte. L'âge de croquer la vie à pleines dents en toutes circonstances, sans forcément penser à demain... Au travers de cinq nouvelles bouleversantes, Charlotte Orcival nous retrace quelques lignes de cet âge "beau de tous les possibles qu'il contient"...
Autant vous dire que, lorsque cette formidable auteure que j'affectionne particulièrement m'a contactée pour me proposer de lire en avant première ce nouveau recueil de nouvelles, je ne me suis évidemment pas fait prier, tellement heureuse de retrouver son inimitable plume qui ne manque pas de faire mouche au détour de chaque page. Et... Pas manqué, j'en ressors encore une fois toute "émotionnée"...
Parce que je dois vous révéler un petit secret : Charlotte est une magicienne. Elle ne le sait sûrement pas elle-même, pour tout vous dire. Et pourtant sa plume vous envoûte inévitablement et vous invite à remonter le temps l'instant d'une lecture. Peu importe votre âge, vous comprendrez enfin ce que le mot "Nostalgie" veut dire.
Car c'est là toute la prouesse de l'auteure. Au travers des cinq nouvelles composant ce charmant recueil, l'auteure nous permet de retrouver pour notre plus grand plaisir les personnages qui nous ont tant émus dans son roman "Forever Young", ainsi que de nouvelles têtes, pour une plongée vertigineuse dans cette fabuleuse décennie qu'elle nous permet ici de revivre pleinement. L'âge "d'avoir le droit de ne pas être raisonnable et de faire des trucs stupides", "l'âge de se dire que la vie est officiellement dégueulasse" aussi parfois. Et la magie opère alors, le lecteur se replongeant inévitablement dans sa propre vingtaine, sentiment renforcé par les paroles de chansons qu'on retrouve au début de chaque histoire...
Et on les aime ces personnages, parce qu'on est heureux de les retrouver pour certains, de les rencontrer pour d'autres, mais pas seulement. On les aime pour les sentiments qu'ils nous inspirent et les souvenirs qu'ils font remonter. On les aime pour leur insouciance et leur impatience à vouloir tout vivre. On les aime pour leur inconscience du temps qui défile. On les aime. Un point c'est tout. Et c'est peut-être là que le bas blesse... Car on les aime tant qu'on ne veut pas les quitter. Le temps passé en leur compagnie est bien trop court, il en faut plus, il m'en faut plus !
Car c'est peut-être de cette plume, si pure, si belle, si élégante, qui fait défiler les pages à une vitesse alarmante tant elle nous captive, que je suis finalement tombée amoureusement nostalgique. Il me faut la retrouver, vite...

 
En bref, et vous l'aurez sans doute compris, mon petit coeur n'a pas résisté à la beauté de ce magnifique et si touchant recueil de nouvelles. Il sort demain mes amis, et le temps est précieux : Ne perdez pas une seconde et précipitez-vous dessus ! Quant à toi Charlotte : Prépare ta plume ! Je te saute dessus le 09.11 pour une dédicace !

3 commentaires:

  1. Quelle chronique splendide ❤ On n'a qu'une seule envie c'est dévorer ce livre. Je l'ai entre les mains et j'ai hâte de rentrer dans cette bulle de nostalgie

    RépondreSupprimer
  2. Voila une chronique pour le moins passionnée... Qui met l'eau à la bouche et le cœur déjà en branle. Vite alors, vite, hâtons nous de découvrir et d'aimer tous ces nouveaux personnages !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui! D'ailleurs j'ai ma petite idée pour le faire découvrir encore plus... 😋

      Supprimer