mercredi 12 octobre 2016

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Anaëlle et Claire, de la maison d'autoédition Publishroom !

Quel plaisir pour moi de vous retrouver, comme chaque semaine, pour un nouvel article de cette petite rubrique devenue bien grande depuis son lancement début juillet ! Le principe en demeure inchangé, il s'agit pour moi de partir à la découverte des auteurs et autres protagonistes essentiels à notre beau monde littéraire, ceci afin de vous révéler le lecteur qui sommeille en chacun d'eux !
Fidèle à mes engagements envers l'autoédition que je soutiens pleinement, je ne suis pas peu fière de vous présenter aujourd'hui Anaëlle et Claire, respectivement responsable communication et responsable éditoriale de "Publishroom", une formidable maison d'autoédition constituée d'une équipe de passionnés, à votre écoute si jamais la plume vous démange, pour vous accompagner de vos premiers coups de crayons jusqu'aux rayons des librairies via leur maison d'édition "Le Texte Vivant" !
Ces deux acharnées de la littérature se sont donc volontiers prêtées au jeu de mes petites questions indiscrètes, ce dont je leur suis infiniment reconnaissante !
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir leurs réponses… Bonne lecture !

Pouvez-vous vous présenter, vous et votre maison d’autoédition, en quelques mots ?
Publishroom, c’est une maison d’auto-édition qui accompagne les auteurs indépendants dans leur projet d’écriture et la publication de leurs ouvrages. Nous nous occupons de toute la fabrication du livre, mais aussi de sa diffusion en librairie et librairie en ligne, et bien sûr de la partie promo. Ainsi nous assurons pour les auteurs toute la réalisation technique de leur livre de A à Z, selon les contraintes de l'édition classique.
Anaëlle (à droite sur la photo) : Je m’appelle Anaëlle, et je suis responsable de la communication et de la promotion des auteurs chez Publishroom. Je m’occupe également des partenariats et de la relation avec les blogueurs entre autres.
Claire (à gauche sur la photo) : Je suis Claire, responsable éditoriale. J'accompagne les auteurs dans la réalisation de leur ouvrage. L'idée est de faire émerger les talents d'écriture et d'amener chaque ouvrage vers sa meilleure expression.
Quelle place tient la lecture dans votre vie ?
Anaëlle : Une place assez centrale je dois dire... Dans la mesure où la lecture fait partie intégrante de mon travail, mais aussi de mon quotidien. En gros, je lis au réveil dans le métro, je lis pendant la journée les livres de nos auteurs, je lis sur le chemin du retour, et quelques pages avant de me coucher…
Claire : La lecture est extrêmement importante pour moi. C'est à la fois un moment de loisir et une recherche professionnelle permanente. "Choisissez un travail que vous aimez, vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie". Confucius
Y a-t-il un livre/auteur qui vous a poussé à exercer ce métier ?
Quel a été votre déclic ?
Anaëlle : Pas vraiment un auteur ou un livre, il y en a trop. C’est plutôt une rencontre qui m’a poussée à me tourner vers le monde de l’édition. J’ai été libraire pendant mes études, dans une grande librairie indépendante brestoise, et c’est la directrice de cette dernière, sa passion pour les livres, sa sensibilité et sa créativité qui m’ont fait comprendre que le milieu de l’édition pouvait me correspondre. Mais j’ai quand même mis un certain temps à rejoindre le milieu de l’édition, c’était plus facile à dire qu’à faire :)
Claire : L'ouvrage "Les derniers des hommes" de Pierre Bordage m'a poussée à me pencher sur les techniques d'écriture, la conception des personnages, les intrigues secondaires et, de fil en aiguille, m'a poussée à vouloir exercer ma passion.
Quel a été votre premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Anaëlle : Ça remonte à un moment… Potentiellement, ce doit être Oui-Oui ou "Les trois brigands" de Tomi Ungerer. Mais plus sérieusement, le premier livre à m’avoir vraiment marqué est "Un sac de billes" de Joseph Joffo, j’avais 11 ans et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps... ^^
Mon dernier coup de cœur est un livre indien : "L’Équilibre du monde" de Rohinton Mistry. Je vous conseille vraiment cette fresque littéraire qui nous plonge au cœur du quotidien foisonnant d’indiens de tous bords dans les années 70/80.
Claire : Mon premier coup de cœur littéraire a été "L'écriture ou la vie" de Jorge Semprun. Il a bouleversé le cours de mon existence et m'a poussée à y donner un sens.
Mon dernier coup de cœur littéraire, c'est "Le ventre et l'oreiller" de Nicole Batlaj, une histoire d'Amour extraordinaire qui m'a beaucoup émue.
Quel est votre livre de chevet ? Et celui qui cale votre bibliothèque ?
Anaëlle : Mon livre de chevet pourrait être n’importe quel livre de Jim Harrisson, je suis une fan inconditionnelle ! Mais à choisir, je dirais "Dalva" qui est, selon moi, un chef d’œuvre de la littérature américaine.
Pour celui qui cale ma bibliothèque, j’ai tenté de lire "Fifty shades of Grey" de E.L. James pour comprendre l’engouement, mais je dois avouer que je n’ai pas dépassé la page 45. Ce n’est définitivement pas fait pour moi.
Claire : Mon livre de chevet est un vieux livre "La cuisine végétarienne". Je sais, c'est étrange, mais c'est un ouvrage très complet, avec beaucoup d'informations nutritionnelles sur chaque légume qui existe, et toutes les façons de les accommoder en 400 pages. Une mine d'or.
Par contre je n'ai pas de livre qui cale ma bibliothèque !
Si vous deviez comparer votre vie à un roman, lequel serait-ce ?
Anaëlle : Honnêtement, ce ne serait pas un livre que j’achèterais. Ce serait terriblement banal ! Et je ne suis pas fan des livres qui racontent la vie de mes voisins de palier, j’aime quand les livres me font rêver et voyager. Mais au niveau de la personnalité, pourquoi pas "L’antivoyage" de Muriel Cerf qui raconte le périple d’une jeune fille de 20 ans de Paris à Katmandou...
Claire : Si ma vie était un livre, ce serait "La Gloire de mon père" de Marcel Pagnol. Je viens du Sud et son univers est si proche du mien !
Existe-t-il, selon vous, une recette idéale pour écrire un bon roman ?
Si oui, laquelle ? 
Anaëlle : Je ne pense pas qu’il y ait de recette idéale. Chaque livre est différent, et c’est justement ça qui est magique. Néanmoins, je pense que la force d’un livre réside dans ses personnages, et que ça vaut le coup de vraiment s’y attarder.
Claire : Je ne suis pas sûre qu'il existe une seule méthode pour écrire un livre, je crois que ce qui est important, c'est d'avoir quelque chose à dire, un message fort à délivrer, et de respecter son propre univers.
Quels auteurs/romans nous annoncez-vous prochainement ?
Anaëlle : Nous avons plein de belles sorties de prévues. Tout d’abord, un livre coup de cœur au sein de l’équipe : "Même les rhinocéros pleurent parfois" de Marie-Josèphe Faure, un roman poignant et drôle sur le destin d’une femme-courage, à qui la vie n’a pas fait de cadeau. Également, un joli livre de Gérard Desjeux, "Rêves de brume", qui nous plonge dans la vie d’un médecin de campagne solitaire au cœur de la Sologne du début du siècle.
Claire : Pour les sorties, je ne vais pas répéter ce que dit Anaëlle, on travaille dans la même maison ! :)
Un petit mot pour la fin ?
Tout d’abord, merci de nous donner la parole !
Publishroom prépare de jolies surprises pour 2017, notamment pour les blogueurs et influenceurs littéraires, mais on vous en dira plus très bientôt ;)

Voilà donc quelles lectrices se cachent derrière ces véritables dénicheuses de talents, aussi charmantes que sympathiques ! Je les remercie vivement d'avoir pris de leur temps avec autant d'enthousiasme pour répondre à cette petite interview, me permettant ainsi de vous faire découvrir cette formidable maison d'autoédition !
Retrouvez donc Publishroom sur leur site Internet ICI, mais aussi notamment sur Twitter et Facebook !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire