samedi 22 octobre 2016

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Gaëlle Nohant !


Le temps passe à une vitesse alarmante, mais le plaisir de vous retrouver cette fois encore pour ce rendez-vous désormais habituel reste indubitablement le même  ! J'en rappelle le principe pour ceux qui me font le plaisir de rejoindre mes petites tribulations littéraires : Il s'agit pour moi de partir à la rencontre d'auteurs et autres protagonistes indispensables à notre univers du livre, ceci afin de dévoiler le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...
Et c'est aujourd'hui Gaëlle Nohant qui me fait l'immense honneur de relever ce petit challenge ! Découverte à l'occasion de la soirée du Prix des Lecteurs, au cours de laquelle elle s'est d'ailleurs vue récompenser du Prix Littérature pour son superbe roman "La Part des Flammes" publié aux éditions Héloïse D'Ormesson, cette formidable auteure au talent incontestable n'en est pas à son premier coup de crayon, comptant déjà un autre roman, "L'Ancre des rêves", dans sa bibliographie, alors publié aux éditions Robert Laffont et Pocket.
La soirée m'a donc permis de rencontrer cette auteure, fort charmante et sympathique au demeurant, et d'échanger quelques mots avec elle pour mon plus grand bonheur, avant de m'offrir un véritable coup de cœur quelques jours plus tard après une lecture des plus captivantes ! J'eus dès lors l'audace et le courage de la contacter et c'est avec joie que je la voyais accepter bien généreusement ma petite interview, ce dont je lui suis extrêmement reconnaissante !

Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !
Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Gaëlle Nohant et, depuis l’âge de 8 ans, j’ai décidé d’écrire des histoires et d’essayer d’en vivre. Je n’ai jamais vraiment eu de plan B, même si j’ai enseigné un temps (mais je ne suis pas scolaire, et être prof c’est quand même se retrouver à l’école) et animé la vie culturelle de plusieurs librairies dans le sud de la France. J’ai aussi tenu un blog littéraire pendant dix ans, pour défendre les auteurs que j’aime. 
Pour moi, écrire, c’est entrer dans d’autres vies que la mienne. Je vis des années avec des personnages que je fréquente comme des amis intimes. Je fais beaucoup de recherches pour entrer dans ces vies différentes, après je laisse mon imagination se les approprier.
Petite ou grosse lectrice ? Quelle place tient la lecture dans votre vie ?
La lecture est la première grande passion de ma vie. Je suis une grande lectrice et, en période d’écriture, je lis beaucoup, et surtout pour mes recherches, ce qui me frustre un peu car je n’ai presque plus de temps pour lire des romans. Maintenant j’ai une lecture dissociée en quelque sorte : d’un côté la lectrice, de l’autre l’écrivain qui se demande comment l’autre a réussi ceci ou cela. 
Quel a été votre premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Mon premier coup de cœur littéraire a été "Jane Eyre" de Charlotte Brontë. J’avais 8 ans, c’est le roman qui m’a donné l’envie d’écrire à mon tour. Je l’ai relu nombre de fois, jusqu’à le connaître parfaitement. Selon les époques, je préférais tel ou tel passage. Je n’en ai pas épuisé la richesse.
Mon dernier coup de cœur est "Le bal mécanique" de Yannick Grannec, un roman passionnant qui raconte plusieurs générations et nous fait revivre l’époque fascinante du Bauhaus et les artistes de cette époque. Prenant et très riche, avec une belle écriture.
Y a-t-il un livre/auteur qui vous a poussé à écrire ? Quel a été votre déclic ?
Je le disais, c’est Charlotte Brontë qui m’a poussée à écrire. C’est en lisant "Jane Eyre" que j’ai eu le déclic, peut-être parce que me trouvais nombre de points communs avec le personnage de Jane, et que je trouvais l’écriture envoûtante, avec son côté gothique… Plus tard quand j’ai découvert la vie de Charlotte et de ses frère et sœurs au milieu des landes, dans ce coin sauvage et âpre du nord de l’Angleterre, entre pauvreté et génie, ça m’a encouragée encore plus à suivre ma propre voie. Je me suis dit que si de pauvres filles de pasteur avaient réussi en plein XIXème siècle à devenir romancières, je pouvais le faire, il suffisait de le vouloir assez fort et de travailler d’arrache-pied.
Quel livre auriez-vous rêvé d’écrire ?
Tous les livres de Donna Tartt, qui est un de mes auteurs fétiches et que j’admire absolument, pour tout : son talent, sa profondeur, sa discrétion, sa liberté. Et puis "Confiteor", de Jaume Cabre : parce que ce livre est un livre-monde, un livre construit comme une symphonie extraordinaire. Il noue des dizaines de destins fascinants, ses personnages sont attachants, il réinvente une langue… Tant de talent m’émerveille.
Si vous deviez comparer votre vie à un roman, lequel serait-ce ?
Je comparerais ma vie à un roman de Kate Atkinson qui s’appelle "Une vie après l’autre" : dans ce roman assez éblouissant, une jeune fille ne cesse de mourir et de renaître. Et peu à peu, laborieusement, elle apprend à vivre, à être une femme, à prendre sa place dans le monde… Je suis un peu comme elle, je crois : il me faut du temps et beaucoup de brouillons pour avancer, pour devenir la femme et l’écrivain que je porte en moi. Il m’a fallu traverser de longs déserts, me forcer à la patience, ne pas me noyer dans mes doutes et découvrir la force des rencontres qui nous aiguillent sur le bon chemin.  
Quel est votre livre de chevet ? Et celui qui cale votre bibliothèque ?
Mon livre de chevet… J’en ai beaucoup ! Je pense que depuis quelques années c’est "Devenir Carver", de Rodolphe Barry : un roman qui raconte l’itinéraire de Raymond Carver, un écrivain né dans une famille américaine rurale où personne ne lisait un livre, et qui a suivi sa route contre vents et marées, souvent dans la douleur, jusqu’à réussir à être un écrivain, et un écrivain reconnu. C’est un très beau livre sur la vocation littéraire, qui peut naître dans tous les contextes, même les moins favorables.
Le livre qui cale ma bibliothèque  est "Ulysse" de James Joyce. Je n'ai jamais pu réussir à le lire en entier, malgré de multiples tentatives. Chaque fois qu'on demande à un romancier quel est le livre qu'il emporterait sur une île déserte il répond "Ulysse"... ce qui me laisse perplexe, mais peut-être que c'est parce que nombre d'entre eux n'ont pas non plus réussi à le lire et se disent que s'ils étaient coincés sur une île déserte avec ce roman ils n'auraient pas d'autre choix !

Que nous préparez-vous pour votre prochain roman ?
Mon prochain roman a pour héros un poète surréaliste qui a eu une vie des plus romanesques. C’est un voyage à travers une époque (les années 30) où Paris réunissait à Montparnasse tous les artistes importants de l’époque, et où il existait une complicité merveilleuse et féconde entre les peintres, les romanciers, les poètes, les sculpteurs, les cinéastes… C’est un livre ambitieux et difficile à écrire, car tous les gens dont je parle ont existé (et m’obligent à quantité de recherches), mais mon héros et ses amis sont des gens extraordinaires, et je me régale à les fréquenter de si près.
Un petit mot pour la fin ?
Je dirais juste que j’espère que les lecteurs se laisseront entraîner dans mon prochain roman comme dans "La part des flammes", même si l’époque et les personnages sont très différents, et qu’ils aimeront avoir le sentiment de voir vivre cette époque devant leurs yeux et de côtoyer ces artistes incroyablement talentueux. Ce Paris là a disparu et il me manque… Je suis heureuse de le ressusciter un peu à travers mon roman.
Voilà donc quelle lectrice sa cache derrière cette charmante auteure que j'ai eu le plaisir de pouvoir rencontrer, et dont j'attends désormais le prochain roman avec grande impatience ! Encore une fois je la félicite chaleureusement pour avoir été récompensée de ce Prix des Lecteurs Littérature tellement mérité ! Et je la remercie également d'avoir pris de son temps pour répondre à mes petites questions indiscrètes malgré un emploi du temps qui, j'en suis sûre, doit être particulièrement chargé ! Merci infiniment !
Retrouvez donc "L'Ancre des Rêves" et "La Part des Flammes", ses deux premiers romans, dans toutes les bonnes librairies ! Et découvrez aussi le site de cette formidable auteure ICI !
Retrouvez enfin ma chronique sur "La Part des FlammesICI !