mercredi 19 octobre 2016

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Julie et Cécilia, libraires à l'Espace Culturel du Plessis Belleville !


Quel plaisir de vous retrouver une nouvelle fois encore pour ce petit rendez-vous bihebdomadaire désormais ancré dans mes petites habitudes depuis cet été ! Vous en connaissez sans doute le principe, néanmoins je le rappelle aux petits nouveaux que nous accueillons ici : Il s'agit de partir à la rencontre d'auteurs et autres protagonistes essentiels à notre univers littéraire, ceci afin de vous révéler le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...
Et j'ai aujourd'hui l'immense honneur de recueillir les confidences livresques de Julie et Cécilia, toutes deux libraires à l'Espace Culturel du Plessis Belleville !
Souvenez-vous... Parce que j'avais la ferme intention de mettre l'accent sur ces petits paradis littéraires tenus par des passionnés de lecture beaucoup trop discrets à mon goût, j'ai récemment lancé un petit appel sur le vaste réseau qu'est Twitter en vue de recruter quelques libraires enthousiastes et motivés pour se prêter au jeu de mes petites questions indiscrètes ! Cet appel a été largement relayé et entendu par bon nombre de personnes, parmi lesquelles mes super doublettes du Plessis Belleville, qui ont bien volontiers relevé mon petit challenge en dépit d'un emploi du temps chargé, ce dont je leur suis extrêmement reconnaissante ! A noter que ces deux mordues de lecture avaient même réussi l'exploit de répondre à ma demande sans même se concerter ! Quand les grands esprits libraires se rencontrent...!
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir leurs réponses… Bonne lecture !
Pouvez-vous vous présenter, vous et la librairie dans laquelle vous travaillez, en quelques mots ?
Julie : Elle, c’est Cécilia, elle a 34 ans, et elle est libraire depuis 13 ans, j’avais 10 ans, ahahah !
Cécilia : Julie, 23 ans, anciennement ma stagiaire, maintenant ma collègue. Elle a transformé l’essai avec brio !

Nous travaillons au sein de l’Espace Culturel au Plessis-Belleville, une grande librairie de plus de 600m2.
Julie : Cécilia est responsable du rayon jeunesse, jeux éducatifs, papeterie et littérature adultes tous genres confondus.
Cécilia : Julie est responsable du rayon pratique, beaux-arts, parascolaire, et m’épaule quand j’en ai besoin, c’est-à-dire tout le temps.
Petites ou grosses lectrices ? Quelle place tient la lecture dans ta vie ?
Cécilia : Julie lit beaucoup, j’ai salement déteint sur elle ! C’est une lectrice sensible, elle s’attache beaucoup aux personnages, et comme elle le dit, elle pleure souvent...Julie : Cécilia lit beaucoup plus que moi. La différence, c'est qu’elle a des lectures beaucoup plus variées que ce que j’ai pour le moment. C’est une lectrice insatiable. La lecture est indispensable pour elle. Pour l'anecdote, il s’avère que, pendant ses vacances, elle lit en moyenne un livre par jour.
Y a-t-il un livre/auteur qui vous a poussé à devenir libraires ? Quel a été votre déclic ?
Julie : Ni livre, ni auteur. J'ai eu le déclic pendant mes périodes de stage dans la librairie. Je ne me prédisposais pas à ce métier, vu que j’ai fait des études de droit, avant de me tourner vers un BTS MUC. Cécilia : Pas de déclic. Les livres et la lecture ont toujours eu une place prédominante dans ma vie. Depuis toute petite je lis beaucoup, j'ai toujours eu un amour immodéré pour les livres. Quand j’étais petite, je n’ai jamais rêvé d’être maîtresse, princesse ou vétérinaire, mais libraire. Je jouais à la libraire avec mes sœurs, je leur "vendais" déjà des livres !
Quel a été votre premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ? 
Julie : Mon premier coup de cœur littéraire a été "Les âmes vagabondes" de Stephenie Meyer.
Quant au dernier en date, il y en a à vrai dire beaucoup, mais il s’avère être "Le piège de l’innocence" de Kelley York, qui sort en novembre chez PKJ. Auteur que j’aime, que j’adore, depuis son premier roman, "Sous la même étoile". Sinon nous avons "Nos faces cachées" d'Amy Harmon, "La Déferlante" de Michael Buckley, "Wonder" de R.J. Palacio… bref et tant d’autres !Cécilia : Mon premier coup de cœur littéraire a été "Antigone" de Jean Anouilh. Une révélation en classe de quatrième, je l’ai lu, relu, et rererelu, et bien plus encore !J’ai toujours les mêmes sentiments à la lecture, je l’ai aussi joué. Ce livre est MON livre par prédilection, il n’y a qu’à voir l’état dans lequel il est !
Le dernier en date... Ah c’est dur ! J’ai adoré "La Sirène" de Kiera Cass, collection R, j’ai dévoré "Les Pluies" de Vincent Villeminot aux éditions Fleurus, j’ai succombé à "La Déferlante" de Michael Buckley aux éditions PKJ... Mais celui qui me laisse un souvenir de frissons et d’addiction, c’est "Les Fiancés de l’hiver", le tome 1 de "La passe-miroir" de Christelle Dabos, aux éditions Gallimard, que j’ai découvert et littéralement dévoré cet été.
J’ai aussi eu un coup de cœur en adulte pour "La dernière réunion de filles de la station-service" de Fannie Flagg. Je garde précieusement le second pour retrouver ces mêmes sensations.
Quel est votre livre de chevet ? Et celui qui cale votre bibliothèque ?  
Julie : Mon livre de chevet, c'est "Le Seigneur des Anneaux" de J.R.R. Tolkien, que j'ai en je ne sais combien d'éditions !
Mais actuellement, c'est "Les Pluies" de Vincent Villeminot aux éditions Fleurus. Mais il y a aussi "Et si…" de Rebecca Donovan aux éditions PKJ qui tente de le pousser.
Celui qui cale ma bibliothèque, je dirais "Le jeu du maître" de James Dashner, que je n’ai jamais eu le courage de commencer... Mais ça viendra.

Cécilia : Mon livre préféré, c'est encore "Antigone" de Jean Anouilh, c'est mon livre chouchou par excellence, j'ai un vrai attachement à ce livre.
Actuellement mon livre de chevet est "Zalim" de Carina Rozenfeld aux éditions Scrinéo, une auteure que j’adore et qui ne cesse de me surprendre à chaque fois. J’en suis presque à la fin, le prochain sera donc "Le détour" de S.A. Bodeen aux éditions Michel Lafon, livre choisi par Julie, lors de nos "défis lecture". Et le suivant sera probablement "Le piège de l’innocence" de Kelley York, parce qu’il en faut qu’on en parle toutes les deux.
Celui qui cale ma bibliothèque, j’y ai réfléchi longuement et j’en ai deux : "Le monde de Narnia" de CS Lewis, j’avais à l’époque supplié mon chéri de me l’acheter, j’ai trouvé ça chiant, jamais dépassé les 100 pages... Ou "Abarat" de Clive Baker que j'ai acheté, mais jamais réussi à dépasser les quelques pages.
Si vous deviez comparer votre vie à un roman, lequel serait-ce ? 
Julie : Je ne pense pas avoir de roman auquel comparer ma vie. Il faudrait l’écrire soi-même ! Cécilia : Aucun. Du moins je ne l’ai pas encore lu, mais je ne suis pas insensible à certains, je ressens parfois les mêmes sentiments que les protagonistes de ces histoires. Le bonheur des livres, c’est qu’il y en a pour tout le monde, on se retrouve forcément dans un livre. La diversité est telle qu’on trouve toujours son plaisir. J’ai une collègue qui a revécu ses premiers émois amoureux en lisant "Hopeless" de Colleen Hoover.
Existe-t-il, selon vous, une recette idéale pour écrire un bon roman ?
Si oui, laquelle ?  
Julie : Pour moi l’auteur doit déjà avoir un chemin tracé pour son livre, avoir une fin, sans passer par des digressions qui n’apportent rien à l’histoire. En gros avoir la fin avant de commencer le début. Cécilia : Un bon roman, c’est subjectif. Oui il y a franchement de mauvais romans, mais il y aussi de bons romans qui ne plaisent pas à tout le monde. André Gide disait qu’un bon livre est celui qui ne laisse pas son lecteur intact. Son livre, "La Symphonie Pastorale" par exemple, lui ne m’a pas laissé indifférente, c’est un de mes grands coups de cœur de lecture.  Et il y en a d’autres qui m’ont laissé de marbre, dont je ne garde au contraire pas de bons souvenirs.
Y a-t-il une sortie littéraire que vous attendez avec impatience ?
Julie : Alors, je dirais "Le Piège de l’Innocence" de Kelley York, parce que j’ai hâte de pouvoir le conseiller en magasin. Sinon, plusieurs deuxièmes tomes : "Nil" de Lynne Matson, "La déferlante" de Michael Buckley, "La voleuse de secrets" de Brenda Drake et tant d’autres.
Cécilia : Tant de suites ! "The girl at Midnight" de Melissa Grey, "Le feu secret" de C.J. Daugherty et Carina Rozenfeld, "Nil" de Lynne Matson,
"Les Pluies" de Vincent Villeminot (Tome 2), "La passe miroir" de Christelle Dabos (Tome 3), "Immaculée" de Katelyn Detweiler et tant de livres que je ne connais pas encore mais que je vais avoir la folle envie de lire !
Un petit mot pour la fin ?
Merci à toi pour nous avoir proposé cette aventure, nous avons pris beaucoup de plaisir à y répondre conjointement !
Voilà donc quelles lectrices se cachent derrière ce duo chic et choc de libraires passionnées aussi charmantes que sympathiques ! Encore une fois je les remercie vivement d'avoir pris le temps de relever ce petit challenge !
N'hésitez donc pas à retrouver mes chères Julie et Cécilia, mes super doublettes du Plessis Belleville à l'Espace Culturel dont elles sont les reines !
Retrouvez également Julie et Cécilia sur Twitter !


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire