mercredi 9 novembre 2016

Chroniques 2016 \ Deux Vies de FAT


Une ode au choc des cultures et à l'ouverture d'esprit: "Deux vies", de FAT, disponible sur Amazon. 
Le pitch: Fanny est une quadragénaire, maman célibataire de deux enfants, sans emploi, vivant en région parisienne. Walter, la cinquantaine, est quant à lui médecin, chirurgien cardiaque au service des enfants plus précisément, célibataire sans enfant faute de pouvoir en avoir, vivant dans un château de la région bordelaise...
Rien ne les préparait à se rencontrer... Mais une malencontreuse chute au coeur d'une grande gare parisienne peut bouleverser bien des choses...
 
C'est à la suite d'un échange fort sympathique que je découvrais la plume de cette auteure en me plongeant dans la lecture de "La Palmeraie de Marrakech" il y a quelques mois. Mais alors que je m'apprête à la rencontrer, je ne pouvais pas m'empêcher de réitérer cette agréable expérience ! Aussi me suis-je volontiers plongée dans cet autre récit tout aussi plaisant. 
Au travers d'une intrigue soigneusement construite, l'auteure nous entraîne en apparence dans une folle et truculente histoire naissante de deux êtres que tout oppose. Sous couvert de légèreté, l'auteure n'en glisse pas moins une belle leçon de vie, qui m'a remis en tête le refrain de la chanson de Mystic, "Le Fruit Défendu": "Pour moi aucune différence n'est une barrière - Rien ne pourra m'éloigner de toi - Ceux qui nous jugent n'auront pas le choix - Nous serons plus forts". Car c'est finalement bien de cela qu'il s'agit ici, deux mondes qui se croisent, se découvrent, s'affrontent et tentent de s'amadouer pour surmonter les préjugés et autres a priori.
Bien plus profonds que présupposé en débutant cette lecture, notre petit couple se révèle franchement truculent, et surtout foncièrement attachant, quand leurs détracteurs s'avèrent pour leur part foncièrement désagréables voire même exaspérants. Le lecteur se plaira à adorer les uns tout en détestant les autres à souhait!
Le texte mérite certes d'être aéré et relu, ceci afin d'en chasser les coquilles et rendre la lecture d'autant plus confortable. Pour autant la plume n'en demeure pas moins fluide et élégante, le style moderne et agréable, ce qui rend cette lecture vraiment sympathique.
En bref, un roman touchant et plaisant !

2 commentaires:

  1. Quel bonheur dans cette journée où l'horreur américaine m'a réveillé ce matin... Merci pour ce moment, même si je ne suis pas un rottweiler, cela égaye ma journée dans l'attente de te voir tout à l'heure!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec grand plaisir! L'actualité m'a empêché de me concentrer pour la rédiger plus tôt, mais il me tenait à coeur de la publier avant de te rencontrer! Je peaufinerai la mise en page ce soir (sur mon téléphone, c'est compliqué! ^^)
      A tout à l'heure, peut-être que je serai en avance! 😉😘

      Supprimer