mardi 1 novembre 2016

Chroniques 2016 \ Le Guerrier Millénaire, Tome 1 : L'Illdinus de Florian Gautier


Un roman de science fiction de haute voltige : "Le Guerrier Millénaire, Tome 1: L'Illdinus", de Florian Gautier, disponible sur Amazon.

Le pitch : Passionné d'astronomie et un peu rêveur, Drake mène une existence paisible, semblable à celle des jeunes de son âge, souvent en compagnie de son meilleur ami Jeff, et fuyant la belle Amandine à laquelle il n'ose avouer sa flamme. Pour autant sa vie va basculer lorsqu'il fait la rencontre d'un mystérieux vieil homme qui lui parle d'une étrange mission qui lui serait apparemment dévolue, selon la légende du Guerrier Millénaire... Refusant d'abord de croire à une telle histoire, le jeune homme est pourtant contraint de revoir sa vision du monde lorsque celui-ci semble basculer dans le chaos, sans compter cet homme qui hante ses rêves et semble nourrir bien des desseins à son égard...

C'est au hasard d'un échange sur Twitter avec son auteur que ce dernier m'a très généreusement confié la lecture de ce roman, me permettant ainsi de découvrir cette nouvelle plume dans le paysage de la science-fiction.

Qu'il m'a été difficile de vous en livrer un résumé sans vous spolier ni vous embrouiller ! Car sans perdre un seul instant de sa narration, l'auteur nous plonge ici au cœur d'un récit des plus prenants, particulièrement sombre et complexe. Bien qu'il soit parfois difficile d'en suivre le fil tant l'intrigue est dense et l'action omniprésente, l'histoire est remarquablement maîtrisée et rondement menée. Entraîné au cœur de scènes d'une remarquable intensité à un rythme haletant, le lecteur se voit soumis à un suspens de tous les instants jusqu'à un dénouement époustouflant.
Bien que l'enchaînement d'actions ait freiné mon empathie à leur égard, les personnages n'en restent pas moins très intéressants. Revisitant avec originalité le mythe du super héros, l'auteur brosse avec grand soin un intriguant portrait de Drake, mais n'en délaisse pas ses autres protagonistes pour autant, qu'il s'agisse du sombre Destro ou encore de l'ambivalent Jeff.
En dépit d'une mise en page nécessitant peut-être quelques révisions, le style de l'auteur, vif, nerveux, efficace, apporte beaucoup à la force du récit et à la noirceur de l'atmosphère.

En bref, un premier tome prenant d'une saga prometteuse !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire