samedi 5 novembre 2016

Chroniques 2016 \ Sandrine de James Osmont


Un déconcertant thriller... Psychiatrique : "Sandrine", de James Osmont, disponible dès aujourd'hui sur Amazon !

Le pitch : La mort de Régis a fait basculer Sandrine dans l'ombre et de l'autre côté de la barrière médicale. Seule et en proie à une profonde dépression, l'infirmière n'est pourtant pas au bout de ses peines, tant le chemin à parcourir pour parvenir au bout du tunnel est encore long et semé de bien des embûches... Sans compter le Mal qui rôde, prêt à prendre bien d'autres visages que celui de Prédateur...

Me souvenant de Régis comme d'une lecture déroutante et d'une rare intensité, je ne me suis évidemment pas fait prier lorsque son auteur m'a très gentiment proposé la lecture de ce tome 2 en avant-première, captivée par cette formidable couverture et décidément certaine de passer un moment tout aussi atypique que précédemment !

Affinant et affûtant sa plume pour une immersion que se veut totale, l'auteur nous replonge ici au cœur de l'univers psychiatrique, en y explorant cette fois un nouveau pan, celui de la dépression. Maîtrisant parfaitement son sujet, l'auteur ne s'embarrasse pas de précautions qui n'ont pas leur place ici pour nous livrer un récit minutieusement élaboré, avec une approche que j'ai trouvé différente, plus intimiste peut-être, mais tout aussi intrigante, abordant avec réalisme et sincérité une maladie qui se veut encore taboue de nos jours.
Retrouvant certains personnages du premier opus en compagnie de nouveaux venus, ceux-ci sont pourtant abordés d'une manière nouvelle, plus interne et confidentielle, permettant ainsi au lecteur de ressentir moult émotions. Pris d'une certaine empathie à son égard, ce dernier s'identifiera dès lors assez facilement à Sandrine, personnage approfondi avec beaucoup de soin et de finesse, infirmière désabusée, délaissée, abandonnée à un triste sort que le lecteur ne pourra que partager, ressentant sa détresse et son trouble au plus profond de son âme.
Plus mâture mais toujours aussi fluide et nerveuse, la plume de l'auteur est remarquablement travaillée et empreinte d'une certaine poésie, ce qui est renforcé par les paroles de chansons qu'on retrouve ici, et permet ainsi d'alléger avec subtilité la noirceur de ce roman.

En bref, un nouvelle prouesse avec ce roman particulièrement sombre et détonant, que je vous incite à découvrir dès aujourd'hui sur Amazon ! James... Un tome 3 en vue peut-être ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire