samedi 31 décembre 2016

Chroniques 2016 \ L'insigne du boiteux de Thierry Berlanda


Un thriller sombre et efficace : "L'insigne du boiteux", de Thierry Berlanda, aux éditions La Bourdonnaye et Numerik Livres.
 
Le pitch : Jeune professeure à l'Université, Jeanne Lumet se voit réveillée un dimanche de bon matin pour être dépêchée sur une scène de crime à la demande du Commandant Falier, et sur les conseils du Professeur Bareuil, son ancien professeur et mentor, qu'elle n'est cependant pas ravie de retrouver. Mais l'heure n'est pas à ce genre de considérations au regard des atrocités perpétrés : Le meurtrier, qui n'en est pas à son coup d'essai pour avoir déjà commis un assassinat du même acabit peu de temps avant, s'en prend aux mères de familles et les mutile horriblement à l'arme blanche sous les yeux de leur fils âgé de sept ans. Spécialiste en histoire médiévale, et elle aussi mère d'un fils de sept ans, Jeanne comprend les raisons de son implication au cœur de l'enquête lorsqu'on lui présente une pièce perse d'une très grande valeur, retrouvée sur les lieux du crime... 
 
C'est à la suite d'un échange fort sympathique avec son auteur sur Twitter que ce dernier m'a bien généreusement envoyé un exemplaire dédicacé de son premier roman pour m'en permettre la découverte. La couverture est superbe, le titre intriguant, le résumé alléchant : il n'en fallait pas plus pour me convaincre ! Aussi est-ce avec autant de plaisir que de curiosité que je me suis plongée dans cette lecture !
 
Sans perdre une seule page, l'auteur nous entraîne ici en plein cœur d'une enquête cauchemardesque, mais surtout particulièrement haletante et bien construite. Le lecteur croise à peine la route du tueur qu'il se voit pris au piège d'une intrigue qui ne lui laissera aucun répit. Sitôt écrit, sitôt fait, le voilà débarqué sur les lieux d'un crime effroyable, d'une sauvagerie sans pareille. Capturé et captivé, le lecteur ne pourra dès lors s'empêcher de garder les yeux rivés aux lignes qui défilent sous ses yeux à une vitesse aussi folle que ne l'est cette intrigue, avide qu'il est d'en connaître l'issue. Poursuivant cette minutieuse enquête aux côtés de nos protagonistes, le lecteur se laissera porter au gré des questions et autres rebondissements, soumis qu'il est à un suspense implacable, et envoûté par le mystère que l'auteur sait entretenir à souhait jusqu'au dénouement.
Il fallait des personnages forts pour soutenir un tel récit, ce que l'auteur a admirablement réussi. Travaillé avec soins, le trio principal s'avère en effet bigrement efficace et intéressant, même attachant tant il se révèle à nos yeux foncièrement profonds, humains. A noter également que le tueur n'est pas en reste, habilement construit et subtilement dépeint, ce qui poussera le lecteur à secrètement espérer de ne jamais tomber sur lui et son inquiétante folie ou détour d'une ruelle...
L'écriture est vive et travaillée, le style fluide et efficace, ce qui contribue à faire de ce roman noir un véritable page-turner.

En bref, un polar aussi noir qu'il est réussi ! Autant vous dire que le deuxième opus se trouve déjà dans ma PAL !

1 commentaire:

  1. Chère Aurélie, merci votre lecture enthousiaste, et très touchante pour moi. Fidèlement.

    RépondreSupprimer