samedi 31 décembre 2016

Chroniques 2016 \ Un jour après l'autre de Liberté de Ré


Une histoire familiale touchante : "Un jour après l'autre", de Liberté de Ré, édité auprès de Société des Ecrivains.
Le pitch : Lorsqu'elle s'éprend d'un jeune Slave de passage dans son village, Ginevra, 15 ans, ne se doute pas encore qu'elle va jeter l'opprobre et l'infamie, sur elle mais aussi sur sa fille Eva, qui naîtra de cette relation... Au cœur de cette rude campagne italienne où il ne fait pas bon être une fille mère célibataire, Ginevra et Eva devront faire preuve de courage et de persévérance pour surmonter ces épreuves et espérer prétendre un jour au bonheur...

C'est après avoir été gentiment contactée via Twitter par sa charmante auteure qui m'en a proposé sa lecture que j'ai reçu ce court roman au format papier, joliment dédicacé. Charmée aussi par cette élégante couverture, c'est donc avec plaisir et curiosité que je me suis plongée dans cette lecture. 
  
Avec autant de minutie que de talent, l'auteure nous dresse ici une impressionnante fresque familiale, qui commence en Italie en 1910 avant de se poursuivre jusqu'en Suisse, terres européennes malmenées par les guerres, la famine, le chômage, retraçant ainsi le destin de trois générations prises dans l'ère et l'air du temps. Envoûté dès les premières lignes, le lecteur se retrouve ainsi plongé au cœur même de ce destin familial qui se déroule parfois avec un cruel réalisme sous ses yeux bouleversés. Particulièrement bien construite et menée avec précision, le lecteur ne peut ainsi quitter des yeux les lignes qui se mettent dès lors à défiler de plus en plus vite, tenu en haleine jusqu'aux ultimes palabres particulièrement émouvantes, qui résonneront dans son cœur longtemps après la dernière page tournée. 
Relativement nombreux, les personnages s'avèrent tous fort intéressants, mais il n'en demeure pas moins que c'est ce duo mère-fille, constitué par Ginevra et Eva, que le lecteur retiendra une fois sa lecture terminée, épaté qu'il est par tant de résilience, de courage, de volonté à surmonter les épreuves d'un quotidien sans pitié. Au travers de portraits relativement bien dressés et fouillés, l'auteure a su insuffler une certaine consistance à chacune des âmes composant ce tableau, nous permettant de comprendre leurs ambitions, leurs rêves, leurs espoirs, leurs déceptions, leur rage de vivre dans cette époque à laquelle ils n'ont pourtant rien demandé.
La plume, fine et élégante, comme le style, riche et travaillé, ne font qu'ajouter à la beauté du récit.
En bref, un roman captivant et émouvant, à découvrir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire