mercredi 8 février 2017

Livres et vous ? Livrez-vous, avec Ciena du site "Les Nouvelles Plumes"


Quel bonheur pour moi de vous retrouver une nouvelle fois ce mercredi pour notre habituel petit rendez-vous bihebdomadaire ! Une douce folie qui s'est emparée de mon petit cœur de bloggeuse passionnée, il y a maintenant plus de sept mois, pour devenir aujourd'hui une sorte de petit rituel entre vous et moi, tant j'aime à préparer ces petits articles avec minutie et affection ! Je rappelle le principe pour les nouveaux visiteurs, à qui je souhaite la bienvenue au passage : il s'agit pour moi de partir à la découverte d'auteurs et autres acteurs indispensables à notre petit monde littéraire, ceci afin de vous dévoiler le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...  

Et j'ai aujourd'hui l'immense plaisir d'accueillir sur mon blog un petit bout de bonne femme tout simplement exceptionnel ! J'ai nommé la fort sympathique Ciena Ollier, gérante d'un site très prometteur dénommé "Les Nouvelles Plumes" ! Parce que le hasard des réseaux sociaux fait parfois le plaisir des belles rencontres, c'est via Twitter que j'ai croisé la route de cette charmante personne qui ne manque décidément pas d'idées pour s'occuper les mains, se remplir le cœur, s'éveiller l'âme et s'ouvrir l'esprit ! Alors même qu'elle ne manque pas d'occupations, cette stakhanoviste de la culture n'a pas rechigné à la tâche et a volontiers pris de son temps pour se prêter au petit jeu de mes petites questions indiscrètes, ce dont je lui suis extrêmement reconnaissante !
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !   

Pouvez-vous vous présenter, vous et votre site, en quelques mots ?
J’avoue que je suis toujours un peu gênée de me présenter parce que je ne sais jamais ce qui intéresse ou non les gens. Donc je m’appelle Ciena Ollier, j’ai 46 ans et je vis dans le sud de la France.
Je suis une boulimique d’activité et ai du mal à rester "en place" intellectuellement parlant. Dans la journée je travaille dans un service du ministère de la justice, mais mes vraies passions sont la culture et le développement personnel. Je suis donc comédienne amateur (Ciena OLLIER est donc mon nom d’artiste), blogueuse littéraire, mais j’ai aussi été pigiste pour un journal de jeux vidéos, coach (j’ai une formation de coach des indépendants et des petites entreprises), et je fais une licence de psychologie. Je suis aussi actuellement en train de préparer une certification avec le projet voltaire (certification en orthographe française), une formation d’écriture avec James Paterson et une formation de webmarketing avec Google... J’adore apprendre !
Mon blog se nomme "Les Nouvelles plumes" (lesnouvellesplumes.ovh). C’est un blog destiné aux nouveaux auteurs (édités ou auto-édités) ayant écrit maximum deux ouvrages. Il comprend des critiques bien sûr, mais je suis aussi en train de préparer des conseils pour se mettre en avant en tant qu’écrivain (se connaitre, mieux vendre, utiliser les réseaux sociaux etc…). Pas de conseils d’écriture cependant, car je n’ai pas cette prétention.

Petite ou grosse lectrice ? Quelle place tient la lecture dans votre vie ?
Grosse, très grosse lectrice même. Je dirais boulimique pour être exacte. J’ai commencé à lire à trois ans, et depuis je ne m’arrête plus. Je lis plusieurs livres à la fois, dans tous les formats, et en anglais comme en français.
Par contre je suis une lectrice très difficile. Si je ne suis pas incitée à continuer ma lecture dans les 50 premières pages c’est au suivant ! Il y a tellement de brillants auteurs qui attendent d’être lus ! Tellement de livres et si peu de temps !


Y a-t-il un livre/auteur qui vous a poussé à créer ce site ? Quel a été votre déclic ?
En fait, étrangement, malgré la quantité de livres que je lis, je ne voyais pas l’intérêt de créer un blog. Il y en a tellement de beaux et bien faits ! Et puis, début juillet, j’étais dans un centre commercial, à l’espace culturel et j’ai vu un petit bout de bonne femme blonde (Cécile Koppel, l’auteur de la saga "Anaonil", que je vous conseille fortement !) qui tentait tant bien que mal d’attirer l’attention sur son livre, alors qu’une foule était en train d’écouter une chanteuse de télé-réalité.
Ce manque d’attention m’a touchée, et je suis partie la voir, puis ai acheté son livre alors que ce n’était à la base pas trop mon genre de lecture. Après l’avoir lu, et constaté qu’il était excellent, je me suis dit que ce serait bien de faire une petite vitrine à tous ces nouveaux auteurs totalement inconnus, qui n’ont pas le moyen de faire leur pub comme "les grands" et le côté "chercheuse de trésors" me plait aussi beaucoup. Quel plaisir de découvrir des pépites ! Et puis mon côté "coach" reprenant le dessus, j’apprécie beaucoup quand un auteur me dit que mes critiques et mes conseils lui ont servis.
Quel a été votre premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Difficile question ! Je lis depuis tellement longtemps et beaucoup que c’est dur de choisir !
Pour le dernier coup de cœur littéraire, je vais tout simplement utiliser le dernier "coup de cœur du mois" de mon blog et dire Carmen Messmer avec "Les élémentales".  J’ai été très agréablement surprise par un livre d’Héroïc Fantasy, non seulement très riche mais aussi sans l’eau de rose qu’on a un peu tendance à ajouter quand on est une femme.
Quand à mon premier coup de cœur littéraire, je dirais "Robinson Crusoé" de Daniel Defoe qui m’a longtemps accompagné dans mes jeux d’enfants. Mais encore une fois, il y en a eu tellement...
Quel est votre livre de chevet ? Et celui qui cale votre bibliothèque ?
Alors en règle général je ne garde ni l’un ni l’autre parce que, pour moi, un livre doit voyager et se partager. Malheureusement dans mon coin, il y a peu de "lieux de partages", mais il m’arrive souvent de les "lâcher dans la nature" dans l’espoir qu’ils plairont à certains.
Sinon, ce que j’ai vraiment en livre de chevet n’est pas un roman mais un livre spirituel : "Lessons in truth" d’Emily Cady. L’histoire de ma découverte de ce bouquin est très curieuse mais trop longue à raconter dans le cadre de cette interview, donc…
Et sinon le livre, actuellement, que j’ai totalement détesté est, hélas, celui d’un auteur très récent et dont ma critique, pourtant constructive, s’est soldée par un "je suis content que vous ne l’ayez pas aimé, au moins ça prouve qu’il est bon". Alors vous comprendrez que je n’ai pas en plus envie de lui faire de la pub dans mon interview MDR !!!

Si vous deviez comparer votre vie à un roman lequel serait-ce ?
Alors mille fois hélas c’est déjà le cas. D’ailleurs actuellement je cherche désespérement tout avis, conseil, aide etc., pour l’améliorer et le faire publier car, compte tenu que les évènements qui y sont décris sont d’actualité et pas forcément politiquement corrects, j’ai besoin d’encouragements. Donc je me fais une pub éhontée en demandant à vos lecteurs, s’ils en ont envie ou le temps, de me lire et me donner leur avis.

Sinon en dehors de ma petite personne, si j’avais la chance de pouvoir vivre une autre vie, ce serait celle de petit berger de "L’Alchimiste" de Paolo Coelho

Existe-t-il, selon vous, une recette idéale pour écrire un bon roman ? Si oui, laquelle ?
En ce qui concerne les techniques d’écritures, je ne suis pas la plus calée. Cependant j’ai pu constater des similitudes entre certains romans qui me donnent à penser qu’il y a certaines règles auxquelles on ne peut pas déroger.
Lisez les classiques du genre que vous avez choisi, et appliquez les recettes à votre livre. En gros si votre livre est un polar, par exemple, n’oubliez pas le policier !
Quand vous connaitrez la recette, changez les ingrédients sinon vous lassez le lecteur. Dernièrement j’ai lu un livre sur les zombies. J’avoue que je l’ai fait surtout parce que l’auteur était sympa, car j’ai horreur des livres de zombies (mais c’est pareil pour les loups-garous, les vampires etc…), ils sont tous les mêmes ! Et bien l’auteur m’a complètement épatée. Il avait tout changé ! Il avait placé ses zombies en Provence. Le héros n’était pas un musclor mais un vieil agriculteur ronchon et son problème n’était pas les zombies (enfin si, un peu quand même) mais une petite fille qu’il a trouvée ! Il a gardé les zombies, mais déplacé le centre d’intérêt sur une relation sentimentale. Brillant.
Et enfin, ce que je vois souvent : Faites en sorte que vos personnages ne vous ressemblent pas ! Je crois qu’il n’y a rien de pire que de reconnaître l’auteur dans un personnage de fiction. Un peu, d’accord c’est normal, mais il faut que le personnage soit crédible. J’ai lu récemment un polar historique, écrit par un historien érudit. Dedans le commissaire est tellement distingué qu’on ne peut pas y croire. C’est un polar ! Lâchez-vous un peu !
Ayez confiance en vous. Si vous saviez le nombre d’auteurs qui me disent "j’ai un livre mais je n’ose pas le faire critiquer !". Et pourquoi donc ? Tout le monde ne peut pas écrire tout un livre ! C’est déjà quelque chose de formidable ! Après, à vous de savoir si vous voulez le publier ou non et si c’est le cas, et bien il faut prendre le risque que des personnes n’aiment pas.
Dans le même ordre d’idée, évitez aussi la grosse tête. On est 7 milliards d’individus. SI vous espérez qu’on sera 7 milliards à aimer ce que vous faites, c’est soit que vous croyez qu’il existe 7 milliards de clones, soit que vous avez glissé un billet de 500 euros dans chaque livre !
Y a-t-il une sortie littéraire que vous attendez avec impatience ?
En fait, il y a tellement de livres à lire que... Pas vraiment. Par contre, lorsque je trouve une perle à critiquer sur mon blog, je garde une trace écrite du nom de l’auteur et je le suis. Dès qu’il sort un livre, je le prends. Ca me permet de savoir comment son écriture a évolué. Mon rêve serait de pouvoir faire la belle en disant "Vous savez, le célèbre auteur, X ? Et bien c’est moi qui l’ai découvert en premier !". On peut rêver non ? 
Quel personnage littéraire auriez-vous adoré rencontrer ?
Pour moi, la beauté du personnage de roman est qu’il n’existe que dans l’imaginaire, et donc n'est là que pour vous, au moment où vous ouvrez le livre. Je ne sais pas si j’aurais aimé rencontré un personnage imaginaire. Par contre un personnage historique, ça oui ! A commencer par Jésus, ne serait-ce que pour vérifier quelques petites choses...

Un petit mot pour la fin ?
Oui, en fait je voudrais en profiter pour passer un petit mot aux auteurs, éditeurs et blogueurs... Je voudrais en effet remercier les auteurs et les éditeurs pour leur confiance. Les premiers, parce que c’est horriblement difficile de confier son "bébé" à la critique, et les seconds pour leur accueil très sympa (pour la plupart).
Quant aux blogueurs, je voudrais leur faire savoir que je suis toujours ouverte aux échanges, et qu’ils sont tous les bienvenus, que ce soit pour parler de leur blog, échanger des critiques ou même faire des jeux ou des défis. Suffit de me contacter et, comme vous l’avez remarqué, je suis très, très bavarde !
Voilà donc quelle lectrice se cache derrière cette grande mordue de lecture et de la vie, aussi passionnée que passionnante dans tous ses projets, désormais à la tête d'un fantastique petit site, certes jeune mais qui a déjà tout d'un grand ! Encore une fois je la remercie fort chaleureusement d'avoir pris de son temps pour relever mon petit défi !
Si vous ne connaissez pas encore "Les Nouvelles Plumes", je vous invite dès à présent à venir le découvrir juste ICI !
Retrouvez également Ciena Ollier sur Twitter juste ICI !