lundi 27 février 2017

TAG : L'improbable littéraire...


Et me revoici pour un tout nouveau TAG suite à ma nomination par ma super coupine et fantastique blogueuse, j'ai nommé mon adorable Chloé, du blog "Cocounette croque les livres"! Un Tag très original dont le principe est simple mais l'exercice un peu moins : Il s'agit de répondre à huit questions sur les bonnes (ou mauvaises) surprises que nos lectures ont pu nous offrir... Je remercie donc chaleureusement ma chère Chloé d'avoir pensé à moi, et me lance dès à présent dans l'aventure... C'est parti les amis !

# Un roman que l’on adore et qui, pourtant, sort de notre zone de confort ?
Celui qui me vient immédiatement à l'esprit, c'est "Tempus Mortuorum" de Johan Duval ! Il s'agit là d'un livre avec des zombies, d'un Walking Dead Littéraire, d'un World War Z qui se passe à La Rochelle... Un livre que je n'aurais pas dû aimer, moi qui ne suis pourtant pas du tout adepte de ce genre là, qu'il soit littéraire ou cinématographique... Non pas que cela me fasse peur, mais je trouve ça dégoûtant figurez-vous, c'est aussi bête que ça... Alors allez savoir pourquoi, j'ai pourtant accepté la proposition que m'avait faite cet auteur de découvrir sa série... Et c'est là une des meilleures idées que j'ai pu avoir dans ma petite vie de blogueuse passionnée car, non seulement j'ai adoré, mais en plus cette lecture a su me réconcilier avec le genre ! ... Bon, même si je trouve toujours ça dégoûtant, hein ! ^^ 

# Un roman que l’on n'a pas aimé, étant dans notre zone de confort ?
Dans la mesure où ma zone de confort est quand même exceptionnellement large, je vais plutôt citer un livre que j'étais pourtant persuadée d'apprécier, et c'est "La Septième fonction du langage" de Laurent Binet... Un roman de la rentrée littéraire 2015, couronné du Prix du Roman FNAC et du Prix Interallié, une idée originale, un résumé alléchant, des critiques élogieuses... Tous les éléments semblaient pourtant réunis pour que je passe un agréable moment... Regrettable erreur, j'ai rarement mis aussi longtemps à venir à bout d'un roman, et c'est vraiment parce que je ne renonce jamais à lire un livre en entier pour me faire mon propre avis que j'ai persévéré... Un calvaire et j'en suis navrée... 

# Un personnage que l’on pensait détester et finalement…
Ah il y en a bien un qui m'a causé quelques frayeurs en début de lecture, à tel point que je craignais franchement pour la survie de ma tablette ! Il s'agit d'Arthur, le personnage principal du roman "La Déchéance numérique" de Franswa. Un personnage détestable au premier abord, que je me rappelle avoir décrit comme un "espèce de con*** prétentieux, arrogant et imbu de sa personne" au début de ma chronique... Voyez comme ça s'annonçait mal... Et pourtant il se révélera aussi intéressant qu'attachant au fur et à mesure de sa reconstruction personnelle... C'est même là tout l'intérêt du roman ! 

# Un personnage que l’on pensait apprécier et finalement…
Question difficile... Je dirais pourtant Alper Kamu, le bébé détective dont j'ai croisé la route dans "Une fleur en enfer" d'Alper Canigüz... Un gamin de cinq ans vivant dans un quartier populaire d'Istanbul, décrit comme un petit surdoué qui passe son temps à boire, traîner avec ses petits camarades, s'inventer des relations passionnelles et mener des enquêtes... Alors peut-être est-ce parce qu'il s'agit du deuxième volet de ses aventures, mais celui-ci n'a suscité chez moi aucune empathie tant que je l'ai trouvé trop peu crédible à mon goût... Et malheureusement cette expérience ne m'a justement pas donné envie de le découvrir plus avant... 

# Un roman que l’on a acheté pour sa couverture seulement, et qui est devenu un véritable coup de cœur...
Alors il m'arrive assez souvent de flasher sur une couverture... Mais il y en a bien un que j'ai acheté UNIQUEMENT pour la couverture, sans même m'intéresser à son résumé... Un livre qui, certes n'a pas été un véritable coup de cœur, mais tout de même un très beau moment de lecture particulièrement émouvant... Il s'agit du livre "Un chat des rues nommé Bob" de James Bowen... Un témoignage de l'auteur qui nous livre tout simplement son histoire et la bouleversante rencontre qui lui a permis de reprendre goût à la vie et remonter la pente pour envisager demain : Celle de ce chat de gouttière repêché dans la rue et qu'il va appeler Bob... Et c'est précisément sur ce chat, qui pose sagement sur la couverture de ce livre, que j'ai littéralement flashé, m'emparant du bouquin pour me diriger à la caisse, presque sans m'en rendre compte... Une bien belle folie qui m'a conduite à la découverte d'une bien belle histoire ! 

# Un roman dont on n’a pas aimé le résumé mais qui finalement nous a grandement surpris ?
Ma réponse ne va pas manquer de vous surprendre, tant je n'ai cessé de vous répéter encore et encore, et ce jusqu'à votre pleine et entière conversion, qu'il s'agissait d'une véritable pépite ! Il s'agit de... Code 93 d'Olivier Norek ! Si si, vous avez bien lu... Pourtant repéré dès sa sortie, mon petit cœur de lectrice passionnée ne s'était pas emballé à la lecture de cette 4ème de couverture... Et puis j'ai rencontré l'auteur au hasard d'un petit salon... Un vrai flic au grand cœur, un homme simple, drôle, sympathique et généreux... Un auteur humble qui a su me vendre son livre sans même s'en rendre compte... Un livre auquel je me devais finalement de laisser une chance, m'évitant ainsi la plus grande bévue littéraire de ma vie, et ce à plus d'un titre... Car n'oublions pas que, sans ce livre, nous ne serions sûrement pas là en train de papoter puisqu'il m'a poussée à ouvrir ce blog ! Voyez-vous ça !

# Un roman dont on ne sait tout bonnement pas pourquoi on l’a acheté, et qu’on a tout bonnement adoré ? 
Je ne sais pas si ça entre précisément dans cette case... Ma foi je pense que si... Je dirais "Intérieur Nuit" de Marisha Pessl. Allez savoir pourquoi j'avais repéré ce roman à sa sortie pour la rentrée littéraire 2015... Un monstre de 700 pages, au titre laconique et à la couverture pas forcément engageante... La quatrième de couverture paraissait certes intéressante... Mais de là à me convaincre de me procurer sans délai un tel pavé en grand format ? Alors non, je ne sais pas exactement ce qui m'a pris ce jour-là mais une chose est sûre : Je ne le regrette absolument pas, et si vous ne l'avez pas encore lu, je vous incite à le faire au plus vite, c'est un chef d'oeuvre tout simplement époustouflant ! 

# Un livre dont, étonnamment, tu as préféré l’adaptation ?
On m'a déjà posée une question analogue, et je n'avais pas su y répondre. Aussi vais-je encore une fois tricher en citant deux adaptations, alors que je ne trouve pas meilleure que le livre, non (car je vous vois d'ici préparer vos cailloux pour me lyncher sans autre forme de procès !), mais en tout cas franchement réussies, et susceptibles de donner envie aux "non-lecteurs" de se plonger dans ces monstres littéraires, de les démocratiser en quelque sorte : "Le Seigneur des Anneaux" de J.R.R. Tolkien, et "Game of Thrones" de George R.R. Martin !

Et me voilà déjà parvenue à la fin de ce sympathique TAG, qui m'a certes causé quelques sueurs, mais auquel j'ai pris grand plaisir à répondre ! A mon tour à présent de taguer quelques-uns de mes blogueurs préférés, j'ai donc nommé : 
Delphine, du blog "Au Bazaar des Livres"
Amandine, du blog "Amabooksaddict"
Jonathan, du blog "The Book Lovers"
Aurore, du blog "Des Plumes et des Livres"
Aurélie, du blog "BettieRoseBooks"