lundi 6 mars 2017

Chroniques 2017 \ Le vieux qui voulait tuer le Président de Céline Barré


Un roman aussi savoureux qu'émouvant : "Le vieux qui voulait tuer le Président", de Céline Barré, disponible sur Amazon !
Le pitch : Théodore de la Morne, vieil aristocrate de 71 ans déjà largué par sa mie pour un Rom, ne décolère pas depuis l'annonce des résultats de l'élection présidentielle. Désormais convaincu qu'il doit tous ses maux à ce détestable avorton de premier homme de France, Théodore projette dès lors d'éradiquer le problème... Au sens propre du terme, à grands coups d'assassinat lors de l'inauguration du Musée du Coquillage à Marseille... Convaincu du bien-fondé de cette gageure, il échafaude tout un plan et se met très vite en quête de soutiens au coeur du petit village de Tresville-sur-mer...

Résolue cette fois-ci à ne pas laisser dépérir ce nouvel opus des tribulations de nos chers concitoyens Tresvillois, j'étais tout bonnement dans les starting blocks pour me procurer mon exemplaire numérique de ce roman au matin de sa sortie ce 3 mars dernier, pour ensuite n'en faire qu'une bouchée sitôt le tome 2 dévoré...

C'est pour notre plus grand bonheur qu'on retrouve donc cette charmante petite bourgade de Tresville-sur-Mer et ses habitants tous plus loufoques les uns que les autres... Et c'est reparti pour un tour, en route pour de folles aventures et notamment... L'assassinat du Chef de l'Etat, fomenté par un vieil aristocrate aussi décrépi que sa demeure, lui-même secondé pour deux joyeux (ou pas) trublions...
Pour autant... Mêmes joueurs jouent encore ? Pas tout à fait : Car où sont les femmes ? (Avec leurs gestes pleins de chaaaaaarmeeeeeees... Hum... Pardon...) Que nenni mes amis, vous aurez beau les croiser, celles qui nous ont pourtant régalés de leurs folles péripéties durant deux tomes ne feront ici que de brèves apparitions, laissant bien davantage la scène et le privilège des situations cocasses et ubuesques à leurs acolytes masculins, leurs (ex) compagnons, tous plus défraichis les uns que les autres... Nous offrant dès lors un mélange entre "Le Coeur des Hommes" et "Les Petits Mouchoirs" à la sauce littéraire... Prenant dès lors un virage tout à fait inattendu à l'heure de révélations riches en enseignement, qui prendront le lecteur aux tripes et le laisseront totalement bouleversé et submergé de sentiments divers et variés, oscillant sans cesse entre rires et larmes jusqu'à un point final/clap de fin qui le laissera sans voix, sous le coup de l'émotion.
Toujours aussi plaisante et travaillée, la plume est cependant bien davantage vectrice d'émotions et fait passer bien des leçons de vie que le lecteur ne pourra oublier.

En bref, un roman truculent qui saura saisir le cœur de son lecteur ! Je tiens d'ailleurs à signaler que, même s'il s'agit bien du troisième épisode de la saga dite des "Farfelus", et s'il est toujours plus sympathique de commencer par le commencement, les lecteurs découvrant la folle bourgade de Tresville-sur-Mer pour la première fois par ici ne font pas fausse route... Tous les chemins mènent à Tresville-sur-Mer et ses habitants, peu importe le sens de la lecture, puisque l'auteure œuvre toujours en guide attentionnée... 

1 commentaire: