dimanche 19 mars 2017

Chroniques 2017 \ Les Larmes du Styx de Christophe Maignan


Un premier roman fort prometteur : "Les Larmes du Styx", de Christophe Maigan, publié aux éditions du Net.
 
Le pitch : "Il est des choses qui sont difficiles à concevoir, des phénomènes et des existences qui défient la logique, mais pourtant même ces choses ont une raison et c'est à l'expliquer que je m'attellerai ici. A ceux qui douteraient de la véracité de ce qui va suivre, je leur souhaite de ne jamais croiser la route de celui qui, un jour, me proposa un marché, aux autres j'espère avoir donné une raison suffisante pour ne pas succomber à la tentation d'accepter ce fameux marché." Aussi lorsque Richard, dit Rick, Avenant se rend sur les lieux d'une mort suspecte, il ne sait pas encore qu'il est sur le point de voir basculer son destin, pris dans un engrenage qui le dépasse de loin...
 
Le hasard fait parfois bien les choses... C'est par l'intermédiaire de mon blog que j'ai croisé la route de cet auteur et de sa plume, habitant pourtant la même ville que moi ! Aussi est-ce avec un double plaisir que j'ai ajouté son tout premier roman à ma PAL... Pour autant la vicieuse ne cesse d'augmenter, aussi n'ai-je finalement pu l'en sortir et me plonger dans cette lecture que tout récemment...  
 
Ne manquant pas d'audace et d'imagination, l'auteur nous plonge ici au cœur d'une intrigue particulièrement prenante et complexe, que je qualifierais de thriller fantastique. L'intrigue est riche, les tenants et aboutissants sont denses, au point même qu'il s'avère parfois difficile de suivre le cheminement de l'auteur. Pour autant ce récit intense est rondement mené, maîtrisé d'une main de maître au fil des chapitres, et le suspens est brillamment maintenu, tenant ainsi le lecteur en haleine jusqu'à un dénouement plutôt inattendu.
Relativement nombreux, l'auteur nous dépeint ici toute une galerie de personnages tous plus intéressants les uns que les autres. On ne manquera pas de s'arrêter sur Rick, Lisa et Alexandre qui sauront immanquablement retenir l'attention de tout lecteur qui croisera leur route, tant ils sont brossés avec soin et minutie. On notera également les discrètes incursions parfois teintées d'humour de "l'auteur" au détour d'une page, tissant un lien tout particulier entre ce récit et son lecteur, qui ne pourra abandonner sa lecture avant d'avoir atteint le point final.
En dépit de nombreuses coquilles et erreurs de syntaxe subsistant dans le texte, qu'il s'agira d'ailleurs de faire disparaître au plus vite à grands coups de baguette correctrice, la plume est vive, fluide, le style efficace et élégant.
 
En bref, une jolie découverte que cet auteur dont je suivrai l'évolution !

1 commentaire:

  1. Je n'ai pas pris le temps de vous remercier pour cette chronique aussi tenais-je à le faire maintenant. Merci

    RépondreSupprimer