dimanche 5 mars 2017

Chroniques 2017 \ Péril au fournil de Céline Barré


Un truculent roman à l'humour grinçant : "Péril au fournil !" de Céline Barré, disponible sur Amazon.
 
Le pitch : C'est la guerre à Tresville-sur-mer ! Enfin plutôt la Seconde Révolution Française, menée tambour battant par Jocelyne, boulangère pugnace et vindicative, qui ne digère pas la fusion décidée par le Président de la France entre son village et celui de Grogneul... Dès lors Jocelyne va embrigader une partie de ses concitoyens pour engager la bataille contre le Président Ollanzi, et tout mettre en œuvre pour faire échouer ce projet...
 
C'est en apprenant la sortie, alors imminente, du 3ème tome de cette série des "Farfelus" que je me suis autobottée les miches, en me vilipendant rudement d'avoir laissé ce deuxième opus depuis si longtemps dans ma PAL, et bien décidée à réparer cette erreur !
 
Notons en préambule que, même s'il s'agit là d'une suite au roman "Quel pétrin !", et qu'il est bien plus plaisant d'avoir visité le charmant petit village de Tresville-sur-Mer une première fois en vous promenant entre les pages de ce livre, le préalable n'est pas indispensable pour autant à la lecture de cette nouvelle aventure : le village est petit, ses habitants inoubliables et l'auteure ne manque pas de faire un petit récap de leurs précédentes tribulations... Alors impossible de vous perdre en route !
Cette petite mise au point ainsi faite, il est désormais grand temps de passer aux choses sérieuses, et l'auteure s'y attelle sans tarder, permettant à son lecteur de poser ses valises dans cette folle petite bourgade, désormais coutumière des situations ubuesques. L'intrigue est originale, même rocambolesque, et se déroule au gré de savoureuses péripéties et autres rebondissements loufoques, sous les yeux d'un lecteur conquis par ce vaudeville aussi décalé qu'étourdissant, rempli d'humour et de fraîcheur.
Le lecteur aura en outre le plaisir de rencontrer ou retrouver des personnages hauts en couleur, déjantés mais foncièrement attachants, répondant à merveille au nom qui leur a été attribué par leur auteure des "Farfelus".
La plume est toujours aussi fluide et affûtée, le style vif et mordant, contribuant à faire ce roman un concentré de bonne humeur.
 
 
En bref, un roman doux dingue particulièrement divertissant !