mercredi 12 avril 2017

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Marie-Eve, gérante du blog "Mademoiselle Maeve" !

Mes chers amis je vous salue ! Veuillez excuser la pauvreté de mon article du jour, mais c'est encore une fois une blogueuse affaiblie par de sournois microbes qui vous écrit cette bafouille... J'ai un gros nez rouge, des cernes sous les yeux... Du Stodal plein la bouche, un air bien fiévreux... Pour autant, ce n'est pas parce que je ressemble à un clown dépressif en train de s'étouffer que je vais renoncer à notre petit rendez-vous bihebdomadaire ! Mes neurones semblent certes s'être fait la malle quelque part au soleil, mais mon petit cœur de blogueuse passionnée, lui, tient bon la barre et tient bon le vent ! Je rappelle donc le principe pour ceux qui découvrent cette rubrique : Il s'agit pour moi de partir à la rencontre d'auteurs et autres acteurs essentiels à la scène littéraire, ceci afin de vous dévoiler leurs lectures, et plus précisément le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...  
Alors je ne lâche rien et me lance donc à l'assaut de mon clavier pour vous présenter une blogueuse exceptionnelle dont j'admire secrètement le talent et la plume, il s'agit de Marie-Eve, gérante du blog "Mademoiselle Maeve lit des livres", véritable petite caverne aux merveilles pour tout lecteur qui se respecte ! Ayant eu le plaisir de rencontrer cette charmante jeune femme à l'occasion de la Soirée de remise du Prix des Lecteurs de Livre de Poche en septembre dernier, vous vous doutez bien qu'entre les grandes mordues que nous sommes, le courant est tout de suite passé, les conseils littéraires ont fusé, les PAL ont augmenté... Mais le temps s'est trop vite écoulé... Aussi me fallait-il bien évidemment faire plus amples connaissances avec cette talentueuse demoiselle qui, non contente de rédiger de savoureuses chroniques particulièrement fouillées, trouve encore le temps de préparer de fabuleuses rencontres littéraires, comme celle du 13 avril prochain avec l'exceptionnel DOA, de même qu'elle partage aussi sa passion via une émission de radio intitulée "N'écoute pas les idoles". Et en dépit d'un emploi du temps particulièrement chargé, auquel on peut encore ajouter le fait qu'elle fêtait son anniversaire ce lundi, cette passionnée a pourtant accepté sans rechigner de relever mon petit défi littéraire, ce dont je lui suis extrêmement reconnaissante !
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !
Peux-tu te présenter ainsi que ton blog en quelques mots ?
Je m’appelle Marie-Eve et je suis passionnée de lecture. On peut même dire que je suis une dévoreuse de bouquins. Mon blog "Mademoiselle Maeve" existe depuis 2014, et j’y parle de toutes mes lectures, mes coups de cœur, mes déceptions, mes impressions. Je lis beaucoup de thrillers, mais parfois, j’ai aussi besoin de légèreté c’est pourquoi, entre deux romans bien sombres, je lis de la chick lit, de la littérature contemporaine, des romans jeunesse…
Quelle place tient la lecture dans ta vie ?
Je ne vais pas dire que c’est la chose la plus importante de ma vie, car j’aime profondément mes proches. Et que si je n’avais que la lecture dans ma vie, je serais bien malheureuse, car je ne pourrais rien partager avec eux. Mais il n’y a pas une journée au cours de laquelle je ne lis pas, j’en ai besoin. C’est ma drogue à moi. Mon moyen de m’évader, de m’enrichir, de déconnecter, de m’ouvrir...
Y a-t-il un livre/auteur qui t’a poussé à devenir blogueuse ? Quel a été ton déclic ?
Oui, il y a un livre. Il s’agit de "Seul le silence" de R.J. Ellory. J’ai eu un coup de foudre dès les premières lignes. Le style, l’histoire, tout m’a plu. Du début à la fin (car ça arrive qu’on soit déçu par la fin d’un roman qu’on croyait grandiose en cours de lecture…) et j’ai eu envie de dire à la Terre entière de le lire. J’ai bassiné tous mes proches, mais ça ne suffisait pas. Je travaille dans un domaine dans lequel j’écris, mais depuis un moment j’avais envie d’écrire pour moi, de retrouver un plaisir qui semblait s’être enfui. Alors ce roman a été le déclic. D’ailleurs, si vous n’avez pas encore lu "Seul le silence", vous êtes chanceux, vous allez pouvoir découvrir un chef d’œuvre.  
Quel a été ton premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Mon premier coup de cœur, je crois que je vais dire des bêtises. J’ai un souvenir d’un recueil de "Contes de Russie" que j’adorais quand j’étais petite, et des "Alice", des "Clubs des cinq" et des "Clans des sept" que j’ai dévorés quand j’étais petite... Mais un coup de cœur ? Je ne me souviens plus. En revanche, j’ai appris à lire en maternelle sur un livre qui s’appelait "Le chocolat" avec Mickey !
Mon dernier coup de cœur, c’est "Citoyens Clandestins" de DOA, je viens de lire tout le cycle - "Le serpent aux mille coupures", "Pukhtu (primo)" et "Pukhtu (secundo)" - pour préparer une rencontre avec l’auteur, et j’avoue que le premier tome m’a mis une claque magistrale…
Quel est ton livre de chevet ? Et celui qui cale ta bibliothèque ?
Ma table de chevet est remplie d’une bonne partie des livres que je n’ai pas encore lus. Je viens de finir "Pukhtu (secundo)", et "La Menace" de S.K. Tremayne est dans ma ligne de mire.

Si on parle de mon livre préféré... Comme ça, de prime abord, j'ai tendance à répondre "Seul le silence" de R.J. Ellory, pour toutes les raisons que j'ai évoquées précédemment. Ce livre est vraiment sublime, je le conseille à tous les amateurs de romans sombres. J'aime ces histoires qui ne vous quittent pas, même après avoir refermé le livre, même après d'autres lectures. 
Mais il y a eu d'autres livres, dans des styles complètement différents, qui m'ont fait ressentir la même chose : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" d'Harper Lee et "La couleur des sentiments" de Kathryn Stockett (Oui, j'ai un faible pour les histoires qui parlent de ségrégation) parce que, là encore, la plume est belle et les histoires sont marquantes. Et quand vous refermez ces livres, vous avez le sentiment de quitter des amis...

Sinon je n’ai pas franchement de livre qui cale ma bibliothèque, puisque quand un livre ne me plaît pas, je ne le garde pas. En revanche, il y a des livres que je n’ose pas encore démarrer par manque de temps ("Le fils" de Philipp Meyer), ou parce qu’il s’agit du premier tome d’une série ("Chroniques de Wildwood" de Meloy Ellis), ou encore parce que j’ai envie de les garder en cas de baisse de moral (les romans de Marie Vareille, Sophie Henrionnet ou Sophie Kinsella)...
Si tu devais comparer ta vie à un roman, lequel serait-ce ?
J’espère "L’histoire sans fin" de Michael Ende… Mais plus sérieusement, je suppose que ce serait une comédie romantique et policière, avec une héroïne casée, gentille et un peu maladroite… Ce serait donc la série de Meg Cabot "Une irrésistible envie de…"
Quel personnage de roman aurais-tu adoré rencontrer ?
Pas facile cette question... Bridget Jones créée par Helen Fielding pour passer une soirée, Erika Falck dans la série des Camilla Läckberg pour mener une enquête en mangeant des brioches à la cannelle, et Thursday Next de Jasper Fforde pour voyager dans mes livres préférés avec elle.
Y a-t-il une sortie littéraire que tu attends avec impatience ?
Je ne suis pas franchement à guetter les sorties, mais je suis toujours contente quand Sophie Henrionnet, Sophie Kinsella, Sophie Hénaff et Camilla Läckberg sortent un livre. Je vais aussi attendre avec impatience le prochain roman de Gaëlle Nohant, j’ai tellement aimé "La part des flammes"…
Un petit mot pour la fin ?
Mille mercis d’avoir pensé à moi pour cet entretien, Aurélie ! Ce n’est pas facile, d’habitude c’est moi qui pose les questions ! Et pour les lecteurs : n’oubliez pas de lire, et ne laissez personne vous dire que ce que vous lisez n’est pas bien. Il n’y a rien de pire que les snobs de la littérature…
Voilà donc quelle lectrice se cache derrière cette sympathique blogueuse dont j'admire les prouesses et le talent, tant ses chroniques sont toujours à croquer et ne manqueront pas de vous faire baver d'envie ! Je serais ravie de pouvoir un jour la rejoindre en terre Tourangelle pour la voir animer l'une de ses rencontres littéraires ou l'écouter à la radio ! Encore une fois je la remercie vivement pour s'être prêtée si volontiers au jeu de mes petites questions indiscrètes, ce fut un plaisir de pouvoir la retrouver, même virtuellement, pour réaliser cette petite interview !
Vous aussi venez donc farfouiller dans les remarquables chroniques de Marie-Eve en vous dirigeant dès à présent sur son blog juste ICI ! Retrouvez-là également sur Facebook, Twitter, ou encore Instagram !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire