samedi 15 avril 2017

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Isabelle Maurel !

 
Et voilà nous y sommes ! Dans les starting blocks pour la sacrosainte chasse aux œufs, parés au lancement des hostilités stomacales à grands coups de sucre ingéré en un temps record, fins prêts pour s'adonner à une véritable orgie chocolatière et dévorer tout ce qui passe : Adieu poules et lapins figés dans l'or des gourmands... Bref, nous voilà en plein week-end de Pâques mes amis, trois jours pour laisser au chocolat tout le loisir de régaler nos papilles et rétrécir nos jeans, remonter notre moral et alourdir nos miches... Mais n'est-il pas bon de lire deux pages entre eux œufs Milka engloutis ? De dévorer un chapitre après l'oreille du lapin Lindt ? De savourer un bon livre après avoir découvert la grosse surprise Kinder ? De se goinfrer de lecture pour digérer la multitude de fritures avalée ? Parce qu'il n'est pas incompatible d'être à la fois "livrovore" et "chocolavore", c'est donc en dégustant l'un de mes petits précieux que je me lance dans la réalisation d'une nouvelle interview dont je rappelle le principe mes petits gourmets : Il s'agit de partir à la rencontre d'auteurs et autres acteurs essentiels à notre petit monde littéraire, ceci afin de découvrir le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...
 
Assez parlé cacao, il est grand temps pour moi de vous présenter une auteure dont je viens de découvrir l'enivrante plume au travers d'un premier roman d'aventures fantastique fort captivant et qui, j'en suis sûre, n'a pas fini de nous envoûter... Mes amis j'ai le plaisir d'accueillir la jeune Isabelle Maurel, auteure du roman "La Malédiction de l'Océan" ! C'est pourtant dès Noël que je croisais la route de cette sympathique demoiselle à l'occasion de mon grand concours de Noël... Pour autant ce dernier prenait une ampleur à laquelle je ne m'attendais pas, me submergeant quelque peu et m'empêchant de lire toutes les pépites de ma hotte au moment voulu... Qu'à cela ne tienne je me suis rattrapée depuis, et c'est suite à cette superbe lecture que j'ai souhaité la soumettre à mon petit défi littéraire, ce à quoi elle m'a répondu favorablement pour ma plus grande joie, je lui en suis d'ailleurs extrêmement reconnaissante !

Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !  
Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Oui bien sûr ! Je m’appelle Isabelle, et ça doit faire une dizaine d’années que j’écris. Je me suis toujours passionnée par tout ce qui touche au surnaturel ou à la science-fiction. Ecrire me permet de m’évader et avoir, l’espace d’un instant, l’impression que ces mondes existent.

Petite ou grosse lectrice ? Quelle place tient la lecture dans ta vie ?
On va dire que ça dépend des périodes... À un moment j’en lisais des tas, si bien que j’ai une belle collection. Mais j’ai fini par manquer de temps et me détourner de la lecture. Je m’y suis remise récemment, j’essaie de lire un livre par semaine. Le plus souvent c’est dans le métro, c’est dans ce genre de moment que je me rends compte que j’y passe beaucoup trop de temps… Mais au moins je le passe dans des endroits sympas grâce à mes lectures !
Je lis surtout du fantastique, car j’adore voyager et découvrir de nouveaux univers. J’aime par-dessus tout être confrontée à des situations que l’on ne verrait jamais dans notre vie.

Quel a été votre premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Je ne vais pas être très originale... C’est la saga "Harry Potter" de J.K. Rowling. Je ne lisais pas du tout, puis j’ai vu le premier film et je ne pouvais pas attendre de voir la suite, alors je me suis lancée et j’ai adoré. Ça m’a vraiment donné envie de lire autre chose par la suite. J’ai toujours rêvé d’un monde magique, alors forcément je ne pouvais qu’adhérer. Puis c’est à cette époque que je me suis rendue compte que, si la magie n’existait pas, je pouvais tout aussi bien la retrouver grâce aux livres.
Pour ce qui est du dernier… Je dirais "Question de temps" de E.R. Link. J’ai toujours aimé les histoires de pirates, et celle-ci a une bonne touche de steampunk en prime, que demander de plus ? J’adore cette auteure, elle a une capacité incroyable à créer des univers très visuels et très riches, avec une infinité de détails qui pourrait presque nous donner l’impression que ses histoires se sont vraiment passées. J’ai vraiment adoré les personnages de ce roman qui sont tous plus attachants les uns que les autres !
 Y a-t-il un livre/auteur qui t'a poussée à écrire ? Quel a été ton déclic ?

Je dirais Pierre Bottero, notamment grâce à sa saga "Les mondes d’Ewilan". Il dépeint des mondes incroyables, pleins de féerie, où l’héroïne va d’aventures en aventures. J’avais trouvé l’histoire vraiment originale et prenante. Je crois que j’ai dû lire les six livres en une dizaine de jours. Cet auteur m’a vraiment marquée, sans doute parce que c’est l’un des premiers que j’ai lu. Je me suis alors dis que c’est ce genre d’histoire que j’aimerais écrire. Je ne me suis pas lancée de suite, mais ça m’a longtemps travaillée, jusqu’à ce que je me décide à sauter le pas. Entre-temps j’avais lu des dizaines et des dizaines d’autres livres fantasy !

Quel livre aurais-tu rêvé d’écrire ?
Question difficile car, presque à chaque fois que je lis un roman, je maudis et bénis l’auteur pour ses idées ! Mais je dirais "La symphonie des siècles" d’Elizabeth Haydon parce que j’ai trouvé l’histoire vraiment magique, et d’une poésie rare. C’est une magnifique histoire d’amour où s’entremêlent voyage dans le temps et destinée. J’ai vraiment été enchantée par la plume de l’auteure et l’univers qu’elle nous propose. Au début tout paraît simple : une jeune fille est séparée de l’homme qu’elle aime. Sa vie d’adulte n’est guère enviable, mais un événement rattache sa destinée à deux personnages mystérieux qui vont l’entraîner  dans un voyage au cœur de la terre, le long des racines de l’Arbre monde. Je n’en dis pas plus pour ceux qui ne connaissent pas, mais ce livre a vraiment quelque chose de féerique ! 

Si tu devais comparer votre vie à un roman, lequel serait-ce ?
Question encore plus difficile ! Il faut dire que je ne lis que de la fantasy ou de la SF, donc difficile de rattacher ma petite vie à ça, et pourtant j’aimerais bien ! Je lis aussi des thrillers, mais dans ce cas je suis plutôt contente que ma vie n’y ressemble pas. Du coup je vais faire ma mauvaise élève, et plutôt dire à quel roman j’aimerais que ma vie ressemble. Je l’ai déjà cité, mais ça ne changera jamais je pense : "Les mondes d’Ewilan" de Pierre Bottero. C’est l’histoire d’une ado avec une vie banale qui s’ennuie désespérément, jusqu’au jour où elle se rend compte que tout ce qu’elle imagine peut prendre vie. Si seulement c’était possible... Même si ça pourrait vite devenir dangereux ! Le début de l’histoire résume parfaitement mon adolescence, pour le reste... Disons que c’est l’écriture !

Quel est ton livre de chevet ? Et celui qui cale ta bibliothèque ?
Je n’en ai pas vraiment car, même si j’adore une histoire, c’est rare que je relise un livre : sans l’effet de surprise ce n’est plus pareil, j’ai l’impression que ça perd un peu de sa magie. Du coup je préfère garder en souvenir ce que j’ai ressenti en le lisant, même si j’avoue que la mémoire me fait parfois un peu défaut, et qu’il est plus que temps que je relise certains ouvrages, en plus de tous ceux que j’ai encore à lire...
Du coup je dirais que c'est "La grande encyclopédie du merveilleux", qui est une sorte de recueil de pleins de légendes et créatures fantasy. Le livre ressemble à une sorte de grimoire. J’adore en lire des passages. C’est un peu comme les contes qu’on lit aux enfants, sauf que l’enfant... C’est moi !
Alors le qui cale ma bibliothèque… Humm… Il n’y en a pas vraiment, j’aime quasiment tous les livres que j’ai, où alors je ne les ai pas finis et je ne m’en souviens plus trop. Après j’avoue que, derrière mes livres fétiches, faute de place, je cache mes... Disons... "plaisirs coupables", du style "Fascination" de Stephenie Meyer. J’avoue que, quand je l’ai lu, j’ai vraiment été absorbée, mais le battage médiatique et les films plus que médiocres ont fini par m’écœurer du livre à n'en plus pouvoir, le pauvre !

Que nous prépares-tu pour votre prochain roman ?
Mon prochain roman se passe dans le ciel. Il s’agit de l’histoire de Skylar, une jeune femme qui est la fille du roi des Volziens, autrement dit le roi des cieux. Son peuple fait office de dieu pour les humains et règne sans partage sur le monde depuis qu’ils ont chassé leur pire ennemi, les draëgons dans une autre dimension.
Seulement l’héroïne vit prisonnière dans une tour. Son père cherche à cacher par tous les moyens son visage. Skylar a un œil doré, comme ceux des draëgons, tandis que celui de droite est bleu, à l’image de ceux des Volziens. Ce n’est que lorsque les humains, aidés des draëgons, attaquent la cité céleste que Skylar parvient à s’échapper de sa prison...
C’est surtout un récit d’aventure où, pour pouvoir sauver les siens, l’héroïne devra apprendre à s’accepter telle qu’elle est...

Un petit mot pour la fin ?
Merci pour cette interview et à ceux qui auront pris le temps de la lire ! J’espère que cela vous aura donné envie de découvrir les livres dont je parle, si ce n’est pas déjà fait !
 
Voilà donc quelle lectrice se cache derrière cette charmante auteure, aussi passionnée que passionnante, et qui ne manque décidément pas d'idées pour nous offrir d'autres voyages vers d'autres univers, qu'il me tarde de découvrir en sa littéraire compagnie ! Encore une fois je la remercie de s'être si gentiment prêtée au jeu de mes petites questions indiscrètes !
 
Il est désormais l'heure pour vous de retrouver Isabelle Maurel et sa plume en vous plongeant dans "La Malédiction de l'Océan", son tout premier roman disponible juste ICI ! Et pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter ma chronique à son sujet par ICI !

1 commentaire:

  1. Un immense merci à Isabelle Maurel. Je suis toujours ravie de lire que j'ai su toucher mes lecteurs. J'ai lu la malédiction de l'océan l'an dernier. C'est un livre prometteur et une auteure qui fourmille d'idées intéressantes. Elle est à surveiller de près.

    RépondreSupprimer