samedi 3 juin 2017

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec l'auteure Marjorie Levasseur !

 
Samedi 3 juin 2017... Ne cessant de courir par monts et par vaux comme vous le voyez si bien, c'est donc en tout logique que j'allais, tôt ou tard, me décider à courir et cette fois pour de bon... Voilà un an que l'idée me trotte dans la tête... Six mois qu'on m'a offert des baskets pour m'y mettre... Cinq mois que j'ai commencé à trottiner... Six semaines que je réalise la distance souhaitée... Deux semaines que je m'entraîne régulièrement... C'est aujourd'hui l'heure de vérité... Car aujourd'hui mes amis, à 20h précises : Je participe à ma première course de 10km... Et je suis stressée... Très stressée... Pour autant je ne lâche rien et préfère bien évidemment me plonger dans la réalisation d'une petite interview pour m'occuper l'esprit dans l'attente du grand départ, toujours décidée à vous faire rencontrer auteurs et autres éléments essentiels à notre petit monde littéraire, ceci afin de vous révéler leurs lectures et plus précisément le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...

Et j'ai aujourd'hui l'immense plaisir de recueillir les petites confidences littéraires d'une auteure aussi charmante que sa plume est touchante, aussi adorable que sa prose est admirable, aussi sympathique que ses romans sont magnifiques... Mes amis, il est grand temps pour moi de vous présenter ma chère Marjorie Levasseur ! Car voilà déjà quelques temps que je nourris l'ambition de vous la présenter, tant sa plume avait su me toucher au travers de son premier roman "Une parenthèse dans ta vie" puis de sa suite intitulée "Il n'y a pas d'ombre sans lumière". Mais la sortie hier de "Ces oiseaux qu'on met en cage", dernier né de sa plume mise au service de son talent qu'elle m'a bien généreusement proposé en avant première, constituait une occasion trop belle pour ne pas la saisir ! Aussi est-ce en jonglant avec mon boulot, mes lectures, mes chroniques et mes entraînements que je lui ai proposé de relever mon petit défi littéraire, ce à quoi elle a répondu oui pour mon plus grand plaisir, et je lui en suis infiniment reconnaissante !

Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !
 
Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Nivernaise de 40 ans, mariée, trois enfants, ma vie est partagée entre ma famille, la lecture et l’écriture. Je suis de nature réservée et plutôt casanière, j’aime bien rester tranquille dans le confort de ma maisonnette. Une timide qui se soigne !

Petite ou grosse lectrice ? Quelle place tient la lecture dans ta vie ?
Mon appétit livresque est insatiable ! Je lis relativement vite, ce qui me permet de réduire ma pile à lire régulièrement. Le seul souci, c’est que je n’arrête pas de la faire grossir ! Et depuis que j’ai ma liseuse (janvier donc), c’est encore pire mais j’ai enfin trouvé le moyen de nourrir ma passion pour la lecture à moindre coût ! De toute façon, je n’ai quasiment plus de place pour des livres papier...
Je ne peux pas concevoir l’écriture sans la lecture, pour moi c’est indissociable.
 
Quel a été ton premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
De mémoire, "L’alchimiste" de Paulo Coelho a été mon premier coup de cœur. Je l’ai aimé pour le message qu’il véhiculait, une certaine philosophie de la vie à laquelle j’aspirais à l’époque où je l’ai lu.
Pour ce qui est de mon dernier coup de cœur… Pff... Il y en a tellement ! Alors, pour la sensation de montagnes russes, entre rires et pleurs, je dirais "Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie" de Virginie Grimaldi. Je crois bien que je n’avais pas pleuré autant à la lecture d’un roman que pour celui-ci. Et en même temps, cette auteure a un humour décapant !
 
Y a-t-il un livre/auteur qui t’a poussé à écrire ? Quel a été ton déclic ?
Non, je crois qu’il n’y a pas de livre ou d’auteur en particulier. Même si le parcours d’Agnès Martin-Lugand et la beauté de ses romans m’ont fait réaliser que tout était possible…
Mais c’est surtout un concours de circonstances, des rencontres inspirantes dans le cadre de mon ancien métier, des idées qui s’imposent et qu’on éprouve le besoin de coucher sur le papier...
 
Quel livre aurais-tu rêvé d’écrire ?
Mon prochain...? "Tout a été écrit…sauf par vous"... Je ne sais plus où j’ai lu ça, mais je trouve cela très juste.
 
Si tu devais comparer ta vie à un roman, lequel serait-ce ?
Sans doute "Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une" de Raphaëlle Giordano. Le titre parle de lui-même. Depuis quelque temps, j’essaie de faire en sorte que ma seconde vie commence, et si l’écriture arrive à y prendre une place de plus en plus grande, tant mieux !

Quel est ton livre de chevet ? Et celui qui cale ta bibliothèque ?
En ce moment, je suis en pleine lecture de "Je vous parle d’un temps" du collectif d'auteurs "La Pieuvre", un recueil de nouvelles écrites par des auteurs autoédités talentueux sur le thème de la nostalgie… Mais je crois que tu connais déjà très bien cet ouvrage... ^^
Sinon je dirais que mon livre de chevet est "Avant toi" de Jojo Moyes. J'ai lu tous ses bouquins, je suis une grande fan. J'adore les romans avec des destins de femme plus ou moins compliqués, mais des femmes qui se révèlent être ou devenir bien plus fortes qu'elles ne le pensent. J'ai des auteurs fétiches pour ça, et Jojo Moyes en fait partie.
Celui qui cale ma bibliothèque, enfin celui que je n’ai jamais réussi à terminer, c'est "La vie est brève et le désir sans fin" de Patrick Lapeyre. Cela n’a rien à voir avec sa qualité, c’est seulement un livre que je n’ai pas choisi car on me l’a offert (... Toutes mes excuses à mon chéri...^^) et, à l’époque où j’ai commencé à le lire, je n’étais pas du tout dedans, du coup je l’ai mis de côté. Je ne me souviens même plus de quoi ça parle, peut-être devrais-je lui donner une autre chance...?

Que nous prépares-tu pour ton prochain roman ?
Mon prochain roman sera un spin off des deux premiers, une sorte de suite qui se situera entre les chapitres 37 et 38 de mon roman "Il n’y a pas d’ombre sans lumière". On y retrouvera bien sûr Clémence et Frédélian, mais l’histoire se focalisera surtout sur deux autres couples, l’un existant déjà, et un autre en devenir qui devrait malmener un peu certaines idées reçues...!
 
Un petit mot pour la fin ?
Quoi dire à part... MERCI ? Merci à toi pour l’énergie et la passion que tu mets dans ton soutien aux autoédités, en allant jusqu'à t'oublier parfois (4 heures de sommeil par nuit, c’est tout de même un peu court... ^^). MERCI aux lecteurs, toujours gourmands de nouveautés livresques, sans lesquels nous, auteurs, ne serions pas grand-chose.
C’est toujours un plaisir, Aurélie, de lire tes chroniques. Tu as aussi une très belle plume qui sert habilement ta passion de lectrice !

Voilà donc quelle lectrice se cache derrière cette délicieuse auteure débordant d'idées pour nous livrer des romans à la fois prenant et émouvant, captivant et bouleversant, passionnant et touchant, dont il me tarde d'ores et déjà de retrouver la plume d'une remarquable sensibilité, en compagnie de Clémence et Frédélian semble-t-il : Je suis JOIE !
Encore une fois je la remercie bien chaleureusement, non seulement de s'être prêtée au jeu de mes petites questions indiscrètes, mais aussi pour ses ultimes propos me concernant et qui me vont droit au cœur !
 
Ne perdez donc plus un instant et venez donc découvrir la prose de Marjorie Levasseur en vous dirigeant par ICI ! Et pour plus d'informations, n'hésitez pas non plus à vous plongez dans mes chroniques, juste ici :