mercredi 5 juillet 2017

Chroniques 2017 \ Chroniques d'une princesse machiavélique - Tome 1 de Lily B. Francis


Un roman divertissant : "Chroniques d'une princesse machiavélique - Tome 1 : Sans Valentin" de Lily B. Francis, disponible sur Amazon.
 
Le pitch : Il aura fallu du temps à Agnès pour réaliser que Phoebus, son meilleur ami, est en fait l'homme de sa vie. Mieux vaut tard que jamais, me direz-vous... Sauf que l'intéressé est déjà en couple avec Esméralda, une demoiselle qu'elle n'apprécie (évidemment) pas depuis sept ans... Qu'à cela ne tienne, Agnès est prête à tout, même à prendre des risques... Seulement le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ?

Comment voulez-vous ne pas être aguichée par une couverture semblable ? Comment voulez-vous ne pas être allumée par un titre pareil ? Comment voulez-vous... Et pourtant je n'ai que trop tardé à me plonger dans l'intimité de ces pages qui réclamaient pourtant mon attention depuis que j'ai rencontré leur auteure au Salon du Livre de Paris, à l'occasion duquel je me faisais d'ailleurs dédicacer ce séduisant exemplaire... Quatre mois plus tard et quelques jours de congés, me voilà parée pour la folle aventure !

Ne ménageant pas ses efforts, l'auteure a ici retroussé ses manches pour nous servir une recette pleine de saveur et de fraicheur... Voyez par vous-même : Prenez un soupçon du "Mariage de mon meilleur ami", une pincée de "Sept ans de séduction", une touche de "Quand Harry rencontre Sally"... Ajoutez-y un zeste du "Journal de Briget Jones", un brin de "Just married ou presque" ou autres films romantiques... Mélangez le tout de manière fort énergique... C'est prêt !
Vous l'aurez donc compris, notre auteure s'est emparée d'une situation, certes délicate mais somme toute assez répandue, pour nous offrir un roman particulièrement prenant et rafraichissant. Riche en péripéties truculentes, rebondissements savoureux et autres quiproquos cocasses, l'auteure n'omet pas d'y ajouter ce qu'il faut d'humour pour alléger les instants mélodramatiques, submergeant par là même son lecteur de tout un flot d'émotions, bonnes ou mauvaises.
Si on se laisse volontiers attraper par cette histoire et intégrer à ce cercle d'amis détonants, supporter les principaux protagonistes ne s'avère cependant pas chose aisée. Si on s'attache facilement à l'incarnation de l'homme idéal que constitue Phoebus, nul doute que toute lectrice saura s'apitoyer sur son pauvre sort d'être ainsi entouré de pétasses haute qualité... Je suis navrée de le dire de la sorte mais je ne peux décidément pas encadrer l'héroïne ni son ennemie jurée, toutes deux aussi détestables qu'insupportables à mes yeux... Au point d'avoir envie de les étouffer avec un coussin pour permettre à Phoebus d'être enfin heureux avec une fille vraiment bien... (Je sais, je peux faire peur, parfois... Mais ne vous inquiétez pas, tout va bien se passer... Ou pas! :P)
Certes un peu clichés, les personnages qui gravitent autour de ce trio infernal ne sont pas en reste et permettent surtout de tolérer les deux énergumènes.
L'écriture est fluide et élégante, le style vif et soigné, de quoi faire digérer ces nanas et passer un très bon moment de lecture !
 
En bref, un roman pétillant, de quoi vous faire passer un bel été, d'autant que la préquelle sort demain !