jeudi 21 septembre 2017

Chroniques 2017 \ Le Baron Miaou de Nico Bally


Un formidable roman jeunesse : "Le Baron Miaou" de Nico Bally, disponible sur Amazon.
Le pitch : A seulement 12 ans, Nhadda Cranne est une jeune particulièrement douée qui réalise des masques d'une incroyable beauté. Tenant un matin la boutique familiale, celle-ci reçoit la visite du Baron Miaou, Chalchimiste immortel... Qui lui passe l'étrange commande d'un masque du Comte de Limaille. Tandis qu'elle accompagne ce dernier au château en vue de réaliser un croquis, ceux-ci rencontrent également Maria, la fille du Comte, laquelle sombre soudainement dans un bien curieux sommeil...
C'est dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus, catégorie Imaginaire pour laquelle je fais partie du jury, que j'ai croisé la route de cet étrange énergumène... Le Baron Miaou... Sa couverture qui n'est pas sans rappeler le Chat Potté... Son résumé à la fois laconique et exalté... Qu'on se le dise : Même les plus difficiles ne sauront y résister ! S'il est plutôt destiné à un jeune public, toute personne ayant gardé son âme d'enfant saura l'apprécier à sa juste valeur !
C'est donc avec autant de plaisir que de curiosité que le lecteur se plonge allègrement dans ce roman... Et la magie ne tarde pas à faire son effet, le lecteur se laisse ainsi envoûter puis happer par cette histoire intelligemment construite, particulièrement passionnante et riche en péripéties. Si l'auteur démarre sur les chapeaux de roue, le rythme ne ralentit jamais, alors le lecteur lit avec frénésie les chapitres qui s'égrènent sous ses yeux ravis de découvrir un univers fantastique, presque onirique tant il saura vous faire rêver, et dans le même temps si bien décrit et présenté que le lecteur aura l'impression d'y avoir été littéralement transporté pour y vivre pleinement la folle aventure... Alors oui, l'intrigue est prévisible, mais est-ce tellement gênant ? Bien sûr que non !
Parce qu'on passe décidément un excellent moment en compagnie de cette folle équipée à laquelle on se prend d'affection sans délai. Les personnages sont en effet particulièrement bien dépeints et richement étoffés, les rendant d'autant plus intéressants et attachants. Mention spéciale bien sûr au Baron Miaou, ce mystérieux personnage relativement complexe, aux multiples qualités et au langage irrésistible qu'on découvre au fil du roman tandis que les pages défilent... Sans oublier notre chère Nhadda, jeune demoiselle de 12 ans particulièrement douée mais peu valorisée par ses parents. Celle-ci s'avère incontestablement charmante, et c'est avec un immense plaisir qu'on apprendra à la connaître, qu'on la suivra de près tout au long de ce parcours semé d'embûches et autres pépins, qu'on la verra gagner en maturité. Sauf à s'interroger sur la possibilité pour elle de trimbaler autant de masques durant cette aventure (à moins qu'elle n'ait le sac de Mary Poppins... Sait-on jamais !), on se prend réellement d'affection pour cette enfant pleine de courage et de bonne volonté... Et on n'a tellement pas envie de les quitter qu'on est presque déçu en arrivant au point final, parce que cette histoire originale est déjà terminée...
Le tout est en outre rehaussé d'une plume de qualité, particulièrement belle et résolument entraînante, vraiment fluide et décidément rafraîchissante. Si le style est aussi soigné que simple, c'est aussi appréciable que de rencontrer un livre jeunesse où le vocabulaire est plutôt recherché et élaboré. Petite cerise sur le gâteau, quelques pages très instructives à la fin du roman sont à déguster !  
En bref, un conte à la fois adorable et palpitant que je vous invite à savourer sans délai !


Plus d'infos sur l'auteur ? C'est par ici : 

Plus d'infos sur le Prix des auteurs inconnus auquel il participe ? C'est par là :  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire