samedi 30 septembre 2017

Chroniques 2017 \ Lettre à Hervé d'Eric Sagan

 
Une touchante autobiographie sous la forme d'une lettre : "Lettre à Hervé" d'Eric Sagan, disponible sur Amazon.
 
Le pitch : "Il était une fois un garçon d'une vingtaine d'années. Qui tombe amoureux d'un mec. D'un mec hétéro. Rien de très original. Mais ce garçon se met en tête d'écrire une lettre. Dans cette lettre, il va raconter sa vie (...). Cette lettre il la donne à Hervé. Et il la donnera également plus tard à ses parents, en se rendant compte qu'il n'avait jamais rien écrit de mieux pour expliquer qu'il était différent."
 
C'est au terme d'un échange avec son auteur que ce dernier m'a accordé sa confiance et sa patience en confiant son petit livre à ma lecture... Alors il n'est certes pas dans mes habitudes de reprendre la quatrième de couverture... Pour autant les mots qui y figurent résument si bien le contenu de ce petit livre que je ne me voyais pas prétendre faire mieux tout en sachant pertinemment que j'allais faire moins bien...
 
C'est sous la forme d'une lettre poignante que l'auteur se livre ici. Car derrière cette lettre se cache en réalité une courte autobiographie retraçant les premières années de sa vie. Celle d'un garçon amoureux, qui se confie sur son enfance, son adolescence, sa "différence" et sa construction en conséquence... Ceci est une histoire vraie, elle ne saurait donc être parfaite, et ce n'est d'ailleurs pas du tout le propos de l'auteur, désireux bien plutôt de nous livrer une véritable leçon de tolérance à la différence, aux différences qui font toute notre richesse et notre diversité. C'est donc une lettre utile et nécessaire, qui ne peut que toucher tant elle s'avère chargée d'émotions mais aussi de sincérité. Aussi l'auteur écrit comme il a vécu, telle qu'il a vécu. Pas de voyeurisme ici puisqu'il s'agit uniquement de sentiments assumés. Et le lecteur, tel un ami à qui il se confie, se trouve captivé par ce récit exempt de tout jugement, qu'il ne peut dès lors lâcher avant de l'avoir terminé. Pas de mauvais clichés véhiculés non plus, l'auteur abordant l'homosexualité tout en finesse et subtilité tandis qu'on apprend bien plutôt à le connaître pour s'y attacher, mais aussi s'y retrouver et peut-être même s'y identifier. Et la plume qui rédige cette lettre est si fine, son style est si simple et dynamisé par de courts chapitres, que ça ne peut que contribuer au plaisir qu'on prend à livre ce petit livre.
 
En bref, une belle leçon de tolérance et d'acceptation des différences... Pour un monde plus beau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire