jeudi 19 octobre 2017

Chroniques 2017 \ Lebenstunnel - Tome 1 : Allégeance d'Oxanna Hope


Une uchronie aussi sombre que prenante : "Lebensunnel - Tome 1 : Allégeance", d'Oxanna Hope aux éditions Rebelle.
 
Le pitch : 200 ans déjà que Hitler a gagné la Seconde Guerre Mondiale... La race Aryenne domine désormais le monde, toutes les autres populations ayant été décimées par le régime au profit des Aryens. Krista est l'une d'entre eux et travaille dans un Lebensborn malgré l'horreur de certaines prérogatives... Pour autant la jeune femme reste docile et obéit, pour n'avoir jamais rien connu d'autre... Jusqu'au jour où elle vient en aide à une jeune femme enceinte, qui tente de s'échapper dans les égouts...
 
En voilà une lecture qui ne m'est pas habituelle... Enfin disons plutôt qu'il m'est plutôt rare de rencontrer une uchronie. Aussi est-ce avec autant de plaisir que de curiosité que j'ai voulu découvrir celle-ci, qui participait aux sélections du Prix des Auteurs Inconnus dans la catégorie "Imaginaire". La couverture est fort jolie... Le résumé intriguant... L'extrait prenant... J'avoue m'être franchement emballée et n'ai pas hésité à voter pour celui-ci...
 
Aussi est-ce avec plaisir que j'ai appris sa sélection parmi les finalistes ! Mais c'est avec autant d'impatience que d'appréhension que j'attendais de pouvoir me plonger dans cette lecture... Déjà parce que je craignais l'effet "soufflet", autrement dit de voir mon enthousiasme retomber aussi vite et bas qu'il n'était monté... Mais surtout parce qu'il faut un sacré toupet pour s'attaquer à un tel sujet dans une uchronie... Le défi est périlleux... Le pari est audacieux... Pas suffisamment toutefois pour inquiéter son auteure qui s'en est sortie de manière magistrale !
 
Sans perdre un instant ni prendre de gants, l'auteure nous entraîne au coeur même d'un univers particulièrement sombre et glaçant... Le lecteur ne cesse de se dire qu'une pareille ère aurait pu s'ouvrir il y a de cela soixante-dix ans, et cela fait froid dans le dos... Pour autant, il se laisse emporter et entraîner aux côté de Krista dont il suit les pas. L'intrigue qui nous est ici offerte est particulièrement riche, complexe, mais aussi subtilement pensée et brillamment conduite, menée d'une main de maître d'un bout à l'autre du roman. Particulièrement fourni en rebondissements et autres révélations, le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer et fait défiler les pages à une vitesse impressionnante. L'auteure profite en outre de cette uchronie pour amorcer chez le lecteur une certaine réflexion sur notre passé mais aussi notre avenir en abordant avec sérieux des thèmes qui restent tristement d'actualité.
Dès lors on se remémore la chanson "Né en 17 à Leidenstadt" du grand Goldman, et on comprend le positionnement et l'évolution de Krista. Nous connaissions le monde, mais pas Krista avant de la croiser dans ce roman, mais bien vite nous rencontrons, nous apprenons à la connaître et comprenons la délicatesse de sa position puisqu'elle ne dispose d'aucun repère, d'aucun modèle alors qu'elle voit ses certitudes voler en éclats. Seulement la demoiselle est très intelligente, capable de discernement et, si elle ne s'attend pas à découvrir ce monde souterrain, elle ouvre bientôt les yeux sur la cruelle réalité de son univers. On ne peut dès lors que s'attacher à elle et la suivre dans ses réflexions et son évolution, la voyant grandir, mûrir au fur et à mesure que les pages défilent.
La plume est fluide et élégante, le style efficace et soigné, ce qui ajoute au confort comme au plaisir qu'on prend à lire cet bouquin atypique.
 
En bref, un roman captivant et envoûtant que je suis fière et ravie d'avoir pu découvrir !

Plus d'infos sur l'auteur ? C'est par ici : 

Plus d'infos sur le Prix des auteurs inconnus auquel il participe ? C'est par là :  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire