jeudi 5 octobre 2017

Chroniques 2017 \ Never Cry - Tome 1 : Back to Seattle d'Angie L. Deryckere



Un premier tome prenant et touchant : "Never Cry - Tome 1 : Back to Seattle" d'Angie L. Deryckere, aux éditions Sharon Kena et en lice pour le Prix des Auteurs Inconnus dans la catégorie Romance.

Le pitch : Le jour se lève encore ici bas... Mais la vie n'a plus le même éclat... Et si le soleil brille, il ne brille plus pour Anna... La journée s'annonce claire et limpide... Mais dans sa tête elle doit faire le vide... Le temps s'est arrêté ici depuis que Jack n'est plus là...

Oui... Non... Bon, OK, j'ai un peu déraillé en reprenant ici le couplet d'une chanson de Nuttea (et on ne rigole pas)... Seulement la lecture de ce roman m'a remémoré ces quelques paroles, et je trouve qu'elles collent plutôt bien au portrait de l'héroïne dont je m'apprête à vous parler... J'ai en effet eu la chance de tomber sur ce roman tandis qu'il participait aux sélections du Prix des Auteurs Inconnus... Figurant désormais parmi les dix finalistes de la catégorie Romance, c'est avec grand plaisir que je me suis finalement plongée au sein de ses pages...

L'auteure ne perd pas de temps ici et nous ramène au coeur même du drame qui vient de frapper notre héroïne : Anna n'est ainsi plus que l'ombre d'elle-même depuis la perte de Jack, emporté par un cancer deux ans auparavant. Mais si celle-ci n'a plus le goût de vivre, elle se bat, encore et toujours pour ses enfants et parce qu'elle l'a promis à son défunt mari... Seulement ceux-ci ne sont pas dupes et Braden, son garçon de 15 ans, s'inquiète énormément pour elle au point de solliciter l'aide de Caleb, le meilleur ami de son père, sans savoir que les relations entre sa mère et celui-ci sont assez délicates (voilà donc le vrai pitch...!). Immédiatement séduit par ce postulat de départ fort touchant, le lecteur se laisse volontiers emporter par cette intrigue prenante, bien construite et rondement menée, faisant tranquillement défiler les pages pour suivre l'évolution de notre héroïne déchue et désabusée par ce destin qui l'a lâchement abandonnée jusqu'à une fin marquante et frustrante quand on ne dispose pas de la suite sous la main.
Incontournable pilier du roman, ce sont bien évidemment les personnages et surtout ce trio de protagonistes principaux dont on alterne les points de vue au fil des chapitres. Si j'ai encore quelques difficultés à cerner Caleb, celui-ci n'en demeure pas moins intéressant. Si certains éléments de sa personnalité ne m'ont pas forcément plu, il me tarde d'en apprendre davantage le concernant afin de le cerner complètement. Braden quant à lui constitue un atout majeur, pour ce roman comme pour sa famille à laquelle il tient beaucoup et dont il se fait le protecteur. Mais incontestablement mention spéciale doit être attribuée à Anna, qui sait nous toucher et nous accrocher dès les premières lignes, à la quelle on s'attache pour ne plus la lâcher avant que le livre ne soit terminé. On trouve injuste les coups du sort qu'elle a pu subir et on croise les doigts pour qu'elle reprenne goût à la vie.
La plume est fluide, élégante, soignée, le style simple et élégant, contribuant à faire de ce roman un très bon moment de lecture.

En bref un roman prenant, plaisant et touchant, à découvrir assurément !


Plus d'infos sur l'auteur ? C'est par ici : 

Plus d'infos sur le Prix des auteurs inconnus auquel il participe ? C'est par là :