dimanche 5 novembre 2017

Chroniques 2017 \ Coeur de Menhir d'Adrien Hortemel


Un roman fantasy doté d'un fort potentiel : "Coeur de Menhir" d'Adrien Hortemel, chez Donjon éditions et disponible sur le site de la Fnac.
 
Le pitch : Malgré tout ses efforts pour s'intégrer à la population de l'Arbre Cité de Kêrstrud, Dairen est et restera un étranger aux yeux de ses habitants. Pour autant il termine son apprentissage et se voit envoyé à la garde en compagnie de son maître Raudan. Seulement cette première garde ne se passe pas comme prévu : la ville se fait attaquer par d'étranges créatures et Dairen voit ses mains diffuser une étrange lumière bleue...
 
C'est au terme d'un sympathique échange via mon blog que j'ai fait la rencontre de cet auteur et son roman, le premier issu de sa plume qui ne demande qu'à être lu. Ma curiosité éveillée tant par cette couverture que son résumé, je ne tardais pas à répondre favorablement à la généreuse proposition de cet auteur en me plongeant avec curiosité dans cette fascinante lecture. Si mon avis reste positif, il pourrait être encore bien meilleur si seulement l'auteur n'allait pas si vite en besogne.
 
Doté d'une imagination a priori sans borne, l'auteur ne ménage pas ses efforts et parvient à développer sous nos yeux captivés tout un univers incroyablement riche et fouillé, qu'il parvient à nous faire visualiser au moyen de descriptions souvent époustouflantes. Sans doute passionné de contes et légendes, l'auteur a en outre su imprégner son récit de tout un folklore celtique et nordique, notamment en peuplant son monde de tout un tas de créatures impressionnantes. Etant parvenu à envoûter son lecteur, l'auteur ne perd pas un seul instant et embarque ainsi celui-ci au coeur même d'une aventure fascinante, le ballotant d'actions en rebondissements, de surprises en révélations tout au long du roman et ce à un rythme effréné... Sans doute trop, et c'est justement là que ça pêche : Car le lecteur, bien qu'envoûté, ne parvient plus à suivre et se perd au sein de ce roman richement élaboré, notamment au début du récit quand, d'emblée, le lecteur se retrouve noyé d'informations et autres éléments qu'il est incapable d'ingérer et d'intégrer, faute d'avoir eu le temps de prendre ses marques. Il faut parfois prendre le temps d'aller vite...
De la même manière les personnages sont nombreux et manquent de profondeurs alors même qu'ils sont originaux et ont su se rendre attachants au fil des chapitres tandis que l'auteur leur mène la vie dure. L'occasion rêvée d'espérer un tome 2 prochainement...
Outre une plume fluide et élégante permettant une lecture rapide et attrayante, il est à noter que l'auteur a su agrémenter son récit de magnifiques illustrations distillées au fil des chapitres, ajoutées à une superbe carte située en début de roman, permettant au lecteur de se repérer en ce monde fascinant. Si le rythme est quant à lui trop rapide, on n'en apprécie pas moins l'univers façonné par l'auteur, ce d'autant plus que la fin est particulièrement réussie, donnant l'envie de connaître la suite.
 
En bref, un premier tome prometteur malgré quelques défauts qui trouveront sans doute le moyen d'être corrigés du moment que l'auteur accepte de lever le pied...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire