samedi 16 décembre 2017

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec l'auteure Claudine Chollet !


Je crois vous l'avoir déjà dit, mais en ce moment mes semaines me font l'effet de montagnes russes... Si j'accumulais les soucis, désagréments, déconvenues et autres mauvaises nouvelles sur le plan personnel, j'ai toujours gardé en tête cette philosophie pleine d'optimisme du célèbre Buster Moon (Oui oui... Le Koala directeur de théâtre dans "Tous en Scène"... Grande référence culturelle ! ^^) : "Tu sais ce qu'il y a de bien quand on a touché le fond ? C'est qu'il ne reste plus qu'une issue. On doit remonter !" Alors j'ai râlé, serré les dents... Mais surtout je n'ai rien lâché... Et comme il ne faut jamais baisser les bras, j'ai aujourd'hui décidé de me divertir !
C'est donc en direct live de Disneyland Paris (Oui oui... Je suis mono-passionnelle, ce qui n'exclut pas pour autant quelques incartades pseudo-culturelles ! ^^) que je m'apprête à vous offrir un nouvel article dans le cadre de ma petite rubrique préférée, pour laquelle je pars régulièrement à la rencontre d'auteurs et autres acteurs essentiels au monde littéraire, ceci afin de vous révéler leurs lectures et le lecteur qui sommeille en chacun d'eux... Un principe, une règle, un rituel que je me dois de respecter tant il me tient à coeur, tant il me plaît !
Le postulat de départ étant posé, laissez-moi donc vous parler de la personne que nous allons recevoir aujourd'hui ! Nombreuses en effet sont les raisons pour lesquelles je souhaitais tant la voir se prêter au jeu de mes petites questions indiscrètes ! C'est dans le cadre du Prix des auteurs inconnus que je suis tombée sur le roman de cette auteure particulièrement charmante... Un tome 7 de mémoire, mettant en scène un savoureux personnage répondant au doux nom de Polycarpe... J'accrochais immédiatement à cette intrigue, malheureusement les sélections en décidaient autrement... Malheureusement ? Pas sûr... Car un coup de coeur nous était permis et c'est sans hésiter que mon choix s'orientait sur celui-ci... C'est ainsi que j'entrais en contact avec cette auteure fort sympathique, laquelle me proposait très gentiment, non pas celui-ci précisément mais bien plutôt l'exemplaire que je voulais... Et quoi de mieux pour une série que de commencer par le commencement ? Je dérivais donc de "La Parenté des Hannetons" vers "Le Vieux Logis", premier opus des aventures du sieur Polycarpe... Dont je ressortais totalement conquise ! Un lien très fort s'étant dès lors noué, l'auteure me confiait très généreusement le deuxième tome de la série... Pour un coup de coeur bis repetita !
Alors poussée par mon petit coeur de lectrice passionnée, je me mettais en tête, non seulement de mettre en jeu un exemplaire papier des premières aventures de ce cher Polycarpe à l'occasion de mon concours de Noël, mais aussi de solliciter l'auteure pour la soumettre à ce petit défi littéraire... Un défi qu'elle a bien volontiers relevé, avec enthousiasme et rapidité, ce dont je lui suis extrêmement reconnaissante !
Ceux qui côtoient déjà Polycarpe Houle l'ont sans doute reconnue ! Mes amis j'ai l'immense honneur et le plaisir d'avoir pu recueillir les petites confidences littéraires de Claudine Chollet !
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !  
Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je m'appelle Claudine Chollet et je suis écrivaine. Très vite je me suis orientée vers le genre policier, mais l'intrigue criminelle n'est finalement qu'un fil rouge au profit des personnages que je mets en lumière. C'est dans cette optique que j'ai créé la série "Polycarpe", laquelle s'enrichit d'un titre environ tous les deux ans. Mes titres sont disponibles en version papier comme en version numérique, mais aussi en audio-livres pour les malvoyants sur le site de la Bibliothèque Sonore. Je suis également à l'initiative de "Polar sur Loire", un salon du roman policier en Val de Loire.

Petite ou grosse lectrice ? Quelle place tient la lecture dans votre vie ? 
Je ne lis pas de façon régulière… Quand un livre me plaît, je le dévore, ce qui n’arrive pas si souvent. Je suis assez difficile sur le style. Un roman doit happer mon attention avec son écriture, avant l’histoire. Je m’ennuie à la lecture de certains prétendus bestsellers qui me paraissent enregistrés au dictaphone et bourrés de lieux communs. Un livre doit être bâti comme un film, avec des plans de coupe, des angles de vue, des couleurs particulières, une respiration, un regard…
Quel a été votre premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Quand nous étions petits, vers 5 ou 6 ans, notre mère, institutrice, nous lisait chaque soir un chapitre de "Sans famille" de Hector Malot. Nous pleurions à chaudes larmes sur les malheurs du petit orphelin.
"Frappe-toi le coeur", le dernier roman d'Amélie Nothomb est peut-être mon dernier coup de cœur… Après une longue période de déceptions. Je n’aime pas la littérature dite "engagée" ou qui développe des thèmes de société, qui exploite des idéologies, car j’assimile cela à du journalisme. Je possède tout un petit troupeau d’auteurs que j’ai préférés à divers âges de ma vie, et aucun n’efface l’autre : Colette, Marguerite Duras, Anton Tchékhov, Guy de Maupassant, Virginia Woolf, Honoré de Balzac, Gustave Flaubert
Y a-t-il un livre/auteur qui vous a poussée à écrire ? Quel a été votre déclic ?
La découverte de la série des chats de Lilian Jackson Braun a créé un déclic : j’ai compris qu’on pouvait écrire des romans dits "policiers" sans violence, sans flics, sans voyous, et qu’une intrigue avec des crimes pouvait servir à mettre en évidence des caractères humains, et à rendre plus attachants des gens comme on en voit tous les jours.
Quel livre auriez-vous rêvé d’écrire ? 
Le "Décaméron" de Boccace. C’est une fiction géniale qui réunit dix personnes (cinq hommes et cinq femmes) dans un lieu isolé (Fiesole en Toscane) pendant dix jours (pour échapper à l’épidémie de peste qui ravage Florence en 1348), chacun devant raconter une histoire chaque jour sur un thème choisi, ce qui fait 100 histoires, ou 100 nouvelles tragiques, comiques, humoristiques, burlesques, moralisatrices… C’est un régal.
Si vous deviez comparer votre vie à un roman, lequel serait-ce ? 
Ce serait "La promenade au phare" de Virginia Woolf, à cause de la vision de l’artiste peintre qui voudrait rendre le bonheur sur sa toile, saisir la lumière, et qui n’y parvient que le jour où tout le monde a disparu…
Quel est votre livre de chevet ? Et celui qui cale votre bibliothèque ? 
J’ai toujours un livre de Balzac en cours. J’en lis des passages, c’est comme prendre une dose de calcium, ça reconstitue la charpente mentale.
Celui qui cale la bibliothèque peut changer, ça peut être un roman de Marc Lévy ou Guillaume Musso : oubliés sitôt lus.
Que nous préparez-vous pour votre prochain roman ? 
Je travaille sur le 8ème "Polycarpe". Il a un titre provisoire : "Le dernier clou du cercueil". Je voudrais évoquer l’absurdité de l’héritage quand les membres d’une famille se détestent, écrit un peu à la façon humoristique des frères Cohen au cinéma… Mais pour réussir un roman, il faut entrelacer plusieurs thèmes, il m’en manque encore un…

Un petit mot pour la fin ?
Je bénis les blogueurs et les blogueuses, les réseaux sociaux et tous les progrès du numérique qui permettent à la romancière que je suis, éditée par ma propre petite maison d’édition, de développer un lectorat fidèle, de découvrir des gens qui aiment ce que j’écris, et d’avoir la reconnaissance de mon travail : Merci !
Voilà donc quelle lectrice se cache derrière cette formidable auteure dont il me tarde désormais de découvrir la suite des aventures de Polycarpe Houle, charmant et truculent personnage auquel je me suis déjà profondément attachée. Chez moi le hasard fait souvent bien les choses, preuve en est de cette rencontre virtuelle à côté de laquelle je serais sans doute passée si Claudine Chollet n'avait pas participé aux sélections du Prix des auteurs inconnus... S'ensuit une belle aventure... Qui n'en est qu'à ses débuts me concernant, je vous l'assure... Je la remercie très chaleureusement d'avoir accepté ma folle proposition littéraire, me permettant ainsi de vous la présenter sous un angle différent !
A votre tour désormais de rencontrer Claudine et Polycarpe dans le petit village pittoresque de Rochebourg ! Ils vous y accueilleront avec joie en compagnie de leurs voisins et amis ! Pensez à leur passer le bonjour de ma part, ça fait toujours plaisir ! Et ne cherchez pas le chemin bien loin, c'est par ICI ! Mais si vous souhaitez découvrir mes chroniques le concernant avant de prendre la route, c'est juste LA :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire