vendredi 2 février 2018

Chroniques 2018 \ L'Imagerie d'Adrien Lioure

 
Un bien curieux roman, plutôt déroutant : "L'Imagerie" d'Adrien Lioure, chez BoD et participant au Prix des Auteurs Inconnus dans la catégorie "Premier roman".
 
Le pitch : Jeune cinéaste promis à un bel avenir dans le milieu, Alix voit sa vie basculer le jour où un terrible accident lui ravit Sophie et Max, sa femme et son fils... La souffrance qu'il endure est alors insoutenable... Dolorius est bien placé pour le savoir, puisqu'il est sa Souffrance. En effet c'est son job, et Alix est son premier Cas de Souffrances Exceptionnelles... Que faire alors pour l'aider à surmonter cette épreuve, si ce n'est de partir à la recherche de Sophie et Max.... Il faut alors gagner l'Imagerie, là où reposent toutes les âmes des défunts...
 
Rien ne sert de mentir, il faut avouer à point : Si l'honnêteté fait partie de mes principes, je tiens une fois de plus à l'appliquer pour vous avouer d'emblée que je n'avais pas retenu ce livre à l'occasion des sélections pour le Prix des Auteurs Inconnus auxquelles j'ai eu le privilège de participer. Non pas qu'il soit mauvais, je ne suis personne pour oser dispenser pareil jugement, seulement je n'avais pas accroché au résumé... Ca arrive, c'est ainsi.
Fort heureusement pour lui, mes sympathiques collègues se sont montrées plus curieuses et enthousiastes et l'ont retenu pour poursuivre l'aventure parmi les dix finalistes de sa catégorie : L'occasion pour moi de retenter l'expérience... Une deuxième chance pour une nouvelle tentative... Pour une jolie surprise !
 
Pensant tout d'abord à une version modernisée du mythe d'Orphée à laquelle je craignais de ne pas adhérer, l'auteur parvient à nous livrer une histoire à la fois touchante et déconcertante, plutôt originale, à laquelle je ne m'attendais décidément pas.
Si le fait de changer de personnage à chaque chapitre nécessite un petit temps d'adaptation pour ne pas perdre le fil de l'intrigue, la narration à la première personne permet une pleine immersion au coeur de cette histoire incroyablement riche en émotions.
L'imagination débordante de l'auteur aurait sans doute pu être davantage mise à contribution pour décrire l'univers dans lequel nous évoluons, pour autant cela fonctionne et nous permet de suivre nos personnages avec beaucoup d'intérêt. 
Dépourvu de temps mort, l'auteur ne laisse aucun répit à son lecteur qui voit les évènements s'enchaîner, parfois trop vite pour ne pas se perdre, l'empêchant dès lors d'en profiter autant qu'on le souhaiterait.
Pour autant cela n'enlève en rien le plaisir qu'on prend à suivre nos personnages tout au long de leurs péripéties. Véritable vecteurs d'émotions, on s'émeut aisément face au drame que traverse Alix, et on admire son courage et sa détermination à vouloir retrouver sa famille, entouré d'autres personnages qui tiendront leur rôle à merveille et contribueront à rendre cette histoire plus belle.
Les thèmes abordés sont particulièrement lourds et pourtant l'auteur a su agrémenter son récit de pointes d'humour ici et là pour alléger le propos, offrant dès lors un agréable moment de lecture, ce d'autant plus que la plume est fluide, élégante, le style soigné, travaillé.
 
En bref, un premier roman original et touchant, plutôt surprenant !
 
Plus d'infos sur l'auteur ? C'est par ici : 
- twitter : https://twitter.com/AdrienLioure
- facebook : https://www.facebook.com/imagerieleroman/

Plus d'infos sur le Prix des auteurs inconnus auquel il participe ? C'est par là :  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire