jeudi 22 février 2018

Chroniques 2018 \ Sans même un adieu de Robert Goddard


Un intriguant mélange des genres : "Sans même un adieu" de Robert Goddard, aux éditions Sonatine et chez Livre de Poche.
 
Le pitch : 1911... Alors qu'il est en pleine construction du manoir "Clouds Frome", l'architecte Geoffrey Staddon s'éprend de Consuela, l'épouse de son employeur Victor Caswell. Les amants filent un parfait amour avec des projets plein la tête, mais Geoffrey Staddon délaisse finalement son aimée pour se consacrer pleinement à sa carrière...
1923... Le ciel se dérobe sous les pieds de Geoffrey Staddon lorsqu'il apprend que Consuela Caswell est accusée de meurtre et risque la peine capitale. Déterminé à innocenter son amante d'autrefois, l'architecte décide de retourner à "Clouds Frome"...
 
Découvert dans le cadre de la sélection Polar du Prix des Lecteurs de Livre de Poche, c'est finalement dans la PAL de mon compagnon que j'ai recueilli ce roman attendant bien sagement son tour pour être bouquiné... Une occasion en or que celle-ci de pouvoir enfin découvrir la plume de cet auteur que je ne connais que de nom mais dont j'ai tant entendu parler...  
 
Fort d'un brillant mélange des genres, l'auteur nous entraîne ici au coeur d'une intrigue particulièrement dense, et menée de main de maître d'un bout à l'autre du récit. Narrée sur deux périodes distinctes, l'auteur nous offre ici un véritable voyage dans le temps, tant le contexte historique est bien retranscrit, à l'instar des rouages de la justice anglaise. Mais au-delà de cette magnifique fresque ici déroulée, le lecteur n'aura pas une seconde à lui pour se poser, encore moins pour s'ennuyer, tant le programme est chargé : Amour et trahison, surprises et rebondissements, suspense et révélations font partie du voyage, de tel sorte que le lecteur se laisse bien volontiers emporter et transporter d'un bout à l'autre du roman dans lequel il est dès lors plongé sans la moindre aucune.
Particulièrement bien dépeints et étoffés, les personnages contribuent grandement à l'intérêt de cette histoire, et c'est avec plaisir qu'on découvre pour les connaître et reconnaître au fur et à mesure que la lecture avance et que l'histoire se déploie.
En dépit de quelques longueurs, la plume est fluide, soignée, fort plaisante, le style élégant, de quoi construire un très bon moment de lecture pour une histoire si conséquente.

En bref, une belle découverte que ce récit aux frontières de genres !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire