samedi 3 février 2018

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec l'auteure Amélie Haurhay !


Janvier est mort... Vive Février ! On attaque enfin le mois le plus court de l'année... Le plus romantique aussi... Pour ma part il s'agira surtout du mois le plus littéraire, mais le plus dramatique aussi en termes de budget... Comment ça, ce n'est pas une surprise ?! Non mais c'est fini, oui !! Si la passionnée que je suis n'arrive pas à se raisonner, sachez que les livres ne sont pas les seuls fautifs ce mois-ci ! Bon, OK je suis actuellement à Mennecy, en plein Salon du livre d'Ile de France... Bon, OK je serai à Noeux Les Mines dimanche prochain pour le salon "Les Mines Noires"... Bon, OK je serai à la Foire du Livre de Bruxelles le 24 février prochain... Seulement ce n'était pas suffisant : A la fin du mois je décolle pour... New York... Vous le voyez venir, le remake de Lehman Brothers façon blogueuse sur la paille...?
Taratata ! Comme dit si bien ma meilleure amie Laura - Oui parce qu'elle est de tous les mauvais coups avec moi, vous vous en doutiez ! - Comme dit si bien Laura donc : "On va bouffer des pâtes pendant les dix prochaines années !" Alors on adopte cette belle philosophie de la vie et, en attendant le régime italien sur la côte Est des Etats-Unis, on va s'atteler à une nouvelle petite interview pour nous redonner le sourire avant la ruine, ravie que je suis de pouvoir partir une nouvelle fois à la rencontre d'auteurs et autres acteurs essentiels à notre scène littéraire !
C'est presque d'une voisine que je m'apprête à vous parler aujourd'hui... Oui mes chers amis, la blogueuse que je suis n'habite pas très loin de l'auteure autoéditée qu'elle est... Pourtant il nous a fallu les réseaux sociaux pour nous rencontrer et une année pour nous retrouver... Rien que ça, rendez-vous compte ! C'est en effet via mon blog que j'ai croisé la route d'Amélie Haurhay, laquelle m'a offert l'opportunité de découvrir son tout premier roman... Un premier roman que je ne tardais pas à croquer et chroniquer au sein de mon antre littéraire... Seulement ce fut un acte manqué... Elle ne l'a pas vue... Je ne lui en ai pas reparlé... Et mon petit article est resté discret... Jusqu'à sa dernière recherche via Google ! Nous avons donc papoté toutes les deux... Bien vite une idée s'est immiscée dans mon esprit : Et si elle se prêtait au petit jeu de mes questions indiscrètes malgré le très court délai qui lui est imparti...? Un défi fou peut-être, mais indélogeable de ma petite tête ! Alors je me suis lancée... Pour mon plus grand plaisir, je l'ai vue accepter bien volontiers... Et même qu'elle a relevé le défi en un temps record...! Elle n'est pas belle, la vie ?
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !
Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Bonjour, je m'appelle Amélie, j'ai 38 ans. Je suis documentaliste/chargée de veille à Amiens. Outre la lecture et l'écriture, la cinéphilie, les travaux d'aiguilles et la bière font partie de mes grandes passions ! ^^
Petite ou grosse lectrice ? Quelle place tient la lecture dans ta vie ?
Dans l'ensemble... Grosse lectrice, même si, actuellement, je suis sur un rythme moyen de lecture. Ça dépend beaucoup de mes autres activités : actuellement, je lis un peu moins car j'écris énormément. Je dirais malgré tout que je lis entre trois et cinq romans par mois. Il me faut au moins quelques instants de lecture chaque jour (surtout le soir), même si ce ne sont que quelques pages. C'est mon moment d'évasion, de coupure avec le quotidien, et qui me ressource à chaque fois, quelle que soit la durée de cette bulle de lecture quotidienne.

Quel a été ton premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Ça remonte à loin, mais je pense qu'il s'agit du "Journal d'Anne Franck", que j'ai lu plusieurs fois étant au collège. Je pourrais aussi parler de la "Promesse de l'Aube" de Romain Gary, lu au lycée, qui m'avait emportée et m'a laissé un souvenir de lecture très émouvant.
Le dernier coup de cœur ? Je vais répondre par deux romans historiques : "Au revoir, là haut" de Pierre Lemaitre dont je termine ces jours-ci la lecture, et "HHhH" de Laurent Binet, que j'ai lu il y a quelques mois. Dans deux styles sobres et élégants, on vit, on ressent toutes les sensations et les sentiments de deux personnages ordinaires qui : dans "Au revoir, là-haut", se trouvent être toujours en vie alors qu'ils ont cru être morts après avoir traversé l'horreur ; et dans "HHhH", avancent vers une mort certaine pour tenter de stopper l'horreur. Deux romans forts, d'une grande justesse.

Y a-t-il un livre/un auteur qui t'a poussée à écrire ? Quel a été ton déclic ?
Je ne pense pas que je puisse citer un livre ou un auteur en particulier. L'envie d'écrire est certainement venue de toutes les lectures que j'ai faites au cours de ma vie. A force de découvrir d'autres mondes, d'autres univers, je me suis laissée attraper par l'inspiration et les étincelles de l'imagination.
Par contre, je me souviens de ce qui a joué le rôle de déclic. Ma première idée d'histoire remonte à 2003 : quelques pistes et réflexions notées dans un cahier au cours de l'été, puis rangé soigneusement dans un placard. Dix ans plus tard, j'ai commencé à écrire de petites histoires pour mes neveux. Ça m'a permis de me dire que je pouvais, moi aussi, développer mes propres histoires. L'idée de mon premier roman est née peu de temps après, et réussir à le terminer a été une libération. Depuis que je l'ai terminé, cinq nouvelles idées de roman ont fait leur apparition...

Quel livre aurais-tu rêvé d'écrire ?
La saga "Harry Potter" de J.K. Rowling ! Pas pour l'aspect "best-seller", mais pour la richesse du monde (les personnages, les sorts, les détails, les décors, les créatures... Bref : tout !) qu'a imaginé l'auteure. J'aimerais arriver un jour à créer un monde aussi fourni, aussi féerique et magique (!). Mais je pourrais aussi te citer la saga "La Passe-Miroir" de Christelle Dabos, pour les même raisons.

Si tu devais comparer ta vie à un roman, lequel serait-ce ?
Difficile de répondre à cette question. Je la comparerais peut-être à un livre qui mélangerait pleins de genres différents au sein de la même histoire, pour révéler les différentes facettes de ma personnalité... Mais je te rassure, cette histoire ne contiendrait ni horreur, ni éléments de thriller psychologique ! ;)

Quel est ton livre de chevet ? Et celui qui cale ton bibliothèque ?
Il n'y a pas vraiment de livre qui cale ma bibliothèque : si un roman ne me plaît pas et que j'en abandonne la lecture (ce qui arrive très rarement), je me dis que cette histoire et moi n'étions pas fait pour nous trouver : je donne alors le roman aux amis, ou je le dépose dans une boîte à lire.
A contrario, il pourrait y avoir énormément de livres différents sur mon chevet... D'ailleurs je me rends compte qu'à toutes tes questions, j'ai toujours donné plusieurs réponses alors que la question précise "un/une"! Je vais donc faire un effort et ne m'en tenir qu'à un seul : "Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates" de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows, que j'ai déjà lu et offert plusieurs fois. Une bouffée d'oxygène, des personnages attachants, de grands sourires : une lecture qui fait du bien, et qui donne envie de visiter l'île de Guernesey !

Que nous prépares-tu pour ton prochain roman ?
Beaucoup de choses, dans la mesure où j'écris actuellement deux romans. Le premier est une dystopie adulte, dont la première version est quasiment terminée, mais qui tarde à arriver car, depuis quelques semaines, une autre histoire a fait son apparition. Celle-ci s'écrit vite, elle s'apparentera plutôt à un "feel good book". Pas de héros adolescents cette fois-ci, mais un héros trentenaire dans chacune de ces deux hsitoires. Dans la dystopie, on suivra un informaticien discret, un peu casanier, qui se réveille un jour sans reconnaître le monde qui l'entoure (folie ? amnésie ? je n'en dis pas plus...). Le "feel good book" raconte l'histoire d'une jeune femme dynamique, assez ouverte et sociable, qui ne se reconnaît plus dans le monde du travail où elle évolue. J'aimerais beaucoup réussir à les publier tous les deux cette année...

Un petit mot pour la fin ?
Merci beaucoup Aurélie de m'avoir proposé cette interview. Et surtout, merci de soutenir avec autant d'énergie et de gentillesse les auteurs autoédités ! :) Et comme nous sommes quasi-voisines, j'espère pouvoir te croiser un jour... :)
Voilà donc la lectrice qui se cache derrière cette très charmante auteure, ne manquant décidément pas de projets ni d'idées pour nous ravir de son imagination ! Si je garde un très bon souvenir de son premier roman, je serais enchantée de retrouver sa plume à l'occasion d'une autre lecture... Prochaine apparemment : En voilà une bonne nouvelle ! Mais si nous sommes voisines, nous n'avons pas encore eu l'occasion de nous rencontrer, et ce alors même que j'étais encore à Amiens ce jeudi pour rencontrer Pierre Lemaitre... Une suite d'actes manqués, c'est presque devenu une habitude entre nous ! Mais ne désespérons pas, le temps fera son œuvre et je la remercie déjà de s'être prêtée si volontiers à ce petit exercice littéraire dont je raffole temps, et ce plus vite que l'éclair !
Et parce que je n'ai pas encore eu l'occasion de nommer son roman, sachez que "Le Mystère des Ghénas" vous attend d'ores et déjà ICI en attendant les autres ! Si par hasard vous souhaitez plus d'informations à son sujet, c'est par ICI que vous trouverez ma chronique !

2 commentaires:

  1. C'était un vrai plaisir de répondre vite à ta sympathique interview, rubrique que j'apprécie beaucoup sur ton blog :) Voilà un beau défi pour cette année : réussir à nous croiser ! Sans doute au détour d'un salon ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plaisir on ne peut plus partagé et je t'en remercie ! Je ne désespère pas que nous y parvenions ! L'année est loin d'être terminée et j'écume les salons comme une passionnée ! ;)

      Supprimer